LES VIGILANTS

Vigilants - Vigilants Noirs - Vigilant Archery - Licornes Vigilantes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Cold Beast, une courte vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Poulpe
Poulpe Fiction
avatar

Nombre de messages : 3602
Age : 39
Vigilant : Snow, Tigerwolf, Ogre Noir, Miss Victory et Waka
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Cold Beast, une courte vie   Mar 20 Déc - 17:14

En exclusivité sur le forum des Vigilants, l'histoire de Cold Beast !

Ce personnage de sexe féminin était née pour devenir la 5ème laronne de ma bande de psychopathes opposés à la PPSHT (voir le forum officiel pour plus de détails !). Mais j'estime avoir suffisamment testé les pouvoirs de glace (Bloody Kris, Snow), et je suis revenu aux pouvoirs de flammes, compte tenu de la disparition de ma blaster Feu/Feu, Firelight !


Le BackGround de Cold Beast

Le vieux cargo décrépi s'approchait des côtes américaines, et plus particulièrement de Paragon City. La rouille piquait en de nombreux endroits le métal, et il était étonnant de constater que cet antique navire ait pu faire un si long voyage depuis l'Afrique. Sur le pont, plusieurs individus, armés de fusil-mitrailleurs, faisaient les cent pas, surveillant toute lumière qui aurait pu leur paraître suspecte. L'Iliross était le nom de ce bateau, et il était la propriété d'une femme, une Ivoirienne qui s'appellait Nakali Nuguma. Celle-ci, assise dans la cabine de pilotage, était plongée dans la lecture de ce qui semblait être des relevés de comptes. La porte s'ouvrit soudain, et un de ses acolytes, en sueur, l'arme à la main, l'interpella.

- "Miss Nuguma, les esclaves frappent de leurs mains sur la paroi du bateau. Je crois ... je crois que c'est du morse !"
- "Allons voir ça." répondit-elle, de sa voix hautaine.

Quelques minutes avant, s'était réuni dans les cales un conseil, dont l'organe directeur se trouvait être un certain Gassé, le plus vieux et le plus sage des esclaves enfermés ici. Il avait suggéré de frapper sur le mur, car connaissant la réputation de paragon, 'La Cité des Héros', il espérait que l'un d'eux, plus attentif que les autres, vienne à leur secours. Ils en étaient là, lorsque la porte située en haut des escaliers s'ouvrit bruyamment, laissant entrer Nuguma et son acolyte.

- "Qu'est-ce que c'est que ce chantier ?" s'exclama-t'elle. Sa brusque apparition provoqua le silence.
- "Nous ... nous ne voulons pas être esclave." fit Gassé. Il prit une profonde inspiration, et continua. "Nous sommes des hommes libres ! Nous n'avons pas à être vendu comme du bétail ! Nous sommes des êtres humains ! Certes, aucun d'entre nous n'a les moyens de vous payer sa traversée. Du moins, pas dans l'immédiat. Mais vous n'avez pas à nous traiter comme cela !"
- "Tu veux être libre ?"
- "Oui. Sans hésiter. Je vous rembourserais dès que je ..."

La détonation claqua. Nakali avait sorti son arme de son étui, et avait tiré, éclaboussant de sang ceux qui se trouvait derrière le respectable vieillard. Des cris retentirent, aussitôt suivis de pleurs et de lamentations. Un sourire vil et mesquin était apparu sur le visage de l'Ivoirienne. Elle contempla l'effet qu'elle venait de produire, et tira deux nouvelles fois en l'air.

- "Voilà, il n'est plus esclave ! Qui veut être le prochain à être libéré ?" demanda-t'elle à la cantonnade.

Mais aucune voix ne s'éleva, personne ne prit la parole. Leur chef venant d'être tué, tout semblant de révolte des esclaves s'était évanoui. Les pleurs avaient fait place à des gémissements. Jamais ils ne seraient de nouveau libres. Quelle idée avaient-ils eu de s'en remettre à cette femme ? N'était-elle pas surnommée la Bête au Coeur de Glace ?

Pourtant, elle devrait connaître cette sensation, cette peur. Elle-même avait été vendue, il y'a des années auparavant, par son propre père. Peut-être ce dernier espérait-il qu'elle échapperait à la pauvreté en l'offrant à Mokio Lougamé, le trafiquant local, qui vivait dans l'opulence. Douze ans, à peine, et déjà vendue, de force, à un homme qu'elle n'aimait pas. Elle a bien tenté de se défendre, de se refuser à lui, mais il l'a châtié, et son dos porte encore la marque de la brûlure du fouet.

Ainsi, pendant dix longues années, elle est devenue la chose de Mokio, totalement dévouée à ses ordres. Certes, elle était bien traitée, bien mieux depuis sa rebellion. Mais un esclave reste un esclave. Puis, quand elle a atteint ses vingt-deux ans, il l'épousa, lui même approchant la cinquantaine. Peut-être voulait-il être sûr que quelqu'un serait là pour l'épauler ? Mal lui en a pris. Il y'a cinq ans, quand il fit sa première attaque cardiaque, elle le laissa se débrouiller. Il crut même voir un sourire ironique sur son visage, quelques instants avant qu'il ne rende l'âme. Il l'avait supplié, mais elle s'était contentée de le regarder mourir.

Puis, après son enterrement, elle reprit à son compte toutes les activités de son mari, notamment celle qui lui rapportait le plus : le trafic d'esclave. De là, elle acquérit une certaine réputation au sein des organisations les moins recommandables. On disait d'elle qu'elle n'avait aucune pitié, aucun sentiment. Telle une bête en fait, une bête au sang de glace, au coeur aussi froid que les profondeurs de l'océan.

Une nouvelle livraison. Une nouvelle fournée d'esclave, en direction de la Cité des Héros. D'ordinaire, Nakali ne prend pas part au voyage, mais dans ce cas précis, il s'agissait d'un nouveau client, et, n'ayant jamais travaillé Outre-Atlantique, elle avait décidé de rencontrer cet étrange homme qui lui avait acheté toute sa cargaison, payant le prix fort. Un médecin de son état, un certain Docteur Vahzilok. Ce qu'il comptait faire des esclaves, elle n'en avait cure. Mais elle se méfiait de cet homme, et voulait s'assurer d'être payée.

Comment remplir un bateau d'esclaves ? C'est simple, il suffit de faire le tour des petits villages africains, où les gens meurent de faim, en leur offrant à manger. Quand leur confiance est acquise, on leur propose, moyennant finances, un voyage dans des pays développés, où ils pourront travailler pour rembourser leur généreuse bienfaitrice. Ils n'apprennent que trop tard qu'ils vont être vendu. Rare sont ceux qui s'en rendent compte avant de s'embarquer. La famine et la sécheresse peuvent aussi pousser à ignorer leurs propres déductions, endormir leur méfiance. Que ne ferait-on pour vivre décemment ?

Le bateau redevint calme, tandis que les hommes de main de la Bête au Coeur de Glace trainaient le corps de Gassé pour, selon les ordres de leur chef, le jeter par dessus bord. Devant cet étalage de violence, les autres esclaves s'étaient refermés sur eux-mêmes, pleurant et gémissant. Après avoir jeté un dernier regard terrifiant sur 'sa marchandise', Nakali remonta dans sa cabine, en donnant l'instruction d'abattre une personne au hasard si jamais les esclaves s'avisaient de recommencer à frapper les murs. Mais la première fois avait suffit.

Non loin de là, en mission pour l'Arc, une équipe de super-héros, explorant un cargo du Conseil, avait entendu ces coups sourds et répétés. Les Vigilants retournaient sur le petit bateau de l'Arc qui les avait amenés sur le gros cargo, et c'est à ce moment, leur mission précédente terminée, qu'ils entendirent les sons.

- "C'est quoi ça ?" questionna Elysian.
- "Quelqu'un qui frappe. On dirait ... du morse." répondit Keltra.
- "Ca venait de ce bateau, au loin, là-bas !" affirma Snow.
- "Comment le sais-tu ?" demanda la Bête Humaine.
- "Question d'ouïe !"
- "Qu'est-ce que ça raconter ?" questionna Akhbour.
- "Trois courts, trois longs, trois courts. C'est le code universel pour le S.O.S. !" fit Sylmeria.
- "Agent Manney," fit Elysian, s'adressant à l'homme de l'Arc qui pilotait leur moyen de transport, "amenez-nous près de ce bateau, là-bas !"
- "Tout de suite !"

La manoeuvre fut vive, et le petit bateau, bien plus rapide que le gros transporteur, ne tarda pas à approcher de sa cible. Sitôt qu'ils s'approchèrent, les héros furent accueillis par un feu nourri. Sylmeria contre-attaqua en lançant son Fantasme et ses leurres, tandis que Keltra tira sur le seul sniper du bateau et que Snow créa un pont de glace pour leur permettre de monter à bord.

L'équipe de super-héros grimpa rapidement, effaçant toute résistance au fur et à mesure qu'elle avançait. De fait, il ne s'agissait ici, à leur sens, que d'amateurs n'ayant jamais affronté de super-héros, et la victoire des héros ne faisait aucun doute. Nakali sortit en furie de se cabine, arme au poing, et tenta, vainement, de s'en prendre à la Bête Humaine. Ce dernier fit sauter le révolver de sa main grâce à ses épines, puis la ceintura pour l'immobiliser. Une fois qu'elle fut stoppée, ses hommes se rendirent, et l'équipe pu à sa guise appeller des renforts de la Police, surtout pour que les policiers s'occupent des prisonniers qu'Akhbour venait de délivrer de la cale où ils étaient enfermés.

Lors de son jugement, deux semaines plus tard, Nakali évoqua ses liens plus que probables avec Vahzilok, ce qui provoqua un émoi bien compréhensible dans la salle d'audience. Nuguma appris ainsi que Vahzilok se serait certainement servi des esclaves comme matière première pour ses expériences. Mais elle ne montra que son indifférence à leur sort. De fait, au vu de ses liens avec un cerveau criminel en liberté, les jurés optèrent pour son emprisonnement dans une sécurité optimale : la Ziggourath ouvrait ses portes pour une simple 'marchande d'esclave'.

Dans l'enceinte de la prison, Nakali réfléchit, puis se dit que la seule différence entre elle et les super-héros l'ayant arrêté était la possession de super-pouvoirs. Elle prit alors connaissance de l'existence d'un médecin particulier du Zig, le Docteur Stanilowicz, qui opérait ceux qui avaient de quoi payer. Or, de l'argent, Nakali n'en manquait pas. Une entrevue lui fut arrangée avec le médecin en question, enchaînant sur une hospitalisation et l'acquisition de pouvoirs glaciaires. Ensuite, compte tenu de son surnom, la Bête au Coeur de Glace, elle se renomma elle-même Cold Beast.

Ce qui s'est passé ensuite

Bien entendu, elle avait été surprise par l'explosion. Devant elle, une brèche béante dans le mur s'était ouverte, favorisant l'évasion qu'elle tentait de mettre au point depuis plusieurs semaines. Les rumeurs qui lui parvinrent aux oreilles faisaient état de l'attaque de la prison par un groupuscule nommé Arachnos. Ces gens l'indifféraient totalement, seule comptait l'opportunité de s'enfuir qu'ils lui présentaient. Cependant, elle fut intercepté par un certain D.C., un prisonnier favori des matons. Dans ce cas précis, il semblait rechercher des individus bien particulier.

- "Cold Beast ?"
- "Qu'est-ce que tu me veux ?"
- "Arachnos me paie pour te sortir d'ici !"

Etonnée d'être l'objet de tant d'attention de gens qu'elle ne connaissait pas, elle refusa leur offre, par méfiance, et sortit de la prison par ses propres moyens. Des agents de l'Arc tentèrent de l'arrêter, mais ses pouvoirs lui offrirent l'opportunité de leur échapper.

Elle erra dans les Insoumises quelques jours, le temps que ses pouvoirs se rechargent, puis elle voulut reprendre contact avec Vahzilok, afin de retourner chez elle et qu'ils reprennent leur commerce ensemble. Mais elle n'eut pas le temps d'arriver jusqu'à lui. A Faultline, où elle cherchait le Docteur Vahzilok, elle eut rendez-vous avec son Destin, qui avait pris la forme d'un super-héros pour le moins inhabituel.

Devil's Send.

Leur affrontement ne dura que quelques instants, au cours desquels elle comprit son évidente infériorité, et l'inutilité de ses pouvoirs sur un être contrôlant les flammes. Elle pensait en savoir assez sur les héros, se disant qu'il ne s'abaisserait pas à lui tirer dans le dos, et elle avait essayé de s'enfuir ... avant qu'une balle ne lui traverse le poumon et la fasse tomber. Il avait fait preuve d'une certaine bassesse, à laquelle elle ne s'attendait pas de la part d'un prétendu super-héros.

Elle était allongée par terre sur le dos, pleurante et gémissante, le sang s'écoulant du trou provoqué par l'impact. Depuis combien d'années n'avait-elle plus pleuré ? Depuis tellement longtemps que les larmes lui brûlaient les yeux. L'être vêtu de noir et rouge s'approchait d'elle, armant son fusil, et elle commença à faire quelque chose dont elle n'avait pas l'habitude : elle le supplia. Elle se retrouva alors face à elle-même, devant quelqu'un qui n'éprouvait qu'une sombre indifférence à ceux qui l'entourent.

Les larmes continuaient de perler sur ses joues tandis que le héros plaçait le canon de son arme sur la tempe de la jeune femme.

Cold Beast est désormais ... refroidie, alors que Devil's Send n'a qu'une seule parole.

- "Encore un être maléfique à mon actif !"

_________________
Jeux à terminer :

Cradle
Deponia Doosmday
Divinity Original Sin 2
Rage
The Elders Scroll : Skyrim

Prochaines acquisitions :

Darksiders 3
Ghost of a Tale (si jamais il sort)
South Park, l'Annale du Destin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keltra
Grand Architecte
avatar

Nombre de messages : 5106
Vigilant : Keltra, Edelwyn, Cécile de Navarre
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Cold Beast, une courte vie   Mar 20 Déc - 17:33

.--. --- ..- .-.
.. -. ..-. --- .-. -- .- - .. --- -.
-.- . .-.. - .-. .-
.--. .- .-. .-.. .
-.-. --- ..- .-. .- -- -- . -. -
.-.. .
-- --- .-. ... .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poulpe
Poulpe Fiction
avatar

Nombre de messages : 3602
Age : 39
Vigilant : Snow, Tigerwolf, Ogre Noir, Miss Victory et Waka
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Cold Beast, une courte vie   Mar 20 Déc - 17:38

Keltra a écrit:
.--. --- ..- .-.
.. -. ..-. --- .-. -- .- - .. --- -.
-.- . .-.. - .-. .-
.--. .- .-. .-.. .
-.-. --- ..- .-. .- -- -- . -. -
.-.. .
-- --- .-. ... .

Je n'ai pas mon dico de morse à portée de main Embarassed

Traduction, please ? Shocked

_________________
Jeux à terminer :

Cradle
Deponia Doosmday
Divinity Original Sin 2
Rage
The Elders Scroll : Skyrim

Prochaines acquisitions :

Darksiders 3
Ghost of a Tale (si jamais il sort)
South Park, l'Annale du Destin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keltra
Grand Architecte
avatar

Nombre de messages : 5106
Vigilant : Keltra, Edelwyn, Cécile de Navarre
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Cold Beast, une courte vie   Mar 20 Déc - 17:50

"Pour information Keltra parle couramment le morse".

...-.- (fin de transmission)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poulpe
Poulpe Fiction
avatar

Nombre de messages : 3602
Age : 39
Vigilant : Snow, Tigerwolf, Ogre Noir, Miss Victory et Waka
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Cold Beast, une courte vie   Mar 20 Déc - 17:54

Keltra a écrit:
"Pour information Keltra parle couramment le morse".

...-.- (fin de transmission)

Pas mal ! Mais tu étais en vol, pour mieux voir l'autre bateau, c'est pour cela que Syl a répondu ! Tu n'as pas entendu la question ... Rolling Eyes

_________________
Jeux à terminer :

Cradle
Deponia Doosmday
Divinity Original Sin 2
Rage
The Elders Scroll : Skyrim

Prochaines acquisitions :

Darksiders 3
Ghost of a Tale (si jamais il sort)
South Park, l'Annale du Destin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La bestiole
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1088
Vigilant : Bête Humaine, Maître du feu, Raage, Morizio ACCATENANGO
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Cold Beast, une courte vie   Mar 20 Déc - 17:56

Je n'y connais rien en morse, mais je pense qu'elle veut dire la même chose que moi : tout simplement génialissime !!


Dernière édition par le Mar 20 Déc - 18:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keltra
Grand Architecte
avatar

Nombre de messages : 5106
Vigilant : Keltra, Edelwyn, Cécile de Navarre
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Cold Beast, une courte vie   Mar 20 Déc - 18:03

Juste pour l'info, puisque on est dans un de mes dadas, il est très difficile de "manipuler" en morse par des coups sur une paroi. Ou plus exactement, il n'est pas difficile de manipuler, mais c'est très difficile à décoder, car il n'y a pas vraiment de sons longs.

Exemple : si je tape deux fois rapidement et que je marque une pause, est-ce que j'ai fait deux courtes (i) ou une courte et une longue (a) ?

Dans un mot, on a les lettres qui se mélangent, et on ne reconnait plus rien.

Pourtant, c'est un truc récurrent dans la fiction.

Voilà, c'étaient mes deux centimes "cassage d'ambiance" tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poulpe
Poulpe Fiction
avatar

Nombre de messages : 3602
Age : 39
Vigilant : Snow, Tigerwolf, Ogre Noir, Miss Victory et Waka
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Cold Beast, une courte vie   Mar 20 Déc - 18:19

Pas grave ! Razz

Je suis au contraire ravi d'avoir l'avis d'un spécialiste. Parce que là, je n'ai fait qu'appliquer des déjà-vus dans des fictions, comme un néophyte.

Si je meurs ce soir, ce sera moins idiot ! lol!

_________________
Jeux à terminer :

Cradle
Deponia Doosmday
Divinity Original Sin 2
Rage
The Elders Scroll : Skyrim

Prochaines acquisitions :

Darksiders 3
Ghost of a Tale (si jamais il sort)
South Park, l'Annale du Destin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keltra
Grand Architecte
avatar

Nombre de messages : 5106
Vigilant : Keltra, Edelwyn, Cécile de Navarre
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Cold Beast, une courte vie   Mar 20 Déc - 18:42

Note que pour un SOS, ça ne pose guère de problèmes, car ça ferait

BONG BONG BONG
BONG
BONG
BONG
BONG BONG BONG

et tout le monde connait. Mais alors, il n'aurait pas fallu dire "on dirait du morse" mais "on dirait un SOS" directement.

Sinon, tout le monde connait "SMS" et "Nokia connecting people", non ?
scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poulpe
Poulpe Fiction
avatar

Nombre de messages : 3602
Age : 39
Vigilant : Snow, Tigerwolf, Ogre Noir, Miss Victory et Waka
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Cold Beast, une courte vie   Mar 20 Déc - 18:49

Keltra a écrit:
Mais alors, il n'aurait pas fallu dire "on dirait du morse" mais "on dirait un SOS" directement.

Tu es tellement professionnelle Very Happy (et c'était tellement mal tapé sur les parois Laughing ) que tu t'es demandé si c'était vraiment du morse !

(Je sais, mes excuses tiennent pas la route ! Mais comment aurais-je pu deviner que tu étais spécialiste du morse Sad ?)

_________________
Jeux à terminer :

Cradle
Deponia Doosmday
Divinity Original Sin 2
Rage
The Elders Scroll : Skyrim

Prochaines acquisitions :

Darksiders 3
Ghost of a Tale (si jamais il sort)
South Park, l'Annale du Destin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keltra
Grand Architecte
avatar

Nombre de messages : 5106
Vigilant : Keltra, Edelwyn, Cécile de Navarre
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Cold Beast, une courte vie   Mar 20 Déc - 18:52

Euh, spécialiste ? arrête, tu vas me faire rougir...

C'est de la critique constructive (voire informative), c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lapin

avatar

Nombre de messages : 525
Vigilant : non, Licorne ^^
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Cold Beast, une courte vie   Mer 21 Déc - 12:00

Le morse dans les films c’est comme le bruit des vaisseaux dans l’espace (dans les films également).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gojira
Admin
avatar

Nombre de messages : 1207
Vigilant : Elysian, Gore, Tyah, Lench
Date d'inscription : 21/10/2005

MessageSujet: Re: Cold Beast, une courte vie   Mer 21 Déc - 12:26

Ou emballer une créature de rêve en 1h30, tout en sauvant la planète, bien entendu elephant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cold Beast, une courte vie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cold Beast, une courte vie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» jeu au soupape, ou soupape soudainement trop courte ...
» Béquille trop courte
» vend canne shimano beast master
» boite a vitesse courte pour gtv6 a moteur 3l
» Vilebrequin Alfa Romeo GTA 1300 replica (course courte)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES VIGILANTS :: FORUMS DES VIGILANTS :: CITY OF VILLAINS :: Récits de vilains-
Sauter vers: