LES VIGILANTS

Vigilants - Vigilants Noirs - Vigilant Archery - Licornes Vigilantes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'obsession de Jesus Argos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Poulpe
Poulpe Fiction
avatar

Nombre de messages : 3589
Age : 39
Vigilant : Snow, Tigerwolf, Ogre Noir, Miss Victory et Waka
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: L'obsession de Jesus Argos   Sam 29 Oct - 17:05

Rapport du Docteur Mitch Carine du 09/09/1985 concernant :

Nom : Argos
Prénom : Jesus
Parents : Homère et Alexandra Argos
Date de naissance : 13/07/1973
Nature des symptômes : obsession sans gravité pour son entourage


Un cas intéressant comme il est peu donné d'en voir. Monsieur et Madame Argos sont venus de leur plein gré demander une expertise psychologique de leur fils, Jesus, jeune garçon de douze ans, en parfaite santé, robuste et intelligent.

Il est, depuis deux ans, d'après les dires de ses parents, persuadé d'être un descendant de Robin de Locksley, aussi connu sous le nom de Robin des Bois.

Au premier abord, il ne s'agit nullement d'un dédoublement de personnalité : il est bien conscient de s'appeller Jesus Argos et de vivre au vingtième siècle, même si il prend le soin de parler à l'ancienne.

J'émis la théorie qu'il était sujet à une transposition de personnalité : il arrive parfois que quelqu'un s'imagine être quelqu'un d'autre ; en règle générale, un personnage historique ou important. C'est ainsi que l'on voit d'innombrables Napoléon, Churchill et Roosevelt dans notre établissement.

Ce qui est "amusant" de constater lors de névroses obsessionnelles de cette nature, c'est que les capacités intellectuelles des victimes de cette pathologie sont souvent réduites au profit de leur volonté de ressembler au personnage qu'ils incarnent. Cependant, aucune trace de cette baisse de niveau d'intelligence n'existe chez notre sujet.

De là, ma théorie s'effondrait puisqu'il ne s'assimile pas à Robin des Bois. Tout au plus le prend-il pour modèle. J'ai essayé quelques fois de démontrer qu'il ne pouvait être Robin ou l'un de ses descendants, par le biais de sa généalogie et de ses origines (ses parents sont grecs, et sont venus s'installer aux Etats-Unis pour devenir restaurateurs). Il m'a très logiquement répondu que, lors de son retour des croisades, Sire Robin (c'est comme cela qu'il fait référence à son prétendu aïeul) avait bien pu repasser par la Grèce, et ainsi enfanter une lignée lors de son retour, car n'étant pas marié, les relations sexuelles avec d'autres femmes lui étaient tolérées, comme aux autres Croisés. Mon réquisitoire s'est trouvé ainsi balayé, car j'ai dû m'arrêter vers 1852 dans son arbre généalogique, par défaut de renseignements.

Je laissais le jeune garçon dans la salle d'attente pour m'entretenir avec ses parents.

Leur récit fut semblablement le même que celui de leur fils : ce dernier s'était fabriqué un arc, et s'était auto-persuadé être un descendant du célèbre voleur-archer. Comment en est-il venu à cette conclusion ?

Un rapide test physique avec un arc nous prouve qu'il a effectivement des prédispositions pour cet art. Son oeil est exercé, et sa force suffisante pour effectuer des tirs puissants. Néanmoins, cette habileté physique ne suffit pas à justifier de son héritage, mais rien ne semble écarter son obsession initiale.

Ses parents me font état des problèmes qu'ils rencontrent : si il ne dévalise pas des élèves plus riches, il les force à partager avec les élèves plus pauvres, intervient souvent lors de bagarres, et vit le plus souvent au grand air, si peu clémente soit la météo en ce moment.

Leur demande est simple, mais je ne peux appliquer aucun traitement à Jesus. Il n'est pas malade, ni physiquement, ni psychiquement. Tout au plus, ses parents et son entourage devront faire preuve de patience afin de lui faire comprendre qu'il n'est pas ce qu'il croit être, et qu'il est tout au plus un archer exceptionnel.

En retirera-t'il du bien ou du mal ? Il est trop tôt pour le dire.

Fin du rapport


Complément en date du 08/01/1989 :

J'ai finalement reçu les élements administratifs que je demandais au consulat grec. Aucun des retours de croisades du moyen-âge n'est passée par la Grèce, que ce soit de manière isolée ou en compagnie. Il est donc impossible que Jesus soit le descendant de Robin de Locksley.

Il m'est difficile de faire suivre l'information : les Argos ont quittés la ville depuis trois ans, et je n'ai pas la moindre idée de l'endroit où ils ont pu se rendre.

Fin du complément


Dates de consultation du dossier informatique

09/09/1985 : Docteur Mitch Carine (médecin suivant)
12/01/1986 : Docteur Mitch Carine (médecin suivant)
15/07/1995 : Docteur William Strawford (nouveau directeur)
30/11/2000 : Lieutenant Logan Quent (police de Newport)
25/08/2005 : Eridan Slavene (Freedom Corps, Paragon City)
05/09/2005 : SG Vigilant's Archery (Paragon City)

Fin des consultations


Note de Jesus Argos :

Quel est le mécréant qui a cru bon d'aller placer son museau de fouine dans mon dossier médical ?

Fin de la note

_________________
Jeux à terminer :

Cradle
Deponia Doosmday
Divinity Original Sin
Rage
The Elders Scroll : Skyrim

Prochaines acquisitions :

Darksiders 3
Divinity Original Sin 2
Ghost of a Tale (si jamais il sort)
South Park, l'Annale du Destin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poulpe
Poulpe Fiction
avatar

Nombre de messages : 3589
Age : 39
Vigilant : Snow, Tigerwolf, Ogre Noir, Miss Victory et Waka
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: L'obsession de Jesus Argos   Jeu 10 Nov - 13:46

Rapport de Ray Satler, soldat du Conseil :

Localisation : les Crevasses

Sujet du rapport : présence super-héroïque à confirmer dans un petit bois.

Compte-rendus journaliers :

1er Septembre : J'ai repéré le type indiqué. J'ai eu du mal, mais j'y suis parvenu. Il vit dans les arbres, à bonne hauteur. Comme il est vêtu de vert et marron, il est difficilement détectable. Je ne crois pas qu'il m'ait vu, mais il a déjà remarqué mes empreintes. Enfin, compte tenu de la fréquence de passage dans les environs, il ne doit pas savoir que je suis resté.

4 Septembre : Le héros vit comme un homme des bois. Je sais que les gradés cherchent à recruter des individus aux super-pouvoirs, mais pourquoi celui-là ? Il a l'air complètement inoffensif. Il se lave dans la rivière, chasse et cueille pour manger.

5 Septembre : Il a disparu. Après avoir suivi ses traces, je l'ai retrouvé en compagnie d'autres archers. Il semble faire parti d'un groupe dédicacé aux archers. Je tenterais bien de les suivre en mission, mais je risque de me faire attraper. J'attends donc à la sortie.

8 Septembre : Nouvelle mission. J'ai entendu distinctement son nom quand l'un des autres l'a interpellé. Jesus Argos. Transmission immédiate. Cependant, cela semble être son vrai nom. Il n'a pas de pseudonyme.

10 Septembre : Je crois qu'il a remarqué ma présence. Il est plus méfiant, change souvent de place, et se retourne subrepticement afin d'essayer de détecter mes mouvements. Il n'a aucun pouvoir de repérage.

11 Septembre : Il m'a eu. Il m'a tiré une flèche lorsque je ne m'y attendais pas, et m'a cloué à un arbre. Heureusement, j'ai pu camoufler mon carnet de rapport. J'écris ces lignes après qu'il m'ait relâché, non sans m'avoir pris tous mes biens (je suis nu quand j'écris ces lignes), et en ne négligeant pas de m'abreuver d'insultes anciennes (vil faquin, maraud, mécréant, ... j'en passe et des meilleures !). Je ... des Trolls ! Il m'ont vu !

Le carnet est ensuite retrouvé par un super-héros, lors d'une mission routinière. Le super-héros lit les quelques lignes que le soldat a pu écrire, puis range le carnet dans une de ses poches.

- "Sacré Jesus !" soupire FluXion "Faut être barge pour vivre dans une forêt !"

_________________
Jeux à terminer :

Cradle
Deponia Doosmday
Divinity Original Sin
Rage
The Elders Scroll : Skyrim

Prochaines acquisitions :

Darksiders 3
Divinity Original Sin 2
Ghost of a Tale (si jamais il sort)
South Park, l'Annale du Destin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poulpe
Poulpe Fiction
avatar

Nombre de messages : 3589
Age : 39
Vigilant : Snow, Tigerwolf, Ogre Noir, Miss Victory et Waka
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: L'obsession de Jesus Argos   Mer 16 Nov - 18:59

30 Novembre 2000, 23h45

Le commissariat de Newport est faiblement éclairé. En cette heure de la nuit, seule une fraction infime de ses occupants sont au travail. Quelques rondes sont assurées, mais Newport est une petite ville tranquille du Midwest, rien qui puisse attirer le regard. Les gens travaillent, ils achètent, vivent, se marient, ont des enfants qui recommencent. Les évènements de taille sont très rare, voire inexistants. Seul le tournage d'un film il y'a dix ans de cela avait fait connaître cette petite cité perdue entre deux grosses villes. Mais les scènes tournées ici avaient été coupées au montage. Seul avantage : une jeune fille de la région était partie avec le scénariste, et était depuis devenue une star de cinéma. De temps en temps, quelques journalistes venaient interviewer sa famille, fière de ce qu'elle était maintenant.

Depuis cet évènement mémorable, Newport était revenue à sa routine, triste et répétitive. L'originalité n'était pas de mise dans cette banlieue remisée aux allures de ville fantôme. Les jeunes qui partaient étudier dans les grandes cités ne revenaient pas souvent, quasiment jamais, à moins d'avoir laissé derrière eux un(e) fiancé(e) qui ressemblait à un top-model. Ici, la grande habitude est de se moquer de ceux qui sont partis étudier à la grande ville et qui n'ont pas réussi : le fils Polskow, qui voulait devenir mannequin masculin, et qui maintenant travaille dans une boîte homosexuelle ; la fille Carsey qui rêvait de devenir chanteuse et qui est revenu de la grande ville battue comme beurre et enceinte. Que le fils Ackerby soit devenu avocat, comme il le voulait, ou que la fille Dianson soit devenue architecte, comme elle en a toujours rêvée, ça n'intéresse personne.

Qu'un de la région revienne à Newport et réussisse, ça intéressera les gens. Les fils Ramsey, par exemple, les meilleurs partis de la région, à défaut d'être les plus beaux, ont construit, contre toute attente et en dépit des protestations de leurs parents, une usine d'élevage en batterie. Depuis, leur fortune est assurée car ils ont su plaire à un grand groupe de la restauration rapide. D'eux, on parle. Enfin, quand il y'a quelque chose à dire à leur sujet.

Ah si, il y'a quelqu'un dont on parle. Et même souvent. Il s'agit de Jesus Argos. En général, quand une discussion à son sujet intervient dans un pub, une bagarre éclate ...

Les parents de Jesus était venus il y'a des années ouvrir un restaurant grec dans la région. Etant donné qu'ils étaient gentis et serviables, et bons restaurateurs qui plus est, on leur pardonnait facilement les frasques huluberluesques de leur unique fils. Si le garçon était sommes toutes aussi gentil et serviable que ses parents, le fait de vivre dans le jardin, de s'entraîner à tirer à l'arc et de patrouiller les rues, était assez mal vu par le reste de la population. On lui pardonna plus aisément après le décès prématuré de ses parents dans une explosion dûe au gaz il y'a sept ans.

Beaucoup avaient cru qu'il reprendrait le restaurant de ses parents et s'assagirait. Mais ils se trompaient ! Depuis l'accident domestique dont avaient été victimes ses parents, il plongea encore plus profondément dans son obsession. Ses interventions étaient devenues célèbres dans tout Newport, et constituait l'essentiel des ragots. Les ménagères craignaient de voir leurs enfants influencés par cet individu grandiloquent, les pères admiraient son courage sans pour autant apprécier son étrangeté, les plus jeunes le trouvaient drôle et amusant, les un peu moins jeunes trouvaient qu'il était assez expéditif avec les rares truands et voyous de la ville.

Ainsi, ce soir-là, Jesus se trouvait, pour une énième fois, au poste de Police. Une bande de punks avait agressé une jeune femme, et plusieurs d'entre eux avaient échoués à l'hôpital du comté, afin de se faire retirer ce que l'unique médecin avait qualifié d'objets perforants projetés dans son rapport aux urgences. Le seul agent disponible pour s'occuper de Jesus, ce soir, était un Lieutenant tout frais moulu du prestigieux Paragon Police Department, le lieutenant Logan Quent.

- "Bon, connection Internet, accès fichiers sécurisés de la Police, consultation du dossier médical. Holà, une trace d'examen psychiatrique ? Bon, reprenons ... Monsieur Argos, que faisiez-vous ce soir à cette heure, dans ce quartier de la ville ?"
- "Pardi, j'y vis !"
- "Dans le parc ?"
- "Certes !"
- "Et bien, quand je pense que je me plains que mon lit est trop dur ! Pourquoi êtes-vous intervenu ?"
- "Quand une gente dame appelle au secours, point gentilhomme ne doit l'ignorer !"
- "Vous vous moquez de moi, ou quoi ?"
- "Plait-il ?"
- "A parler comme ça ?"
- "Mon éloquence ne vous sied guère, dirait-on. J'en suis marri !"
- "Holala, la nuit va être longue ! Pourquoi avoir tiré sur ces punks ?"
- "Point ne viens-je de l'expliquer ? Parce que la dame appellait de prompts renforts !"
- "Vous pouviez vous contenter de leur faire peur."
- "Hélas, les faibles se sentent forts quand entourés ! Point ne les aurais-je intimidés sans avoir recours à mon fidèle allié !" Il désignait l'arc qui reposait sur un bureau un peu à l'écart.
- "En parlant de ça, où as-tu eu une arme pareille ?"
- "Ce fut un présent de mes géniteurs ... bien avant leur tragique disparition."
- "Pardon, je l'ignorais."

Sur cette entrefaîte, un policier en poste depuis 40 ans, l'agent Ross, franchit le seuil du commissariat. Le ventre proéminent, savamment tenu par une ceinture qui devait être sacrément solide, au vu de la pression exercée par la sangle abdominale du policier, débordait presque de l'uniforme. Il aperçu Jesus et se dirigea vers le bureau du Lieutenant Quent.

- "Salut, Jesus. Un problème Lieutenant ? Qu'est-ce qu'il a fait ? Il a grimpé dans un arbre pour récupérer un chaton ? Il a encore escaladé l'hôtel de ville pour avoir une meilleure vue ?"
- "Non. Il a tiré sur des punks qui agressaient une jeune femme."
- "Il fait toujours des choses comme ça. Laissez-le partir, sinon, vous risquez d'avoir une manif' devant le commissariat demain matin. Et ici, une manif', ça tourne vite au vinaigre."

Devant l'insistance du gros policier, le Lieutenant Quent abandonna toute poursuite.

- "Vous savez, c'est à cause de gens comme vous que j'ai quitté Paragon."
- "Comme moi ? Diantre, voilà qui m'intéresse ! Qui sont ces bienfaiteurs ?"
- "Les super-héros de Paragon City. Des gens qui se croient ..."

Il n'eut pas le temps de finir sa phrase. Jesus Argos avait bondi sur le planisphère accroché au mur, et cherchait du doigt la position de la cité des héros.

- "Victoire ! Patience, hardis compagnons ! Je viens vous prêter main-forte !"

Puis il partit dans la nuit, sans accorder un regard en arrière aux deux policiers.

- "Où est-ce qu'il va ?" questionna Quent.
- "A Paragon, comme vous le lui avez suggéré." répondit Ross.
- "Mais ... il n'a pas le permis ! Comment compte-t'il s'y rendre ? A pied ?"
- "Connaissant l'individu, ça ne serait pas étonnant ! En tout cas, nous ne sommes pas prêts de le revoir ! Quand il a une idée en tête, il va jusqu'au bout !"

Cinq ans plus tard, sale et mal rasé, Jesus Argos débarquait à Paragon.

_________________
Jeux à terminer :

Cradle
Deponia Doosmday
Divinity Original Sin
Rage
The Elders Scroll : Skyrim

Prochaines acquisitions :

Darksiders 3
Divinity Original Sin 2
Ghost of a Tale (si jamais il sort)
South Park, l'Annale du Destin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poulpe
Poulpe Fiction
avatar

Nombre de messages : 3589
Age : 39
Vigilant : Snow, Tigerwolf, Ogre Noir, Miss Victory et Waka
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: L'obsession de Jesus Argos   Mer 18 Jan - 16:38

Le train siffla deux fois avant de s'arrêter en gare, laissant descendre son lot habituel de gens étant venu de la banlieue pour travailler en centre-ville. Des heures de trajet en perspective, pour prendre place au sein de ce qu'on appelle la Cité des Héros, à voir passer des gens en collants moulants devant sa fenêtre, subir les assauts répétés de gens malhonnêtes, et être sauvés par un individu aux pouvoirs mystérieux. Etrange quotidien que celui des gens qui vivent ici.

Quand la rame stoppa, un individu pour le moins singulier descendit d'un des interstices entre deux rames. Vêtu comme un forestier, de vêtements amples colorés en vert et marron, son arc en bandoulière, capuchon rabattu partiellement sur son visage masqué, Jesus Argos avait fait un long parcours depuis sa ville de résidence, afin de venir en aide aux habitants de cette ville. Il s'étendit rapidement, faisant craquer ses jointures, puis se rendit aux toilettes, non sans exhiber de sa poche un antique rasoir à barbe. Les gens autour de lui discutaient, posant leur regard sur ce bonhomme un peu particulier.

- "C'est un super-héros, tu crois ?"
- "'l'a pas l'air d'avoir des pouvoirs. Enfin, ça veut rien dire !"
- "Tu as vu son costume ? Il est tout crade ?"
- "Il sort peut-être des égoûts ? J'ai entendu dire que Vahzilok s'y cachait !"
- "A ton avis, c'est un nouveau dans le coin ?"
- "Je ne sais pas. Peut-être."

Coupant court à toute conversation, et profitant du fait que l'attention de la foule était axée sur le personnage, qui avait entrepris de se raser consciencieusement, un Hellion arracha le sac d'une personne âgée, la bousculant sans ménagement, provoquant ainsi un vif émoi au sein de la population présente en ce lieu. Il commença à courir, fit une vingtaine de mètres à une allure folle, puis fut stoppé en un clin d'oeil par une douleur aïgue dans le bras droit. Il tomba face contre terre, et, en tournant légèrement la tête, put voir un long tube métallique qui sortait de son omoplate. En continuant ainsi, il put voir que l'individu qui se rasait avait interrompu sa tâche, saisi son arme et tiré, ce qui avait arrêté le loubard dans sa course. Le barbu avança alors à grands pas dans la direction du truand.

- "Vil faquin, maraud, truand de bas-étage, coquin de basse-cour ! Comment osez-vous poser la main sur une personne de cette qualité ?"
- "Kek'tu racontes, toi ?"
- "Silence, fripouille, je ne t'ai point autorisé à parler !" Il ramassa le sac et le rendit à la vieille dame. "Par ma foi, devant mon nez, qui plus est ! Bougre de phacochère ! Point ne laisserais-je une telle infâmie impunie !"
- "Mais d'où tu sors, péquenot ? Retournes dans ta campagne ! On a déjà assez de crétins dans le coin !"
- "Silence, " Jesus exhiba son arc "ou bien je vous crucifie sur le dallage de cet endroit, comme un avertissement !"

Quand sa victime se fut tue, il se retourna autour de lui, cherchant du regard ce qu'il pouvait bien faire de lui. C'était sa première arrestation depuis son arrivée toute récente, et il n'était pas informé de la procédure habituelle des super-héros. Soudain, contre toute attente, un personnage au costume tigré fit son apparition. Il se hâtait vers le monorail, sans prêter plus attention à ce qui venait de se passer, comme si ce genre d'intervention était courant dans cette ville. Jesus réprima sa satisfaction personnelle et interpella l'homme-tigre.

- "Holà, compagnon !"
- "Hmmm, qui, moi ?"
- "Certes ! J'ai molesté ce malandrin pour ses actes belliqueux, mais je ne sais qu'en faire ! Pourriez-vous me donner quelques conseils ?"
- "C'est pour la caméra cachée ou quoi ?"
- "Je m'excuse, mais je ne vois point de quoi vous m'entretenez ?"
- "Ah ? C'est pas une blague ?" fit Tigerwolf en interrogeant la foule du regard. Au vu des réactions du public, il comprit vite que tout était sérieux dans le personnage. "Alors, t'es nouveau en ville, hein ?"
- "Effectivement, compagnon !"
- "Houlà. Je vais te conduire, toi et ce ... gugusse ..." répondit l'homme-tigre, en frappant légèrement du pied l'Hellion qui n'osait pas se redresser, "à Atlas Park, que tu ailles t'identifier comme super-héros. On en profitera pour livrer ce naze à qui de droit !"
- "Par avance, merci !"
- "Pas de quoi."

Un nouveau trajet en monorail conduisit les deux hommes et leur prisonnier au centre de la grande cité de Paragon. Au cours du trajet, Tigerwolf apprit ce qu'il put sur son étrange ami.

- "Jesus Argos ? T'as pas un nom de 'scène' ?"
- "Point n'ai-je recours à de tels artifices !"
- "T'as quoi comme pouvoirs ?"
- "Je manipule l'arc à un degré très élevé, et je suis versé dans les arts apothicaires."
- "En gros, t'es une trousse à pharmacie ambulante avec un appareil à faire des trous !"
- "Quelle étrange analogie !"
- "Ca te vient d'où, ce comportement ?"
- "Je suis un humble descendant de Robin des Bois, et j'entrevois de poursuivre son oeuvre, en aidant les gens dans le besoin !"
- "La vache ! Quand je pense que je trouve mes motifs de jouer les super-héros saugrenus !"
- "Quels sont-ils ?"
- "Charge héréditaire paternelle !"
- "Diantre ! Quel noble héritage !"
- "Tu sors vraiment de ton trou, toi !"

Après avoir conduit son nouvel ami à la Mairie d'Atlas, et de l'avoir laissé dans les mains expertes des gens de l'E.L.I.T.E., Tigerwolf prit congé de Jesus, promettant qu'ils combattraient 'ensemble pour le bien de tous'. Une fois la porte franchie, il laissa éclater son rire, qu'il retenait depuis le début du voyage en train, provoquant la surprise de plusieurs passants et super-héros alentours.

- "Purée, il est gratiné, celui-là ! J'espère qu'il ira loin !" se dit-il à lui-même, essuyant les larmes de rire qui lui faisaient voir trouble.

_________________
Jeux à terminer :

Cradle
Deponia Doosmday
Divinity Original Sin
Rage
The Elders Scroll : Skyrim

Prochaines acquisitions :

Darksiders 3
Divinity Original Sin 2
Ghost of a Tale (si jamais il sort)
South Park, l'Annale du Destin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poulpe
Poulpe Fiction
avatar

Nombre de messages : 3589
Age : 39
Vigilant : Snow, Tigerwolf, Ogre Noir, Miss Victory et Waka
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: L'obsession de Jesus Argos   Mar 20 Juin - 12:52

Rapport sur : Jesus Argos
Auteur : Snow
Demandeur/Demanderesse de l'enquête : FluXion
Raison de l'enquête : comprendre ce qu'il nous fait ingurgiter ! (dixit FluXion)

Analyses :
Une série de tests pour soi-disant voir les progrès de l'équipe des archers rattachée aux Vigilants m'ont permis de m'approcher assez près de Jesus Argos, et de prélever discrètement quelques échantillons de ses produits à des fins d'analyses. Les extraits ainsi recouvrés ont permis de découvrir leur composition, et l'usage qu'il en fait.

Aura de Guérison : c'est en fait une poudre compressée dans de minuscules gélules, qu'il fait exploser dans l'air au-dessus de lui. La composition de la poudre est d'ordre biologique, contenant plusieurs herbes qui permettent une caogulation plus rapide du sang, et donc une guérison des plaies et bosses. Le mélange réagit au contact de l'épiderme, mais semble ne pas résister longtemps à l'air. De là, nous avons déduit que l'oxydation des particules composant ce traitement le rend partiellement inefficace, et ça doit être pour cela que Jesus se sert de ces gélules dans son environnement immédiat.

Guérison : il dispose aussi d'un mélange similaire plus condensé, à usage d'ingestion. Evidemment, cela réduit les risques d'oxydation. Néanmoins, à fortes doses, le mélange peut provoquer une certaine accoutumance, d'où le fait que Jesus attend un peu avant de le redistribuer ; probablement que cet intervalle permet à l'organisme ciblé de se débarrasser des effets de la première gélule, rendant la suivante aussi efficace.

Résurrection : un mélange détonnant du contenant de la gélule précédente avec un ensemble de sels et d'herbes supplémentaires. En plus de soigner la cible, il lui offre un recouvrement complet de ses sens, ravivant l'allié ciblé. L'usage en est encore plus modéré que celui du précédent.

Protection de l'esprit : il s'agit aussi d'un médicament à usage d'ingestion, dont les composantes se rapproche de certaines drogues, les effets de dépendance en moins. Ce mélange stimule les connexions neurales, empêchant ainsi les attaques d'ordres psioniques telles que les paralysie et les attaques narcoleptiques.

Aura d'endurance : comme pour l'aura de guérison, il s'agit d'une gélule qui explose en l'air, diffusant une poudre sur les alentours. La composition est de plusieurs fleurs des environs, dont les capacités curatives et régénérantes ne sont plus à prouver. Quand à savoir comment Jesus le sait, c'est une autre paire de manche ! De même que pour les autres mélanges, il y'a un temps de latence que Jesus respecte pour éviter tout effet d'accoutumance.

Force d'âme : il s'agit en fait d'une variante de la Protection de l'esprit, augmentant singulièrement le potentiel perceptif des alliés ciblés par ce mélange. Jesus semble disposer de peu de ces gélules, pour l'instant, et ça doit être pour cela qu'il les distribue avec une telle parcimonie.

Résultats :

Les analyses sont formelles, il n'y a pas plus de risques à prendre les traitements de Jesus qu'à boire un verre de whisky. Il y'a juste à ne pas abuser. Jesus a refusé de donner la composition exacte de ces gélules, mais il apparait clairement que c'est la raison principale de sa vie forestière.

Le suivi médical d'Argos nous indique qu'il est désormais insensible à la plupart de ses propres médicaments, hormis ceux qui se répandent dans l'air. Nous en déduisons donc qu'il a dû expérimenter sur lui-même avant de pratiquer sur ses alliés, et que c'est pour cela qu'il connait si bien les propres limitations de ses capacités curatives.

Donc, Monsieur FluXion est prié de ne plus me déranger pour de telles imbecilités, et de faire confiance à son ami barbu.

Snow, pas contente d'avoir à enquêter sur un allié !

_________________
Jeux à terminer :

Cradle
Deponia Doosmday
Divinity Original Sin
Rage
The Elders Scroll : Skyrim

Prochaines acquisitions :

Darksiders 3
Divinity Original Sin 2
Ghost of a Tale (si jamais il sort)
South Park, l'Annale du Destin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poulpe
Poulpe Fiction
avatar

Nombre de messages : 3589
Age : 39
Vigilant : Snow, Tigerwolf, Ogre Noir, Miss Victory et Waka
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: L'obsession de Jesus Argos   Ven 19 Sep - 16:27

Un super-héros dans les rues de Faultline, quoi de plus banal ? Celui-ci tenait à la main un courrier tamponné confidentiel, qu’il devait délivrer le plus tôt possible. Il portait un pantalon beige, une chemise sans manches ouverte sur son torse, des lunettes noires. Sous ses vêtements, on voyait sa peau velue, aux poils formant une couverture soyeuse, tigrée. Tigerwolf débarquait à Faultline en passant par le Pocket D. Il se remémora la lettre qu’il avait reçue, en même temps que le pli confidentiel qu’il portait.

Il avait été surpris par son contenu. On lui demandait de remettre, de façon officielle, une accréditation. Il ne s’attendait pas à ce que l’on le fasse participer à cette nouvelle. Bien sûr, il avait été l’un des premiers à recevoir l’individu cité dans la missive, et il l’avait même conduit jusqu’à la Freedom Corps, afin que celui-ci puisse être reconnu en tant que justicier de Paragon City. Il se souvenait même d’avoir éclaté de rire, une fois qu’il eut amené celui-ci jusqu’à la Mairie, se demandant si il irait loin.

- « Jesus Argos, héros de la ville. Et bien ! »

A l’origine, il avait trouvé le personnage certes bienveillant, mais aussi affreusement comique. Nombre de débutants embrassent la carrière de super-héros, avant de renoncer, face à la difficulté. Pourtant, celui-ci, en dépit des attentes de tous, avait persévéré, ignorant les moqueries et les provocations, se redressant, après chaque chute, pour poursuivre le combat. Plus d’une fois, tout le monde croyait qu’il arrêterait en pleine ascension. A chaque fois, ses détracteurs en étaient pour leurs frais.

- « Une véritable obsession de la justice, avait dit le psy. Il avait bien raison ! » soupira Tigerwolf.

Depuis quelques temps, déjà, Jesus Argos vivait à Faultline, en compagnie d’une demoiselle dragonne, rescapée de la campagne anglaise. Là encore, le Ravageur s’était intéressé un peu à son cas. D’ordinaire, l’homme-tigre se préoccupe plutôt de ce qui fait appel à la magie, bien que ce ne soit pas son domaine de prédilection.

- « Je ne suis pas un sorcier. » avait-il dit au Statesman. « Je suis incapable de lancer un sort, de faire une potion magique, d’agiter une baguette pour faire surgir des lapins. Je suis simplement la dernière victime en date d’une malédiction familiale ! Posez-moi des questions sur les ordinateurs, sur la fission atomique, les accélérateurs de particules, je serais capable de vous répondre. Mais ne me parlez pas d’hex ou de mana, je suis incapable de vous aider. »

Finalement, on lui avait tout de même confié le soin de surveiller d’autres super-héros d’origine magique, à son grand désarroi. C’est comme cela qu’un jour, Lily Walgram, une semi dragonne, échoua sous sa responsabilité. DragonFault, comme elle se fait appeler de nos jours, ne comprenait hélas pas, au moment où elle fut tirée de son sommeil magique, le langage moderne. Il avait fallu aller chercher Jesus Argos de sa retraite paisible, au sein de Perez Park, pour qu’il vienne traduire les propos de la jeune femme. Se croyant descendant de Robin des Bois, ce qui n’est pas le cas, il avait cependant appris les langues mortes, telles que le vieux gallois dont Lily abreuvait ses sauveurs.

Celle-ci ne manqua pas de tomber amoureuse du traducteur, par ailleurs.

Aujourd’hui, ils vivent ensemble, dans l’une des tours récemment reconstruite du quartier de Faultline. Leur habitation est au dernier étage, et on a permis à l’archer guérisseur de cultiver ses plantes au dessus des toits, transformant ceux-ci en une jungle inextricable. Ca ne manque pas de charme, d’ailleurs, selon les voisins, car quelques belles plantes fleurissent toute l’année. C’est par ce point de détail singulier que Tigerwolf remarqua être parvenu à destination.

- « Alors, voyons voir, dernier étage, comme d’habitude. »

Il pressa un bouton de l’interphone, celui qui faisait face à une étiquette sur laquelle était inscrite la phrase suivante : « Monsieur Argos et Mademoiselle Walgram. ». « Et leurs enfants » avait été rajouté manuellement, indiquant bien par là que la demoiselle en question n’escomptait pas en rester là de leur intimité. Et, manifestement, se dit le super-héros, elle ne s’arrêtera pas à un seul marmot.

- « Oui, c’est pour quoi ? » demanda une voix féminine rocailleuse, roulant des r, à la façon des berrichons.
- « C’est moi, Tigerwolf. Je dois parler à ton petit ami, Lily. Je peux le voir ? »
- « J’ouvre. »

Un grésillement électrique accompagna cette annonce, et, une fois n’est pas coutume, il prit les escaliers, provoquant l’amusement et l’étonnement des enfants qui jouaient sur les paliers des appartements de leurs parents. Fox Williamson fouilla ses poches, distribua quelques bonbons, caressa quelques têtes blondes, signa même un autographe, et monta jusqu’au dernier étage. Il frappa à la porte, la sonnette étant hors d’usage, suite à une colère de Jesus et Lily, qui ne supportaient plus le carillon électronique.

- « Qui se ressemble s’assemble. » soupira Tigerwolf. « Tous les deux n’aiment pas trop le modernisme. »
- « Oui, oui, j’arrive ! » entendit-il, à travers la porte.

Question fantasque, la petite fiancée de l’archer se pose. Une peau lisse, légèrement écailleuse, de couleur rouge, des yeux mordorés, aux pupilles légèrement dilatées, des ailes membraneuses, aujourd’hui attachées grâce à un système complexe, spécialement conçu pour elle, des cheveux sombres coupés courts, tout cela forme l’héroïne DragonFault. Aujourd’hui, le lance-flamme biologique, comme la surnomme affectueusement le Ravageur, porte un pantalon noir et un pull, savamment déchiré puis recousu spécialement, pour lui permettre de passer ses ailes. Un bouton, au niveau de la taille, lui permet de refermer le tout.

- « Salut, Lily. Ton barbu est là ? »
- « Il arrive, il descend dès qu’il a fini d’arroser ses fleurs. »
- « Okay. Décidément, je ne me ferais jamais à l’ambiance de votre appartement ! »

Un appartement ? pensait Tigerwolf. Une serre, oui !

Il y’a des fleurs ici aussi, en quantité faramineuse. Avec son odorat surdéveloppé, il n’autorise pas à sa conquête de poser plus de trois ou quatre plantes vertes, dans leur appartement de Talos Island. Il ne le supporterait pas. Ici, il est à la limite du tolérable, et heureusement pour lui, il ne fait que passer.

- « Je vous fait un café ? »
- « Si il y’en a déjà de préparé, oui. Sinon, pas la peine d’en faire pour moi, je ne fais que remettre un courrier à Jesus. »
- « Bon, on fera sans, alors. »

On frappa à la porte. Comme tout hôte qui se respecte, une fois prévenu de la présence d’un invité, l’archer s’est empressé d’en finir avec ses corvées, pour le recevoir comme il se doit. En débardeur et pantalon de jardinier, mais avec des chaussures de ville, il attendit que sa compagne vienne lui ouvrir, ce qu’elle fit aussitôt, et, à peine entré, elle l’embrassa. Lorsqu’elle en eut fini avec ses lèvres, elle le laissa prendre en main la conversation, pour partir à la salle de bain. Jesus Argos conduisit ensuite son invité jusqu’au salon et l’invita à s’asseoir sur l’un des fauteuils en rotin.

- « Ma foi, compagnon justicier, quelle joie de vous revoir ! »
- « Le plaisir est partagé. »
- « Que me vaut l’honneur de la visite de quelqu’un d’aussi prestigieux ? »
- « Ce n’est que de la courtoisie, matinée d’un peu de jalousie, puisqu’il va me falloir partager le prestige avec toi. »
- « Plait-il ? »
- « On vient de me confier ceci, avec, pour mission, de te le remettre de tout urgence. » répondit Tigerwolf, en lui tendant le pli confidentiel.
- « Qu’est-ce donc ? »
- « Ton accréditation niveau maximal. Tu es désormais un héros de la ville. »
- « Que de paperasses pour si peu de choses ! Tout le monde l’est, dans un sens. »

Modeste et généreux, comme devraient l’être tous les héros, se dit Tigerwolf. Néanmoins, poussé par la curiosité, Jesus ouvrit tout de même sa lettre, savoura les quelques phrases du début, puis s’arrêta presque aussitôt.

- « Tant de mots pour rien ! Diantre, est-ce bientôt les élections, et nos grands sénateurs peaufineraient-ils leurs discours ? » tenta de plaisanter l’archer.
- « Bonne question. » Fox eut l’air d’hésiter, puis il décida de jouer franc-jeu avec le guérisseur. « Pour dire vrai, vois-tu, j’avais du mal à y croire, lorsque l’on m’a annoncé que tu disposais de l’accréditation maximale. Quand tu as débarqué ici, en passager clandestin, avec le train, j’avais tendance à te prendre pour un rigolo, affublé de drôles de manières. »
- « Je ne sais si je dois vous remercier de votre franchise. » répondit Jesus, légèrement piqué au vif.
- « Mais je suis content de voir que tu t’es accroché. Ce n’est pas spécialement contre toi, vois-tu. Je pense ça de tous les petits nouveaux qui déboulent d’ailleurs. Au début, ça va bien, ils se battent contre les petites frappes d’Atlas Park et de Galaxy City. Et puis, d’un coup, on les propulse à Steel Canyon ou Skyway City, où les vilains ne sont pas de simples gangs de voyous. Et dès la première difficulté, ils veulent rentrer chez eux. Paragon n’est pas leur ville natale, ils ne s’y sentent pas chez eux, ils ne s’y attachent pas. J’imaginais que tu étais de leur trempe, et je reconnais m’être trompé sur ton compte. »
- « Parfois, la première impression est mauvaise conseillère. »
- « En tout cas, ça n’arrive pas souvent, mais je suis content de m’être fourvoyé sur quelqu’un. » Tigerwolf se releva puis lui tendit la main. « Bienvenu dans la cour des grands, mon pote. » Jesus lui serra.
- « Ce sera toujours un plaisir que de défendre le droit, l’honneur et la justice en compagnie d’alliés tel que vous. » répondit Jesus, en se relevant.
- « Je dois y aller, j’ai de lourdes journées. »
- « Ha, le mal ne s’arrête jamais, lui. »
- « Façon de parler, Jesus. J’ai des cours à donner. »
- « L’enseignement ! Que voilà un noble métier ! »
- « Il faut avoir le cœur bien accroché. Si tu voyais mes élèves, tu les enverrais en prison ! »
- « Ma foi, compagnon, je vous accompagne jusqu’à la porte. »

Ce n’est qu’arrivé devant celle-ci qu’une idée fit irruption dans le cerveau de Fox. Il stoppa juste devant l’entrée, regarda derrière Jesus pour voir si Lily ne l’écoutait pas, puis, à voix basse, discuta avec l’archer.

- « Dis donc, vieux. »
- « Quoi donc ? »
- « Si j’étais toi, je me méfierais. Elle a écrit, avec ses pattes de mouche, sur votre étiquette de l’interphone, ‘et leurs enfants’. Elle attend quelque chose. » Jesus leva les yeux aux ciel.
- « Hélas, mon ami, elle a obtenu ce qu’elle désirait. »
- « Ca doit être marrant, un truc comme ça, dans le lit. »
- « Cela ne concerne que nous, c’est affreusement privé ! » rétorqua l’archer.
- « Je me doute. Une autre question me taraude l’esprit. »
- « Laquelle ? » soupira Jesus, lassé de toutes ces interrogations.
- « Les dragons, ce sont des lézards. Ta copine, elle accouche ou elle pond ? »

Les yeux de Jesus devinrent comme des billes, et un sourire énigmatique se dessina, tordant sa barbe. Manifestement, l’idée de savoir comment la naissance se déroulerait avait aussi germé dans l’esprit du Défenseur. Il poussa Tigerwolf vers la porte, sans méchanceté, mais, avant de refermer sur son visiteur, il passa la tête par l’entrebâillement.

- « Je vous avouerais, mon ami, que la curiosité me grignote à ce sujet, et que c’est pour cela que j’ai finalement cédé à ses avances. » lui dit-il, avant de fermer complètement sa porte.

Dans les escaliers, en descendant, Tigerwolf marmonnait pour lui-même.

- « Un drôle de couple, ça, pour sûr ! »

_________________
Jeux à terminer :

Cradle
Deponia Doosmday
Divinity Original Sin
Rage
The Elders Scroll : Skyrim

Prochaines acquisitions :

Darksiders 3
Divinity Original Sin 2
Ghost of a Tale (si jamais il sort)
South Park, l'Annale du Destin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'obsession de Jesus Argos   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'obsession de Jesus Argos
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (AUDIO) Comment provoquer l'obsession chez le chevreuil
» Jesus le chanteur
» jesus sous toutes ses formes
» les demons de jesus
» Jesus fait de la moto...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES VIGILANTS :: FORUMS DES VIGILANTS :: CITY OF HEROES :: Panthéon de la Vigilant Archery-
Sauter vers: