LES VIGILANTS

Vigilants - Vigilants Noirs - Vigilant Archery - Licornes Vigilantes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Heal Boy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La bestiole
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1088
Vigilant : Bête Humaine, Maître du feu, Raage, Morizio ACCATENANGO
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Heal Boy   Mar 3 Jan - 12:23

Quelque part, sous Parangon City, dans une chambre pour le moins somptueuse, le Baron Zoria dort un sommeil agité.

Dans son rêve, il voit une longue colonne de hauts mages, plus d’un millier au bas mot, quitter la ville d’Oranbega, sous les reproches de certains de leurs pairs, pour se diriger vers un gigantesque tertre. Au centre de celui-ci se dresse un gigantesque cristal entièrement recouvert de runes magiques.

Nous sommes au crépuscule d’un hiver des plus rigoureux, semble-t-il. Des centaines de jeunes femmes enchaînées sont emmenées. Toutes ont bu une drogue les rendant aussi dociles que fertiles.

Comme dans un balai parfaitement rodé, chaque mage prend sa place. Les femmes sont déshabillées puis menées, une par une, à la gauche du cristal, puis sont prise par les mages, se relayant. Ils n’arrêtent de les chevaucher que lorsqu’une nouvelle rune s’allume. Une fois cela fait, de l’autre coté du cristal, d’autres mage commencent un rituel afin d’invoquer un empereur Béhémoth, alimentant une rune supplémentaire. Dès que ce sortilège est terminé, les mages le sacrifient, allumant encore une rune de plus. Puis ils recommencent avec la jeune femme suivante, inlassablement. Autour de cet étrange rituel, sept cercles de mages entonnent une étrange mélopée.

Cet horrible spectacle dure des jours durant. Lorsqu’enfin les 666 cycles de viols, d’invocations et de sacrifices sont terminés, tous repartent en direction d’Oranbega, laissant le cristal scintillant tel un gigantesque phare dans la nuit.

Le Baron Zoria s’éveil en sursaut et couvert de sueur.

Deux voix sorties d’une même bouche, l’une féminine, douce et engageante, l’autre masculine et rebutante s’adressent alors à lui : « Je reviens, chiens d’Oranbega, le moment est venu pour vous de goûter à Ma vengeance ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La bestiole
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1088
Vigilant : Bête Humaine, Maître du feu, Raage, Morizio ACCATENANGO
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Heal Boy   Mer 4 Jan - 12:40

Plusieurs nuits durant, le Baron Zoria fit ces rêves étranges, reprenant le rituel par flash, si ce n’est qu’il ressentait maintenant la douleur de chacune de ces femmes lorsqu’elles mettaient leur enfant au monde. A chaque fois que le bébé était né, une rune supplémentaire s’allumait sur le cristal. Invariablement, cette étrange voix portait le même message au Baron Zoria, juste à son réveil.

Lorsque le dernier enfant vint au monde, les hauts mages quittèrent Oranbega pour se rendre une nouvelle fois au tertre. Là, ils se mirent de nouveau à entonner cette étrange mélopée. Au fur et à mesure que le chant gagnait en rythme et en puissance, le cristal irradiait de plus en plus. Tout s’accélérait, les vents se déchainaient et la terre tremblait de plus en plus jusqu’à ce que les choses atteignent leur paroxysme.

Dans une explosion de lumière, une sombre silhouette prit forme dans le cristal. Tous les mages se turent alors.

L’un d’entre-eux s’avança jusqu’au pied du cristal et prit la parole :
- « Néhaléneeck, de par ton véritable nom, je te somme de nous donner le secret de la vie éternelle ! »

Les paroles de la sombre silhouette s’élevèrent alors. Une double voix sortie d’une même bouche, qui leur apprirent tous les secrets du rituel de réincarnation. Lorsque tout fut noté par les scribes, Néhaleneeck tint ces propos :
- « Vous connaissez maintenant ce secret maudit, mais sachez qu’à chaque retour, une innocente victime y perdra la vie. Vos âmes en seront maudites et chaque rituel vous avilira davantage ! Une guerre fratricide vous déchirera et la grande Oranbega disparaitra de la surface de la terre et des mémoires pour tout un éon. Votre règne reviendra, mais vous ne serez alors que les instruments de Dieu ayant pour seul but de renforcer Ses Héraults. Lorsque tout ceci sera fini, vos âmes seront totalement maudites et seront cerclées d’épines pour l’éternité ! Tel est votre destin, tel sera votre nom ! »

Une fois encore, le Baron Zoria s’éveilla en sursaut, couvert de sueur. Et cette étrange voix s’adressa une nouvelle fois à lui : « Je reviens, chiens d’Oranbega, le moment est venu pour vous de goûter à Ma vengeance ! »

Ce fut le dernier rêve de ce genre que le Baron fit. Malgré toutes les recherches qu’il entreprit, il ne trouva aucune trace de cette prophétie et aucun réincarné ne semblait se rappeler de cette histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La bestiole
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1088
Vigilant : Bête Humaine, Maître du feu, Raage, Morizio ACCATENANGO
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Heal Boy   Lun 23 Jan - 18:13

** Appartement de la Bête humaine, à FF, un soir de semaine minable.

La porte de l’appartement s’ouvre, puis se ferme. La BH redevient visible et traine les pieds jusqu’à la cuisine. **

Rhaaaa mal de bull. Vite, une aspirine … et une bière histoire de la faire descendre. ** La BH ouvre la canette de bière et y met l’aspirine, effervescente, ce qui a un peu pour effet de faire gicler la bière dans tous les sens. La BH la jette dans l’évier en poussant un juron **

Bon, tant pis, ça sera pizza alors … Journée de merde, vraiment.

Comment elle s’appelait déjà cette malade de la discrétion ? Ha oui, Indigo. « Ho, Bête humaine, tu es un super super-héros, va vite affronter le concile de Malte, je ne peux pas te dire pourquoi, mais c’est des gros méchaaaants. Fais attention aussi, ils sont dangereuuuux. ».

Pourquoi je l’ai pas écouté, merde ! Deux taulés d’affilée qu’ils m’ont mit … Putain de Sapeurs. La prochaine fois, je les baffe d’entrée de jeu ceux-là. Il a fallu que je me rende à l’hosto où ils m’ont encore mit la tronche en vrac avec leurs remèdes pourris …

Bon, allez, po grave, on va se zyeuter Oprah et ses conneries à la téloche.

**BH allume la télévision ou apparaît le générique d’une émission remplaçant celle d’Oprah : les supers héros, nos sauveurs, présenté par Doloress CAPCOM **

Ouais, génial … Superbe soirée décidément …

Bon, po grave, on va bien voir ce que ça donne …

Une jeune femme souriante, aussi courtement vêtue que sculpturale s’adresse aux téléspectateurs :
- « (DC) Bonsoir, je suis Doloress CAPCOM. Ce soir, j’ai la joie d’interviewer un premier invité des plus connus : Tigerwolf !!! »

Semblant se matérialiser à coté d’elle, un jeune homme (jeune, jeune, c’est vite dit …), tout souriant, salut le publique qui l’accueil d’un tonnerre d’applaudissements et de cris de jeunes filles hystériques. Seule une trainée de lumière trahi l’utilisation de super vitesse.
- « (Ty) Bonsoir Doloress.
- (DC) Ty … Vous permettez que je vous appelle Ty ?
- (Ty) Tout le monde m’appelle comme ça, donc, oui, vous pouvez.
- (DC) Bien, Ty, donc (gros sourire aguicheur qui nous jette tout droit dans son décolleté, d’ailleurs, notre ami Ty y jette un tout petit coup d’œil rapide qui risque d’être lourd de conséquence une fois de retour chez lui), pour ceux qui ne vous connaitrait pas, vous êtes un ravageur.
- (Ty) Oui, enfin, heu, je pense qu’il y a beaucoup plus de personnes qui ne me connaissent pas que l’inverse …
- (DC) Ha oui ? Vous savez que vous avez un fan club ?
- (Ty) Pardon ??
- (DC) Et oui, vous êtes plus connu que ce que vous auriez cru apparemment. Mais, dites nous, pourquoi être un super héro ?
- (Ty) Et bien tout simplement parce que c’était mon destin. C’est de père en fils chez nous.
- (DC) C'est-à-dire ?
- (Ty) Nos pouvoirs passent de père en fils. Mon père a été un super-héros en son temps et j’ai pris la relève le moment venu.
- (DC) Je vois. Vous n’avez jamais été tenté d’utiliser vos pouvoirs à des fins disons … plus personnelles ?
- (Ty) Je vous demande pardon ?
- (DC) Ne plus trop suivre la loi.
- (Ty) Non. Comme je vous l’ai dit, devenir un super-héros était une charge héréditaire. Et on ne peut pas aller à l’encontre de son destin.
- (DC) Mais quelle est la finalité de tout ça ? Je veux dire : vous n’avez pas l’impression de toujours faire la même chose ? De toujours taper sur les mêmes, qui reviennent sans cesse ?
- (Ty) Etre un super héro EST une fin en soit. Nous ne sommes pas que des distributeurs de baffes. Nous agissons là où la police ne peut pas intervenir. Nous sommes aussi des exemples pour nos concitoyens.
- (DC) Et, sans indiscrétion de ma part, vous arrivez à avoir une vie privée dans tout ça ?
- (Ty) Oui, bien sur. J’ai un emploi, une femme et je vais bientôt être papa.
- (DC, se retournant vers le publique) Ouille. Nous allons avoir quelques cœurs brisés … Mais, dites-moi, votre situation n’a pas posé problème pour votre compagne ?
- (Ty) Non, pas le moins du monde. Elle a été, elle-même, une super héroïne. Elle a, du moins momentanément, raccroché les gants pour le bien-être du bébé.
- (DC) Ha ? Vous étiez donc déjà une famille de super-héros donc. Et vos enfants suivront-ils cette voie ?
- (Ty) Non, pas obligatoirement, nous ne sommes pas des mutants.
- (DC) Effectivement, vu comme ça … Une dernière question : pensez-vous qu’une grossesse est synonyme de fin de carrière héroïque pour une femme ?
- (Ty) Non. Tout dépend de comment ça se passe en fait.
- (DC) Merci Ty. (faisant face à la caméra) Après la coupure pub, nous verrons comment s’organise le super-héroïsme à Paragon City. »

Pub :
Achetez le Cd de Dany Brillantine (quand je vois tes yeuuuuux, je suis amoureuuux …).
Le super champoing l'auréole, parce que je le vaux bien.
… viiiiiiiite, partir d’ici ou zaper rapidoooos !!!

Je vais aller me chercher des chips, tiens, ça me passera le temps.

A peine le temps de revenir de la cuisine que l’émission recommence.
- « (DC) Bienvenue à ceux qui nous rejoignent. Nous avons donc fait connaissance avec Tigerwolf (nouveaux cris hystériques et applaudissements des spectateurs, nouveau signe de la main de la part de Ty). Ty, aurais-tu un message à donner à ceux que tu traques ?
- (Ty) Oui. Arrêtez tout de suite ou arrangez-vous pour avoir une bonne couverture médicale !
- (DC) Les supers héros ont-ils tendance à avoir la main leste lors d’une interpellation ?
- (Ty) Ben, il faut bien avouer qu’ils sont rarement content de nous voir et qu’ils ne sont jamais d’accord pour se rendre sans violence … de fait, aucune interpellation ne se fait en douceur. Une intervention musclée est nécessaire le plus souvent.
- (DC) Oui, bien sûr. Il n’y a jamais eu de débordement coté super-héros ?
- (Ty) Bien sûr que si, nous ne sommes pas des machines. Je sais qu’il y a déjà eu des soucis de par le passé.
- (DC) Des exemples ?
- (Ty) Non. Quand ça arrive, c’est géré en huis clôs. Je n’ai, pour ma part, jamais eu de tels débordements, ni été désigné comme juré pour ceux de quelqu’un d’autre. Du coup, je ne peux rien vous apprendre. Je sais que ça existe, car il y a des lois relatives à cela, mais c’est tout. D’un autre coté, les jurés sont tenus au secret, donc, de toute manière, même si je l'avais été, je ne pourrais rien vous dire.
- (DC)Ha oui, quand même. On ne plaisante pas avec ça donc.
- (Ty) Non, d’autant plus que les coupables sont sévèrement sanctionnés. Nous nous devons d’être des exemples.
- (DC) Vous voulez dire que les supers héros ont leurs propres lois ?
- (Ty) Non, non. Ces lois ont été créées par le gouvernement, pas par nous.
- (DC) Mais, quel est le rôle de la Freedom Corp dans tout ça ?
- (Ty) Ils se chargent de l’organisation des contacts, gèrent et guident, dans les grandes lignes, les nouveaux-venus dans le monde du super-héroïsme. Ils se chargent de rembourser les casses occasionnés par des arrestations ayant dégénérées, et payent les équipements des différents hôpitaux de la ville. La liste de ce qu'ils font est longue.
- (DC) Vous avez donc déjà eu à faire avec eux ?
- (Ty) Oui, comme la plupart des super-héros.
- (DC) Vous avez déjà travaillé pour eux directement ?
- (Ty) Non. Ils me l’ont déjà proposé par deux fois. Ils avaient même prévu de me payer pour mon assistance, mais j’ai refusé.
- (DC) Pourquoi ?
- (Ty) Je suis un super-héros, pas un mercenaire.
- (DC) Auriez-vous quelques modifications à proposer dans le fonctionnement de la Freedom Corp ?
- (Ty) Non. En l'état actuel des choses, ça me convient.
- (DC) Bien. Avant que nous nous séparions, pourriez-vous nous montrer certains de vos pouvoirs ?
- (Ty) … (sortant ses griffes, donnant lieu à quelques hoooo et haaaaa venant du publique) Et bien … J’ai des griffes pour commencer …
- (DC) Très impressionnant. Quoi d’autre ?
- (Ty) J’ai un pouvoir de régénération hors du commun, mais bon … Il faudrait me frapper pour montrer à tout le monde jusqu’où ça peut aller … on va peut-être éviter …
- (DC) Oui, bien sûr. Vous pourriez peut-être nous dire jusqu’à quel point ça va ?
- (Ty, reprenant une mine des plus sérieuses) Disons qu’il y a certaines fois où j'étais presque mort et je me suis relevé au bout de quelques instants comme si de rien n’était. Je ne comprends pas bien comment cela fonctionne ni même tout ce que cela implique …
- (DC) Bien. Et bien merci Ty, ce fut réellement un plaisir.
- (Ty) Un plaisir réciproque Doloress. Ha, si, j’y pense, j’ai encore un pouvoir vraiment très pratique : la super vitesse. (se retournant vers le public) Au revoir tout le monde (à ces mots, Ty semble disparaître, ne laissant derrière lui qu’une trainée de lumière allant jusqu’aux coulisses).
- (DC) Après cette courte page de publicité, nous recevrons un nouveau venu chez les super héros : Heal Boy !! »

Heal Boy ??? Mais je le connais lui aussi.

Par contre, je ne vois pas trop ce qu’il peut bien faire dans cette émission, il est bien loin d’être aussi connu que Tigerwolf …

On verra bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La bestiole
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1088
Vigilant : Bête Humaine, Maître du feu, Raage, Morizio ACCATENANGO
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Heal Boy   Lun 6 Fév - 15:45

Heal Boy qui passe à la TV ?

Incroyable … C’est un type plutôt discret d’habitude …

Mouarf, ça recommence. Vite, un peu plus de son qu’on entende ce qu’il a à dire.

- « (DC) Bonsoir aux nouveaux téléspectateurs ayant choisis de nous rejoindre. Je vous demanderais d’applaudir bien fort notre nouvel invité : Heal Boy (tonnerre d’applaudissements, Un super héro dans une tenue asiatique entre sur la scène et salut le publique timidement).
- (HB) Bonsoir madame CAPCOM.
- (DC) Vous pouvez m’appeler Doloress.
- (HB) Si ça ne vous dérange pas.
- (DC) Non, non, ne vous inquiétez pas. Pourriez-vous m’en dire un peu plus sur vous ?
- (HB) Oui, bien sûr. Je me nomme Anton RANDORPH. Je suis pasteur. On me connaît sous le nom de Heal Boy en tant que super héro. Je suis un défenseur.
- (DC) Heeeuuu, oui, merci … Mais je n’en demandais pas tant …
- (HB) Je suis malheureusement trop reconnaissable pour espérer ne pas être reconnu par le premier passant, donc, voilà, autant tout dire afin que tout soit clair.
- (DC) Mais, vous n’avez pas peur que l’on s’en prenne à vous ?
- (HB) Tout ce que je fais, c’est aider les supers héros dans leurs missions. Je ne fais aucune arrestation et je n’ai jamais levé la main sur un ennemi. J’en serais bien incapable d’ailleurs. Maintenant, si quelqu’un désirait s’en prendre à moi ou aux personnes venant assister aux cultes, je lui souhaite bon courage.
- (DC) Pourquoi ? Vous venez vous-même de dire que vous étiez bien incapable de vous battre.
- (HB) Effectivement. Il m’a été donné la possibilité de soigner mon prochain. Et je le fait très bien. De cette façon, je suis en mesure de faire trainer le combat jusqu’à ce que des amis arrivent.
- (DC) Vous faites parti d’un super groupe ?
- (HB) Oui. La plupart des supers héros en viennent là.
- (DC) Bien. Comment sont apparus vos pouvoirs ?
- (HB) C’est un peu compliqué. Il faut remonter loin dans mon passé, enfin, je vois ça comme ça.
- (DC) C'est-à-dire ?
- (HB) Et bien, enfant, j’étais ce que l’on appel un surdoué. J’ai eu mon bac à 12 ans. Là, j’ai marqué une pause, histoire de voir ce qui pourrait être susceptible de m’intéresser. A 15 ans, mon choix s’est porté sur la théologie. A 23 ans, j’ai obtenu mon doctorat de théologie et l’église évangélique m’a envoyé en mission, ici, à Parangon City. Le premier jour, alors que j’allais préparer le temple pour mon premier culte, un archange m’est apparut et m’a annoncé qu’une ancienne malédiction préférée par le Seigneur allait prendre une place importante sur l’échiquier mondial. Pour cela, il me serait donner des pouvoirs de soins afin d’aider les Hérauts de Dieu. Voilà comment je suis devenu un outil Divin.
- (DC) Wow. Ca c’est un coup de chance !
- (HB) Non, je ne pense pas que ce soit une simple coïncidence. Mais bon, c’est comme ça, c’est tout. Nous pourrions en parler des heures durant.
- (DC) Mais, vous qui êtes dans la fleur de l’âge, ça ne vous gène pas le célibat ?
- (HB, tout souriant) Je suis pasteur, pas catholique, il n’y a pas de vœux de célibat qui tienne !
- (DC) Eeeet, y-a-t-il une madame Heal Boy ?
- (HB) Non, pas pour l’instant.
- (DC) Un petit mot pour les hors la loi ?
- (HB) Oui. Vous qui ne craignez pas le jugement des hommes, mais qu’en est-il de celui de Dieu ?
- (DC) Bien. Merci Heal Boy.
- (HB) Mais de rien. Au revoir.
- (DC) Notre prochain inviter a déjà fait parler de lui dans plusieurs journaux télévisés, j’ai nommé : Raage ! »

Coupure pub et zapping frénétique de BH.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La bestiole
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1088
Vigilant : Bête Humaine, Maître du feu, Raage, Morizio ACCATENANGO
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Heal Boy   Lun 6 Fév - 17:00

De retour sur le plateau TV.
- (DC attend quelques instants que les applaudissements se calment pour prendre la parole) Notre dernier invité pour ce soir. Il s’agit d’une montagne de muscle qui ne garde pas sa langue dans la poche. Mesdames et messieurs, je vous présente : Raage.
- (Raage prend son temps pour venir auprès de Doloress et ne fait pas le moindre signe à l’intention du public).
- (DC, toute souriante) Bonsoir Raage.
- (Raage) Salut poulette. Allé hop, j’en ai marre, je me casse.
- (DC) P … Pardon ?
- (Raage) Tu veux que je te fasse un dessin ? Je me tire, tchao.
- (DC, tentant de le rattraper) Mais vous ne pouvez pas, vous aviez accepté de venir …
- (Raage) Oui, ben je suis venu, j’ai vu ce que je voulais voir et maintenant je m’en vais. J’ai jamais dit que je resterais à ton émission de cons. »

Sur ce, Raage s’en va en super vitesse, laissant une Doloress à mi-chemin entre l’incrédulité et la rage.

Coupure pub suivi d’un Best off des meilleurs moments de l’émission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poulpe
Poulpe Fiction
avatar

Nombre de messages : 3588
Age : 39
Vigilant : Snow, Tigerwolf, Ogre Noir, Miss Victory et Waka
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Heal Boy   Lun 6 Fév - 18:41

Devant le poste de télévision, Tigerwolf continue de remuer doucement la sauce qu'il préparait dans une casserole, avant de s'apercevoir que la cuillère en bois ne touchait même pas le liquide. Il remue la tête en ramenant ses ustensiles juqu'à la cuisine.

- "Ah, ben, celui-là, c'est un sacré numéro !" lol!

_________________
Jeux à terminer :

Cradle
Deponia Doosmday
Divinity Original Sin
Rage
The Elders Scroll : Skyrim

Prochaines acquisitions :

Darksiders 3
Divinity Original Sin 2
Ghost of a Tale (si jamais il sort)
South Park, l'Annale du Destin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Heal Boy   

Revenir en haut Aller en bas
 
Heal Boy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» F-HEAL 11/01/2012
» Gale de boue
» Commande groupée de la gamme Heal Tech. (Speedohealer...)
» F-HEAL 14/03/12

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES VIGILANTS :: FORUMS DES VIGILANTS :: CITY OF HEROES :: Panthéon des Vigilants-
Sauter vers: