LES VIGILANTS

Vigilants - Vigilants Noirs - Vigilant Archery - Licornes Vigilantes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Foedelis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La bestiole
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1088
Vigilant : Bête Humaine, Maître du feu, Raage, Morizio ACCATENANGO
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Foedelis   Lun 27 Mar - 13:45

Briefing du 08-02-2006. Equipe PC1 au QG de la Portal Corp en vue de l’expédition de la dimension AX-28-02.
Membres de l’équipe présente :
Lieutenant Davis
Major Krater
Major Thelickovich
Le civil Samuel J. Jackson, expert en communication

- (Colonnel Hammond entrant dans la salle accompagné de deux personnes) Repos. Veuillez prendre place. Ces deux personnes vous accompagnerons lors de votre prochaine mission, dans la dimension AX-28-02. Je laisse la parole au professeur Sandlers afin qu’il vous en expose les risques et les objectifs.
- (Professeur Sandlers) Bonjour messieux. Madame. La première chose à savoir est que nous serons équipés de scaphandres et que la mission aura une autonomie de 30 minutes maximum. Le retour à la base sera donc effectué vingt minutes seulement après notre arrivée. Si nous dépassons les trente minutes, c’est que nous serons tous mort. L’atmosphère de ce monde est presque entièrement composée de ce que nous appelons miasmes obscures que certains super héros parviennent à utiliser. Le danger est grand, mais les découvertes que nous pourrions en retirer pourraient être immenses.
- (Major Thelickovich, stoic) A quels autres dangers nous exposons nous ?
- (Professeur Sandlers) Rien à part ce problème d’atmosphère qui ronge tout. D’après nos premières analyses, aucune forme de vie connue ne pourrait y survivre plus de quelques secondes, voir minutes pour les plus résistantes.
- (Colonnel Hammond) Bien. Les présentations étant faites, nous nous reverrons pour le debriefing. Départ prévu demain matin à 08 heures 00.

Fin de séance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La bestiole
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1088
Vigilant : Bête Humaine, Maître du feu, Raage, Morizio ACCATENANGO
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Foedelis   Lun 27 Mar - 14:41

Debriefing du 09-02-2006. Equipe PC1 au QG de la Portal Corp suite à l’expédition de la dimension AX-28-02.

- (Colonnel Hammond) Bien, vous pouvez commencer professeur Sandlers.
- (Professeur Sandlers) Nous n’avons pas pu faire grand-chose faute de temps mon colonnel. Nous avons prélevé quelques échantillons de sol, fait quelques relevés topographiques et passer une large zone au radar grâce à l’un de vos drones. Les résultats sont assez … déstabilisants. Tout d’abord, le sol, d’où sont dégagées ces miasmes obscures est entièrement composé de roches recomposée par des races zoophites proches de notre corail. Les lourds nuages noirs et toxiques les protègent du soleil. Ensuite, nous avons observé des colonnes de cet agrégat, large de plusieurs centaines de mètres monter haut dans le ciel, à plusieurs kilomètres à première vue, tous distants de deux mille mètres les uns des autres. Pour finir, le drone a détecté un grand nombre de structures métalliques à 160 kilomètres au nord est de notre position d’arrivée, mais sans aucune source d’énergie.
- (Colonnel Hammond) Quelles sont vos conclusions ?
- (Professeur Sandlers) Bien que nous n’ayons pas trouvé la moindre trace de vie, tout laisse à penser qu’il y en a. Les colonnes sont disposées de façon trop régulières et il y ces structures métalliques qu’il nous faut absolument visiter afin d’en savoir plus.
- (Colonnel Hammond) Bien, nous déplaceront donc le point d’arrivée à une centaine de mètre du point indiqué pour ces structures métallique et nous vous affecterons deux autres équipes d’exploration au cas où. Départ prévue demain matin à 08 heures 00. Fin de la séance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La bestiole
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1088
Vigilant : Bête Humaine, Maître du feu, Raage, Morizio ACCATENANGO
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Foedelis   Lun 27 Mar - 16:40

Debriefing du 10-02-2006. Equipe PC1 au QG de la Portal Corp suite à l’expédition de la dimension AX-28-02.

- (Colonnel Hammond) A vous professeur Sandlers. Je pense que vous avez pas mal de points à éclaircir.
- (Professeur Sandlers) Et bien, pour commencer, il y a de la vie telle que nous la connaissons sur ce monde. Beaucoup même. Le problème venait simplement de l’atmosphère qui brouillait les capteurs du drone. Pas trace de créatures intelligentes par contre.
- (Colonnel Hammond) Que s’est-il passé exactement pour le major Sheppord ?
- (Professeur Sandlers) Et bien, heuuuu … En fait, il s’agissait très certainement d’un gros prédateur. Fort heureusement, le scaphandre l’aura protégé du plus gros de l’attaque. Malgré cela le major aura tout de même eu une jambe brisée et un bras déboité sous le choc.
- (Colonnel Hammond) Et cet agrégat métallique ?
- (Professeur Sandlers) Il s’agit de restes de vaisseaux Riktis. Les dégats relevés sur les carcasses ne sont pas tous explicables par le crash. Il y eu autre chose. Nous savons que l’atmosphère de cette planète peut s’attaquer à différents matériaux, mais cela ressemble plus à des impactes de projectiles qu’à de la matière rongée. Pour finir, je souhaiterais organiser une autre expédition dans cette dimension dans le but de prélever des animaux vivant cette fois-ci. Le cadavre de celui que nous avons éliminé est assez … particulier.
- (Colonnel Hammond) Lieutenant Davis, qu’en pensez-vous ?
- (Lieutenant Davis) Boarf. Pas grand-chose si ce n’est qu’organiser un safari sur un temps d’une demie heure n’est pas gagné d’avance. De plus le major Thelickovich a senti la présence d’une créature intelligente et malveillante qui nous a suivi jusqu’au site d’arrivée.
- (Professeur Sandlers) Nos différents appareils de mesure n’ont absolument rien repéré !
- (Lieutenant Davis) Et le major Thelickvich ne s’est jamais trompé.
- (Colonnel Hammond) Bien je vais y réfléchir et …

Toutes les alarmes de la base se mettent à sonner. Fin de la séance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La bestiole
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1088
Vigilant : Bête Humaine, Maître du feu, Raage, Morizio ACCATENANGO
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Foedelis   Mar 28 Mar - 18:09

Le colonel Hammond se rend, sous escorte armée, dans la salle de contrôle principal de l’installation de la Portal Corp, accompagné de tous les hommes valides des équipes PC1, PC2 et PC3.

Arrivé sur place sans encombre, son second prend immédiatement la parole sans prendre le temps de le saluer :
- Mon colonel, voici 10 minutes, nous avons trouvé le corps d’un soldat isolé. Nous avons trouvé depuis sept autres cadavres, tous isolés. J’ai pris la décision de bloquer toutes les issues de la base dès la découverte du premier corps. J’ai fait vérifier tous les accès par les portails. Lors du retour de la dimension AX-28-02 nous avons enregistré un impact de plus que le nombre de membres des équipes PC. J’ai donné l’ordre à tout le personnel de se déplacer par groupe de deux minimum.
- (Colonel Hammond) Bonne décision. Professeur Sandlers, qu’en pensez-vous ?
- (Professeur Sandlers) Et bien … Heuuu … A première vu, il s’agit de quelque chose qui possède la faculté de devenir invisible … Et ce n’est pas un animal, sinon pourquoi tuer tant de personnes ? Ha moins que cela ne se nourrisse pas de la même façon que nous …
- (Colonel Hammond) Merci professeur … Je veux que l’on forme des équipes qui parcoureront toute la base équipés de détecteurs de chaleur. Tout le personnel ne participant pas à l’opération devra se rendre au mess et ne plus en bouger. Major Krater, vous avez quinze minutes pour organiser cela. Rompez !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La bestiole
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1088
Vigilant : Bête Humaine, Maître du feu, Raage, Morizio ACCATENANGO
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Foedelis   Jeu 30 Mar - 0:40

Quelques minutes plus tard, dans la salle de contrôle principal de la Portal Corp. Toutes les issues sont closes. Des hommes armés ont, semble-t-il, sécurisé la place. Le major Krater (belle femme, mais aux belles années révolues), installée devant un plan des installations présente son plan au colonel Hammond :
- (Major Krater) Nous avons cloisonné toute la base en douze compartiments dont les accès ne pourront être commandé que d’ici.Tout le personnel de la base est rassemblé au mess, d’où partiront les différentes équipes. Le temps de mettre tout cela en place, nous avons trouvé seize autres cadavres. Les équipes sont formées de quatre membres … En espérant que cela suffise …
- (Colonel Hammond) Bien. Commençons.
- (Major Krater, parlant dans un TW) A toutes les équipes, commencez l’opération.

Plusieurs minutes passent dans un silence absolu. Les différentes équipes parcours plusieurs zones sans encombre lorsque tout à coup un homme hurle dans le TW :
- Zone 4 !! Zone 4 !! Wells est au sol, il s’est fait one shot, on n’a rien eu le temps de voir … Il revient !!! Tirez !!! Tirez, putaiiiiiiinnn !!!! (coups de feu, cris d’agonie d’un militaire, re-coups de feu) Merde, il se heal, il aaaaaarrrrrrgghhhhhh !!!!!
- (Major Krater, regard un peu angoissé en direction du colonel Hammond, qui lui fait signe de continuer) A toutes les équipes, convergez vers la zone 4. Passez tous par la porte 17N. Sergent Schmitz, vous prenez le commandement de ce groupe et tenez nous informé en direct.
- (Sergent Schmitz) Vous avez entendu les gars ? Au pas de course !

Quelques instant plus tard, après une attente dans un silence radio des plus pesant, le sergent Schmitz reprend la parole d’une voix pleine de souffle, mais sous tendant l’appréhension du combat à venir :
- Nous sommes tous en place. Ouvrez la porte … Nous sommes passé. Refermez la porte. Tout le monde sait ce qu’il a à faire ? Bien. Nous commençons les recherches

A nouveau quelques minutes d’attente lourdes à supporter pour toutes les personnes présentes dans la salle de contrôle puis le sergent Schmitz reprend la parole, apparemment soulagé :
- Envoyez une équipe médicale. Apparemment ils ont eu la bestiole juste avant de tous mourir …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La bestiole
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1088
Vigilant : Bête Humaine, Maître du feu, Raage, Morizio ACCATENANGO
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Foedelis   Jeu 30 Mar - 13:37

Salle de debriefing de la Portal Corp le 11-02-2006.

Le colonel Hammond et l’équipe PC1 regardent un écran de télévision sur lequel nous voyons l’extra-terrestre couché sur une table de dissection, un médecin légiste le major Krater ainsi que le sergent Schmitz.

Le médecin légiste prend la parole :
- (ML) Il s’agit d’une créature extra-terrestre. La cause de sa mort nous est inconnue, mais je pencherais, à première vue, d’un décès suite à une maladie terrienne contre laquelle son système immunitaire n’a rien pu faire, ceci en l’absence apparente de blessure. La créature mesure deux mètres vingt et pèse 142 kilogrammes. Sa peau, très fine est entièrement recouverte d’écailles d’un blanc laiteux sur l’extérieur, devenant transparentes vers la racine, laissant entrevoir un réseau vasculaire proche de celui des êtres humains. Contrairement à l’ensemble des reptiles terrestre, les écailles ne forment pas une paroi lisse mais sont toutes redressées, ce qui donne un aspect un peu plus repoussant à cette créature. Nous n’avons trouvé aucun signe de vie. Je vais donc entamer la dissection.

Joignant le geste à la parole, le médecin légiste se saisi d’un scalpel et commente à découper le torse de cette créature étrange. Tout à coup, toutes les écailles de la créature se mettent à vibrer, produisant un son suraigüe. Elle se redresse, repousse le médecin, arrache le scalpel et se heal, au détriment de Schmitz qui tentait de s’interposer, avant de redevenir invisible. Pendant ce temps là, le major Krater a déclenché l’alarme. Tous regardent autour d’eux, complètement apeurés en s’étant armé de divers outils médicaux.

Lorsque la créature réapparait, elle tente de lancer une attaque, qui ne semble pas avoir le moindre effet. Puis elle se met à chanceler avant de s’écrouler au sol, inerte.

Le Colonel Hammond coupe le film puis prend la parole :
- (Colonel Hammond) Cette créature est-elle vivante ou morte finalement ?
- (Major Krater) Vivante. Et plus le temps passe, plus elle reprend du poil de la bête, même si nous avons encore quelques jours avant qu’elle ne soit capable de tenir debout.
- (Colonel Hammond) Nous n’allons prendre aucun risque. Faites lui faire une IRM de tout le corps. Nos scientifiques travailleront à partir de cela pour savoir comment fonctionne cette créature. Quand à elle, nous la transfèrerons au Zig, seul endroit qui ait réellement la structure nécessaire à son emprisonnement. Fin de cette séance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La bestiole
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1088
Vigilant : Bête Humaine, Maître du feu, Raage, Morizio ACCATENANGO
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Foedelis   Jeu 30 Mar - 14:12

Foedelis. Je suis Foedelis. Capitaine de garde d’Amroneth. Je ne dois pas faiblir !
Trois jours que je suis dans ce monde. Il y a très peu à absorber par ici. Et cet éclat dans le ciel, cette lumière qui me brule la peau. Goers, le grand explorateur nous en avait parlé. Cette lumière existe aussi dans mon monde, mais les nuages noirs protecteurs bloquent ces rayons mortels. Qu’avait-il dit d’autre aussi ?

J’ai tant de mal à m’en souvenir … Je marche au ralentit depuis mon arrivée. Ha, si. Il me semble que ma peau va blanchir. Ainsi, je pourrais y résister. Mais il faut s’exposer petit à petit, sinon, c’est la mort assurée.

Qu’est-ce que c’est ? Des bruits sourds, des cris. Que cette forme de Rikti peut-être primaire ! Ils n’ont même pas la capacité de créer des liens télépathiques ! Ils doivent communiquer avec leurs cris. Stupides animaux !!!
Que … ? Dans leur débilité, ils ont ouvert la porte de ma cellule. Vite, allons-y. Quittons ce lieu clôt. Il me faut de l’air, un endroit bien sous le vent afin que je puisse enfin me nourrir correctement. Là, ils verront ce que vaut réellement un Amroneth !!

Ces couloirs se ressemblent tous. Fort heureusement, de cette manière, ils me protègent de leur étoile.

Je dois être perdu, il n’y a plus personne par ici. Et ces éclairages artificiels, qu’est-ce que c’est moche ! Là, un trou dans le mur … Une sortie, peut-être ? Non. Juste une autre pièce. Tout y est net et bien rangé. Sur-éclairé aussi … A la limite du supportable.

Un instant. Cette odeur : une femelle Rikti … Seule. Tant mieux, vu mon état, je ne serais pas capable de me battre contre autre chose. La retrouver sera aisé. Ensuite, je la forcerais à me faire sortir d’ici.

Elle a parcouru pas mal de chemin, mais je sens que je me rapproche. Là ! La voilà, recouverte d’habits rouges et blancs. Les couleurs de la mort … Décidement … Et elle est armée. Les premières armées Riktis en avaient aussi dans le genre. Elle monte dans une sorte de gros insecte métallique. Certainement l’un de leurs engins volants. Il faut que je la maitrise maintenant ou il sera trop tard ! Mais pour ça, il faut que je traverse cette cour avec leur étoile qui m’atteindra directement ! Bon, allé, courage … GO !!

HAAAAAAAAAAAAA !!!!! Vite, plus que quelques mètres !

BOUM !

Incroyable ! Elle a glissé à l’instant même où j’allais l’attraper en m’entrainant dans sa chute ! D’autres viennent. J’ai trop mal et je suis trop faible pour faire quoi que ce soit … Je suis au bord de l’évanouissement … Je vais … Je vais …

Foedelis sombre dans l’inconscience juste à coté de cette jeune femme. Sur son badge nous pouvons lire Brenda Smithson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La bestiole
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1088
Vigilant : Bête Humaine, Maître du feu, Raage, Morizio ACCATENANGO
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Foedelis   Jeu 30 Mar - 16:30

Salle de Debriefing de la Portal Corp.

Le colonel Hammond est présent, le médecin légiste, le professeur Sandlers ainsi que l’équipe PC1.
- (Colonel Hammond) Professeur Sandlers, avez-vous eu le temps de terminer vos études sur la créature ? (signe affirmatif de ce dernier) Bien. Nous vous écoutons.
- (Professeur Sandlers) C’est une forme de vie assez intéressante en fait. Il ne faut pas perdre de vue que dans son monde d’origine, l’atmosphère est, au bas mot, quinze fois plus humide que la notre sous notre latitude. Enfin bref, passons. Les appendices visibles sur sa tête ne sont pas des cornes, bien que cela soit aussi dur. Sur cet agrandissement, vous pouvez voir un orifice. Ces cornes sont, en fait, des organes sensoriels, proches de nos oreilles, mais en plus performant. Comme vous pouvez le constater, il ne possède pas de bouche. Nous ne trouvions pas non plus de système gastrique. En fait, il se trouve sous nos yeux : c’est sa peau. La face interne de chaque écaille est une partie de son système gastrique. Comme je vous l’ai dit, l’atmosphère de cette planète d’origine est beaucoup plus humide que la notre. Partant de là, je pense que les micro-organismes sont beaucoup plus nombreux qu’ici et qu’ils s’en nourrissent. L’absence de réserve de graisse prouve qu’ils peuvent se nourrir quasiment en continu. Pour finir, leurs écailles sont toutes équipées de puissants muscles qui peuvent les faire vibrer très rapidement. Assez rapidement pour produire des ultrasons. Je pencherais pour un système de sonar, comme pour les chauves-souris.
- (Colonel Hammond) Qu’en est-il de ses capacités de combat et autres ?
- (Professeur Sandlers) Aucune idée. Mais nous avons tous vu de quoi il était capable.
- (Colonel Hammond) Et aucune idée de la raison pour laquelle il s’en est pris à nous.
- (Professeur Sandlers) Non. Mais nous pourrions peut-être essayer de trouver un moyen de communiquer avec lui. Ou tout simplement le renvoyer chez lui.
- (Colonel Hammond) Non. On ne peut pas pour la simple et bonne raison qu’Arachnos a attaqué le Zig. La créature en a profité pour s’échapper et nous n’avons aucune idée d’où elle a pu partir. Lieutenant Davis, renseignez-vous, si vous entendez parler de meurtres ressemblant à ceux de notre créature dans Parangon City, nous saurons où elle se trouve. Vous ferez alors tout ce qui est possible pour la remmener vivante afin que la réexpédions chez elle.
- (Lieutenant Davis) Et si elle est partir dans les Insoumises ?
- (Colonel Hammond) Et bien, dans ce cas, nous agirons dans la mesure du possible par le biais de l’arc. Fin de la séance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La bestiole
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1088
Vigilant : Bête Humaine, Maître du feu, Raage, Morizio ACCATENANGO
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Foedelis   Jeu 30 Mar - 17:27

« J’ai mal. Leur étoile m’aura brulé beaucoup plus que ce que j’aurais cru … J’ai tellement mal … J’aurais mieux fait de mourir … Et ça risque bien d’arriver …. Il ne faut pas que je traine trop longtemps ici. La femelle Rikti est toujours inconsciente et c’est tant mieux. Dans mon état je ne pourrais pas lui faire le moindre mal, même avec la meilleure volonté du monde.

Sortons d’ici.

Plus facile à dire qu’à faire …

Bon. C’est bien ce qu’il me semblait : c’est bien un appareil de transport et ils m’ont emmené hors de l’enceinte.

Je suis tellement affaiblit que je n’arrive même plus à devenir invisible …

Heureusement qu’il fait nuit. Allé, c’est parti.

Merde. Tombé. Et je n’ai même plus la force de me relever.

C’est fini …

Ils vont me trouver et tout ça sera enfin fini. Espérons qu’ils m’achèveront rapidement … »

Brenda, dans se réveil en sursaut. Le devoir l’appel ! L’alerte a été donnée et il faut qu’elle se rende à son point de rendez-vous. Il faut que … ? Elle se rend vite compte qu’elle est resté inconsciente plusieurs heures durant : il fait pratiquement nuit déjà. Il y a tout juste assez de lumière pour lui faire savoir qu’elle se trouve au sein des Insoumises. A la limite de la panique, elle se rend au poste de pilotage avec le vague espoir de retourner chez elle … Peine perdue, tout est hors d’état de fonctionner. A ce moment elle craque et frappe le poste de pilotage à coup de cross en pleurant puis semble se reprendre. Il lui faut sortir d’ici et trouver un moyen de repartir. Non. Sans appareil en état de vol, elle ne pourra pas repartir … Elle voit une patrouille d’Arachnos au loin. Il faut qu’elle parte maintenant.
En sortant de l’hélicoptère, elle prend peur en voyant ce corps allongé face contre le sol et décide de le contourner et de s’en aller rapidement.
Comme par hasard, elle se prend les pieds dans la sangle de son arme et s’affale de tout son long sur ce qu’elle croyait n’être qu’un cadavre en sale état. Mais voila que ça bouge. Brenda commence à partir puis se retourne pour regarder à nouveau le corps. Si la patrouille le trouve, ils le tueront certainement.

Mais voilà. Brenda est un membre actif de l’Arc et elle ne peut pas laisser mourir quelqu’un comme ça, même si, au vu de ses habits, il s’agit d’un prisonnier du Zig en cavale. Ni une ni deux, elle retourne vers cet être bizarre. Celui-ci lève la tête, et la regarde. Calmement. Quand elle arrive à son niveau, elle l’aide à se relever et le soutient du mieux qu’elle peut. Lui, la regarde. L’incompréhension la plus totale se lit sur son visage. Brenda, à bout de force et prête à plier sous le poids de la créature, lui montre la patrouille qui se rapproche dangereusement.

Ils s’en vont clauquediquants dans la nuit.

Après un temps, qui leur aura paru interminable à tout deux, ils arrivent en bord de mer. Là, il ont tôt fait de trouver une cabane de pêcheur abandonnée pour s’y cacher pendant quelques temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La bestiole
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1088
Vigilant : Bête Humaine, Maître du feu, Raage, Morizio ACCATENANGO
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Foedelis   Ven 31 Mar - 14:28

« Combien de temps ai-je dormi ?

Aucune idée …

Tout ce que je sais, c’est que cette femelle Rikti a pris soin de moi. Elle m’a emmené ici et m’a protégé du soleil.

Elle a même emmené des choses malodorantes puis les a absorbés par le trou qu’elle a sur le visage et dont elle se sert pour crier.

Elle m’a l’air incroyablement gauche et tout semble se briser à son contact.

Je ne sais pas ce qu’elle cherche à faire, mais lorsque la fièvre me prend, elle est là, à mes cotés pour me rafraichir. Elle ne semble pas consciente qu’elle me donne à boire de cette manière.

Hier soir, enfin, je crois que c’était hier soir, le récipient qu’elle utilise pour remmener l’eau s’est éventré. Cela à fait venir une bonne partie des saletés de cette pièce vers moi. Je n’ai eu qu’à rouler sur moi-même pour tomber dans cette boue liquide … surchargée en micro-organismes. Elle a tenté de me remettre sur le lit, mais je suis beaucoup trop lourd pour elle.

Les fièvres s’estompent de plus en plus. Les brûlures doivent passer. Ma peau est devenue complètement opaque et blanche. Ca fait bizarre. »

Brenda est de retour. La porte lui est tombée dessus quand elle a voulut l’ouvrir. C’est triste de la voir essayer de la remettre en place avec ce regard résigné. Elle a renversé son seau d’eau et donne rageusement un coup de pied dans le mur. Dure journée dirait-on.

Elle se ressaisie et récupère ce qui reste d’eau pour aller rafraichir son hôte. La créature va mieux. Beaucoup mieux. Elle s’est un peu redressée quand elle l’a entendu arriver. Brenda s’agenouille vers elle, humidifie un linge (sale, mais c’est mieux que le reste) et commence à rafraichir le front du malade. Plus de fièvre.
- (Foe) Pourquoi m’aides-tu Riktie ?
- (BS) Quoi ? Tu sais parler ?
- (Foe) Je ne comprends pas ce que tu me dis. Je te parle via un lien télépathique. Du coup, tu peux me comprendre, mais l’inverse prendra du temps.
- (BS) Heu, oui, mais non, je ne suis pas une Riktie.
- (Foe) Je ne comprends pas ce que tu me dis.
- (BS) MOI Y EN N’A PAS ETRE RIKTIE !!!
- (Foe) Je ne suis pas sourd, inutile de crier.
- (BS) Laisse tomber. On finira bien par se comprendre …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La bestiole
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1088
Vigilant : Bête Humaine, Maître du feu, Raage, Morizio ACCATENANGO
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Foedelis   Ven 31 Mar - 17:45

Une semaine avait passé.

Brenda savait que la créature se nommait Foedelis et qu’il était soi-disant doté d’un immense pouvoir. Il semblait complètement remis et sortait maintenant sans aide. Il se rendait souvent en bord de mer ou dans n’importe quel endroit venteux pour se nourrir. S’était assez déconcertant : il se mettait face au vent et écartait les bras. De petites étincelles semblaient voleter derrière lui. Il s’agissait en fait de filaments qui flottaient dans le vent pour récupérer un maximum de micro-organismes dont Foedelis se nourrissait.

Ce soir là, Foedelis se nourrissait au bout de l’un des pontons du port. Brenda l’avait rejoint, non sans mal (un bon nombre des planches étaient pourries et glissantes).
- (BS) Ca va Foedelis ?
- (Foe) Oui humaine (il avait fallut un moment avant que Foedelis comprenne que les humains n’étaient en aucun cas des Riktis, même s’ils avaient une odeur commune). Que se passe-t-il ?
- (BS) Je viens de créer un super groupe. D’après ce que tu m’as dit, tu es un guerrier et tu es arrivé ici par le plus grand des hasards, tout comme moi. Et, je voulais savoir si tu accepterais de te joindre à nous.
- (Foe) J’ai perdu presque tous mes pouvoirs. Je ne sais pas s’ils reviendront un jour. Et pour tout te dire, je préfèrerais rentrer chez moi.
- (BS) Je comprends. Mais il faut que tu saches que nous sommes coincés ici, alors autant se rendre utile, tu ne crois pas ?
- (Foe, repliant ses filaments) Si, bien sûr. J’ai commis une erreur et je te suis redevable d’avoir veillé sur moi. Tu peux compter sur moi pour rembourser ma dette. Puis-je te demander une faveur ?
- (BS) Oui, bien sûr.
- (Foe) Lorsque j’ai sauté dans le portail, mon épouse m’a suivi. Or, depuis que je suis ici, je n’arrive pas à la contacter. Je voudrais savoir ce qui lui est arrivé et la retrouver si elle est encore en vie. Peux-tu contacter tes supérieurs afin qu’ils se renseignent ?
- (BS) Oui, bien sûr. Je verrais ce que je peux faire, mais c’est pas gagné.
- (Foe) Tu as ma confiance. Tu es toute seule dans ton groupe ?
- (BS) Non, non, on est deux pour l’instant. Trois en te comptant toi. Allons récupérer tes affaires, je t’emmène dans notre base.
- (Foe) J’ai toutes mes possessions sur moi humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La bestiole
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1088
Vigilant : Bête Humaine, Maître du feu, Raage, Morizio ACCATENANGO
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Foedelis   Mer 21 Juin - 14:40

- « BRENDA !! »

Brenda SMITHSON, qui visait un pauvre Krâne, sursaute, en poussant un petit cri de souris, et rate sa cible. Génial, maintenant, non seulement tout le groupe sait qu’elle est là, mais en plus, ils sont tous en pleine possession de leurs facultés …

Merci Foe …

- « BRENDA !! »

* Grrrrr !!! Ces télépathes, quelles plaies parfois !! Il y a un sentiment d’urgence mais pas de danger, donc il attendra la fin de ce combat …

Brenda tire sur le groupe de Krâne tout en prenant soin de reculer afin de ne pas être au contact quand elle trébuche sur un pavé dépassant de la route. Elle fini donc le combat le derrière au sol et, plus précisément, dans la seule flaque d’eau de toute la rue …

- « BRENDA !!
- (Branchant son intercom) Erk, excuses moi Foe, mais j’étais occupée …
- Pardonne mon empressement Humaine. J’ai besoin d’aide. J’ai trouvé un moyen pour récupérer mon épouse.
- Mais c’est génial ça !! Je passe à la base, il faut que je me change, on se retrouve là bas ?
- J’y suis déjà. Je t’attends. »

Dès son arrivée à la base, Brenda va directement se changer. Elle n’a pas encore fini quand Foedelis vient la voir. Encore une fois, elle sursaute, s’apprête à lui hurler puis se ravise. Ils ont déjà eu plusieurs fois cette discussion. Non seulement leurs rapports à la nudité n’a absolument rien à voir avec ceux des humains, mais, au vu de leurs différences physiques, c’est un peu comme si nous nous choquions de la nudité d’un singe …

- (Brenda, essayant de se cacher derrière la porte de son armoire) « Foe, c’est vraiment gênant, tu sais ?
- (Tournant immédiatement le dos à Brenda) Ho … Excuse moi. Je ne voulais pas te mettre mal à l’aise. C’est que je voudrais faire vite.
- OK, il n’y a pas de soucis Foe, c’est juste que nous n’avons pas tout à fait la même conception des choses … Différence d’éducation. Explique-moi tout pendant que je m’habille.
- Une personne travaillant pour la Portal Corp à participé sur un projet pour guérir un super héro dernièrement. Une sorte de portail interdimensionnel bouclant sur lui-même. En faisant cela, il a détecté un être vivant coincé entre les dimensions. Je ne sais pas comment il s’y est pris, mais il a été en mesure de calculer depuis combien de temps cette être est là. Ca correspond à mon arrivée ici.
- C’est bon, j’ai fini. Qui t’as donné l’info ?
- …
- Foe ?
- (visiblement embêté) … C’est le marshal de l’archipelle de N…
- Quoi ? Mais il est à la solde d’Arachnos ! C’est certainement un piège !
- Je sais. Je sais que je devrais aussi un service au marshal …
- ET à lord Recluse à travers lui ! Tu t’en rends compte ???
- Oui, mais c’est de mon épouse qu’il s’agit.
- Et même si c’était vrai, même si ce n’est pas un piège pour se débarrasser de nous, je te signale que la Portal Corp se trouve à Peregrin Island. C’est l’endroit où nous pouvons trouver les super héros les plus puissants qui soit !
- Je sais, mais il y aura une diversion.
- Quoi ?
- Quand le moment sera venu, il y aura une diversion. C’est tout ce qu’il m’a dit.
- Et tu lui fais confiance ?
- Je me suis renseigné. Un certain Hulk Return se trouve à la prison du Zig. Recluse est très intéressé pour le récupérer. S’il tente de le faire évader, vu son importance, de nombreux supers héros iront tenter de l’en empêcher. Ce sera notre fenêtre.
- Attends … Je … C’est trop dangereux. Que nous gagnions ou que nous échouions, Recluse sera gagnant …
- C’est de mon épouse qu’il s’agit.
- Nous pouvons toujours tenter de contacter l’Arc et …
- Et ils ouvriront le feu ou nous tendrons un piège pour nous jeter au Zig sans autre forme de procès ! Souviens-toi de ce qui s’est passé sur ce bateau !
- …
- Pour mon épouse … Brenda ?
- OK. Je suis persuadée que c’est une connerie monstre, mais je ne vois pas d’autre solution, mais c’est d’accord. Je t’ai promis que je t’aiderais et je tiendrais parole. Après tout, c’est le rôle d’une amie, non ?
- Merci. Sois assurée que je m’en souviendrais, Humaine.
- J’aime pas que tu m’appelles comme ça …
- D’accord … Brenda. Je te préviendrais dès que le Marshal me contactera.
- OK. Heu … Dis, tu veux pas m’aider à chercher mon fusil, je n’arrive pas à remettre la main dessus … ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La bestiole
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1088
Vigilant : Bête Humaine, Maître du feu, Raage, Morizio ACCATENANGO
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Foedelis   Jeu 22 Juin - 13:44

Quelques jours plus tard, Foedelis et Brenda sont cote à cote dans l’hélicoptère d’Arachnos.

Foedelis regarde son amie. Si Paragon City ne représente rien à ses yeux, force est de constater que ce n’est pas le cas pour Brenda. Venir ici dans le but d’agir en tant que hors la loi, même pour un cause juste, lui est, de toutes évidences, un supplice.

Peut-être lui a-t-il trop demandé …

Tout à coup, la voix crachotante du pilote se fait entendre dans le haut parleur : « Nous arrivons à PI, préparez-vous à débarquer. J’attendrais votre appel pour revenir vous prendre au même endroit. Ne trainez pas en route les gars, je ne finirais pas au zig pour vos beaux yeux ! ».

Nos deux supers vilains détachent leurs ceintures. Brenda s’accroupie pour ne pas perdre l’équilibre et arme son fusil, déterminée à aller jusqu’au bout.

Avant d’atterrir, le pilote ouvre les portes. Brenda perd l’équilibre mais est rattrapée par Foedelis, qui commence à avoir l’habitude de cette malchance chronique.

Dès qu’ils ont touché le sol, l’hélicoptère redécolle sans demander son reste. Foedelis a déjà lancé son nuage obscur. Ils se dirigent tout deux vers la porte au bout du toit. Celle-ci s’ouvre à la volée et laisse passer toute une escouade de gardes armés jusqu’aux dents. Dès que le passage se tari, Brenda et Foedelis l’empruntent en prenant soin de refermer la porte de l’intérieur.

Ayant eu tous les plans du bâtiment entre les mains, ils vont directement dans le bon laboratoire et tombent sur Tina Mc TIRE et son équipe. Trois personnes au total donc. Foedelis ferme la porte du laboratoire pendant que Brenda met en joue l’équipe de savants :

- (BS) Personne ne bouge et tout ce passera bien !
- (Foe) Qui est Tina Mc TIRE ?
- (BS) Foe … Tina est un nom féminin … C’est elle, là.
- (FOE, s’approche de Tina et lui tend un papier) Entre ton mot de passe pour faire fonctionner cet engin. Mets en place ces réglages.
- (TMT) Je refuse. Dieu seul sait ce que vous en ferez après ça !
- (Foe) Je possède les moyens de t’y contraindre humaine ! Je n’hésiterais pas !
- (BS) Madame Mc TIRE, je crois savoir que cet appareil boucle sur lui-même et qu’il est incapable d’accéder à une autre dimension. Où est le risque pour vous ??
- (TMT, campant sur ses positions) Alors pourquoi voulez-vous l’utiliser ?
- (Foe) Mon épouse est coincée entre deux mondes. Je ne désire que la sauver. Aidez-moi, s’il vous plait.
- (TMT réfléchit quelques instants, va vers la console de commande et commence à entre son code) C’est elle que nous avions détecté … Même avec ces réglages, nous ne savons pas comment la récupérer sans y laisser quelqu’un à sa place …
- (Foe, se dirigeant vers le pseudo portail) Ca, j’en fais mon affaire. Dites moi juste lorsque ce sera bon.
- (TMT) Nous y sommes. Je ne pourrais maintenir l’appareil comme ça seulement pendant quelques secondes, c’est trop instable !

Foedelis se tient devant le portail et génère un maximum d’énergie négative autour de lui. Le seul son perceptible est le ronronnement irrégulier de l’appareil trans-dimensionnel.
Le nuage enfle très rapidement, jusqu’à envelopper complètement Foedelis et le portail lorsqu’il semble imploser, projetant notre alien à toute allure à travers le passage.

Puis, plus rien. A peine Foedelis est-il passé que le système s’arrête.

Après un court silence, Brenda avance vers l’arrière de la machine et y trouve son ami, accompagné d’une femelle de son espèce, inconsciente.

- (BS) Foe ?
- (Foe) C’est bon. Elle est en vie. Donnes moi ta cape, votre soleil risque de la bruler sinon.
- (BS, obéissant immédiatement) Tiens. Il faut qu’on parte Foe. Tu crois qu’elle peut marcher ?
- (Foe) Non. Il faut que tu partes Brenda. Inutile que tu te fasses prendre toi aussi.
- (BS) Mais … Et vous ?
- (Foe) D’après ce que je sais de vos lois, ils nous renverront soit chez nous, soit au Zig. Si c’est au Zig, Je serais de retour aux Insoumises. Sinon, adieu, mon amie.
- (BS) Bon … Ben au revoir alors …
- (Foe) Je te remercie pour toute l’aide que tu m’as apporté.

Après avoir marqué un léger temps d’hésitation, Brenda fait un signe de la tête à Foedelis puis s’en va.

Dès que la porte du laboratoire est refermé, Tina Mc TIRE met ses deux aides dehors puis ferme la porte à clé.

Elle enclenche l’alarme dans la foulé puis va passer un coup de téléphone. Les seuls mots qu’elle prononce sont : « Je crois que nous avons un candidat monsieur. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La bestiole
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1088
Vigilant : Bête Humaine, Maître du feu, Raage, Morizio ACCATENANGO
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Foedelis   Jeu 22 Juin - 17:40

Foedelis est assit, à même le sol, dans le fond d’une cellule dont un pan entier est remplacé par une vitre blindée.

Cette cage lui rappelle furieusement la prison de cet assassin dans un film que Brenda lui avait montré une fois … Le silence des agneaux ou quelque chose comme ça.

Complètement stupide ce film, au passage. Juste l’histoire d’un fou, sans but. Décidément, ce monde lui parait bien étrange …

Tout ce qu’il sait, c’est qu’ils ont mit son épouse dans un caisson. Depuis, plus rien, pas même un contact télépathique avec elle. Elle devait encore être inconsciente.

Cela faisait maintenant plusieurs heures qu’il trouvait là quand des bruits de pas se font entendre du couloir.

Foedelis se lève et s’avance vers la vitre pour voir qui à qui il a affaire.

Un homme, au port tonic, sur de lui. Cheveux blancs. Torse bombé avec plein de médailles lui fait maintenant face.

Sans hésiter, il sort un trousseau de clés et entre dans la cellule de l’extraterrestre.

Il ne referme pas la porte derrière lui.

Il va vers la chaise et s’y assoit. Au bout de quelques instants, il fait signe à Foedelis de prendre place en face de lui.

Rendu curieux par ce comportement, l’extraterrestre obéi.

- Bonjour Foedelis.
- (Foe) Monsieur …
- Tout d’abord, sachez que cette conversation n’aura jamais eu lieu d’un point de vue officiel.
- (Foe) Où est ma femme.
- Vous pourrez la rejoindre dès que cette conversation sera terminée. Nous la maintenons sous sédatifs en ce moment.
- (Foe) … Qu’est-ce que vous voulez ?
- Vous offrir un choix. Vous pourrez soit nous aider, soit rentrer chez vous.
- (Foe) Qu’est-ce que vous voulez ?
- Arachnos nous pose problème. L’Arc n’arrive pas à endiguer le problème seul. Brenda SMITHSON est recherchée pour désertion, vol de haute technologie, espionnage industriel et j’en passe.
- (Foe) Elle ne m’a pas du tout présenté les choses ainsi. Mais je suppose que votre point de vu n’est pas définitivement fixé ?
- Non, effectivement.
- (Foe) Et ?
- Et bien, soit vous rentrer chez vous et votre amie paiera un jour pour ses crimes, soit vous travaillez pour nous et … Disons que nous pourrions nous montrer beaucoup plus compréhensif à son égard …
- (Foe) Je vois. Que dois-je faire ?
- Bien. Vous êtes un homme d’honneur à ce que je vois. Tant mieux pour Brenda … Et pour nous. Tout ce que nous désirons c’est que vous alliez au Zig avec votre épouse. D’ici quelques temps, il y aura très certainement une évasion qui vous permettra de retourner dans les Insoumises. Là, vous recommencerez à travailler pour Arachnos comme auparavant. Lorsque vous pourrez enfin vous approcher de Lord Recluse, il vous faudra le tuer. Pour le reste, vous, et votre épouse, retournerez sur votre mon et Brenda SMITHSON sera réintégrée au sien de l’Arc avec une belle promotion pour services rendus.
- (Foe) Et en cas de fuite, nous serons tous morts …
- Hautement improbable mon cher. Seul Tina et moi-même sommes au courant. Les risques de fuites sont donc limités.
- (Foe) Pourquoi vous ferais-je confiance ?
- Brenda ne vous a-t-elle pas parlé de ses supérieurs ? Nous sommes les gentils et nous n’avons aucun intérêt à ce que cela change. Alors ?
- (Foe) … Je dois ça à Brenda.
- Très bien.
- (Foe) D’accord. Faisons comme ça. Par contre, je vous préviens : si vous m’avez trompé, je vous livrerais entre les mains de Magdaleena. Et croyez moi, je ne connais pas pire situation pour nos ennemis.
- C’est noté, mais nous n’en arriverons pas à cela. Notre relation est basée sur la confiance et il n’est pas dans mon habitude de donner dans le parjure. Nous allons immédiatement vous transférer au Zig dans une cellule qui vous permettra de vous nourrir assez facilement.
- (Foe) Au revoir.
- Au revoir.

Dans l’espoir de payer sa dette à Brenda, Foedelis n’avait pas d’autre choix que d’accepter cette proposition. N’étant pas sûr que tout s’arrangera pour son amie, notre extraterrestre décide de ne rien lui dire jusqu’au moment venu de la chute de ce fameux Lord Recluse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La bestiole
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1088
Vigilant : Bête Humaine, Maître du feu, Raage, Morizio ACCATENANGO
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Foedelis   Jeu 10 Aoû - 12:47

Brenda SMITHSON tentait de faire lire une histoire à HACAGA.

Le succès de l’exercice n’était vraiment pas garanti mais maman Brunda était quelqu’un de tenace. Tenace et patiente.

- Brenda ?
- (BS) Foe ?
- (H, s’interrompant) Hein ?
- (BS, tapotant la tête de l’enfant) Continues à lire, je reviens.
- (Foe) Brenda, intercom …
- (BS, s’éloignant un peu d’HACAGA pour ne pas trop la déranger et branchant son intercom) Foe ?
- (Foe) Nous sommes de retour mon amie.
- (BS) Et ton épouse ?
- (Foe) Elle est avec moi, nous venons de nous échapper du Zig. Peux-tu venir nous chercher ?
- (BS) Oui, bien sûr, tout de suite, vous êtes où ?
- (Foe) Ile Clémence, pas bien loin de la Fortunata.
- (BS) J’arrive Foe. HACAGA, tu veux bien aller t’entrainer avec Bat Kat ?

Une heure et demie plus tard (le ferry est tombé en panne ???) Brenda retrouve son ami Foedelis et son épouse pas bien loin de la Fortunata. Ils sont en train de s’occuper de quelques déviés.

Quand Brenda arrive à leur niveau, Magdaleena se met à lui taper dessus sans crier gare. Foedelis s’interpose presqu’immédiatement mais quelques coups ont tout de même eu le temps d’atteindre leur but.

Foe regarde son épouse avec un air d’amusement tandis que celle-ci toise Brenda des pieds à la tête, son visage n’exprimant que dégout et haine.

- (Foe) Excuses là, elle t’a prise pour un agent de l’arc …
- (BS) J’en suis une je te rappel …
- (Foe) Oui, oui.
- (Mag, fait des gestes, comme si elle parlait, désignant Brenda, les bâtiments alentours, toujours cet air de dégout ou de colère) …
- (Foe) Crée un lien télépathique avec elle, elle ne pourra pas entendre ce que tu as à dire sinon … Et, contrairement à leur odeur, ce ne sont pas des Riktis.
- (Mag, croisant les bras) …
- (Foe) Non, pas de ça. C’est une amie et tu l’insulte en ne lui permettant pas de t’entendre !
- (Mag regarde Brenda et s’adresse à elle, froidement) Bonjour, femelle !
- (BS) Bonjour Magdaleena.
- (Mag, regardant Foe) Ces animaux ne sont même pas capables de communiquer correctement ?
- (Foe) Certains d’entres-eux, si. Tu apprendras à les comprendre rapidement. Il faudra te montrer patiente avec Magdaleena, Brenda, il faut lui laisser le temps de s’habituer à ce monde. Et ça ne va pas être facile vu qu’elle est assez soupe au lait.
- (Mag, qui colle une grande claque dans le dos de son époux) Très drôle. Ils mériteraient que nous plantions nos coraux !
- (Foe) Non, je t’ai déjà dis : pas de ça ! CE NE SONT PAS DES RIKTIS ! Ne revenons pas là-dessus.
- (BS, parlant à elle-même) J’adore rencontrer des amis dans la joie et la bonne humeur, ça fait chaud au cœur, vraiment. (s’adressant à Foe) C’est quoi cette histoire de coraux ?
- (Foe) Rien de bien important. Pouvons-nous aller à la base ?
- (BS) Non, il y a un petit problème technique qui fait que, heu … Elle est devenue inhabitable pour l’instant. Du coup je cohabite momentanément avec deux folles furieuses. Le bon coté des choses, c’est que nous avons trouvé une enfant. Je pourrais les empêcher d’en faire un monstre …
- (Foe) Et en ce qui nous concerne ?
- (BS) Je pense que ça ne devrait pas poser trop de soucis … Et puis dans le pire des cas, tu dois toujours avoir ta grotte, non ?
- (Foe) Je ne sais pas. Espérons qu’il n’y aura pas de squatters. Dans le pire des cas, Magdaleena leur montrera le chemin de la sortie.
- (Mag) Bon, ne restons pas ici. Emmènes-nous loin d’ici femelle.
- (BS, regardant Foe) Je préfèrais quand tu m’appelais humaine …
- (Foe regarde sa femme, semblant lui expliquer quelque chose) …
- (Mag, tout à coup plus détendu) Et bien … Ca à de l’humour, c’est déjà ça … Quittons ces lieux.
- (Foe) Vivement qu’elle te comprenne directement, je n’ai pas envie de jouer les traducteurs indéfiniment …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La bestiole
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1088
Vigilant : Bête Humaine, Maître du feu, Raage, Morizio ACCATENANGO
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Foedelis   Ven 11 Aoû - 12:49

* Mon amie Brenda a reçu l’autorisation de nous emmener dans sa base. Cela n’aura pas été chose facile apparemment, aussi avons-nous décidé de nous faire le plus discrets possible.

Enfin, cela nous permettra d’avoir un minimum de tranquillité …

Cette partie de la base a été laissée à l’abandon …

Nous avons passés une demie journée à sonder chaque recoins de notre nouveau logement, entrecoupés de quelques visites de courtoisie de la part de Brenda et d’Hacaga. Pas trace des autres … Et c’est tant mieux, mon épouse a déjà assez de mal à accepter celles qui se montrent sympathique.*

Les deux extraterrestres font le tour de la partie de la base leur étant allouée. Chacun, dans son coin, semble concentré, gardant constamment une main contre un mur ou même le sol.

A un moment, Magdaleena vers son époux en courant, surexcitée :

- J’ai trouvé !
- Où ça ?
- Par ici. » Magdaleena guide son époux au pas de course. « Juste là, vers le bas. »

Foedelis s’agenouille, met la main à l’endroit indiqué puis reste immobile quelques instants.

- Oui. Juste ici, à deux ou trois mètres de profondeur à peine. La grotte me semble assez vaste …. Il va falloir creuser un trou pour y accéder. Après ça, il ne restera plus qu’à nous assurer qu’elle n’a aucune débouchée sur le monde extérieur.
- Et quand bien même …
- Si c’est le cas, il nous faudra trouver un autre endroit. Mon but n’est pas d’empoisonner ce monde. Si tout est bon de l’autre coté, nous construirons un sas d’accès pour protéger le reste de la base.
- Pfff … En attendant, il va falloir trouver un moyen de percer ces murs.
- Les humains ont des machines capables de faire ça. Nous leur en emprunterons une.
- Ca va faire du bruit …
- Et bien nous dirons à Brenda que nous emménageons notre coté à notre convenance. Ce qui ne sera que la pure vérité après tout. Et il y a plusieurs portes qui séparent cette aile du reste, ça atténuera assez bien le bruit.
- Alors c’est parti. »

Hacaga, invisible, était venu les regarder et avait assisté à tout le manège, incapable toutefois de capter leur conversation.

Ces aliens, bien que gentil en ce qui concerne le mâle, l’intriguaient. Surtout la femelle. Une odeur étrange émanait d’elle continuellement, à peine perceptible, mais présente. Dès qu’elle l’avait sentie, une alarme avait retenti au plus profond de son être : danger. Et pourtant, elle était bien incapable de dire ce que ça pouvait être.

Maman Brunda avait une confiance aveugle en Foedelis, qui s’était porté garant de sa femelle.

Mais les odeurs ne mentent jamais ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La bestiole
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1088
Vigilant : Bête Humaine, Maître du feu, Raage, Morizio ACCATENANGO
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Foedelis   Ven 11 Aoû - 14:08

Magdaleena et Foedelis ont remmené tout le matériel nécessaire à leur projet de « rénovation » et ont entamé les travaux.

Ils maintiennent les portes closes et ont suspendu des bâches en plastique afin de stopper la poussière.

Ils s’apprêtaient à commencer à faire tomber quelques cloisons lorsque Bad Cat, accompagnée d’Hacaga vient les voir.

Brenda était venue parler avec Foedelis de leur conversation et leur avait tout rapporté avant d’en arriver à la fin de la soirée. Elle avait tourné autour du sujet qui lui tenait vraiment à cœur avant d’avoir le courage de l’aborder, au grand damne d’une Magdaleena qui n’arrêtait pas de les couper pour que son époux lui traduise la conversation. La petite agent de l’Arc était venu chercher du réconfort auprès de la seule personne en qui elle avait pouvait faire confiance. Mais la seule réponse qu’elle avait eu, c’était un « Beuhark mais quelle plaie ces sauvages » de la part de Magdaleena et d’un « Il faudrait voir ce que ça donne à jeun. C’est la seule façon de savoir ce que tu en pense vraiment … ».

Autant dire qu’elle était repartie avec autant de questions qu’à son arrivée …

Quoi qu’il en soit, nos deux extraterrestres savaient exactement ce qu’avait dit Bad Cat.

- Vous faites quoi là ? » dit d’un ton inquisiteur, les points sur les hanches.
- Nous allons emménager notre petit nid d’amour.
- C’est Foedelis, toi, c’est ça ? Et pourquoi un nid d’amour ? Vous comptez nous faire des moutards ?
- Regarde chéri, cette femelle est bien en chaire, elle serait parfaite pour nourrir nos enfant.
- Heuuuu, Magdaleena, fais attention, vu ça tête, je pense qu’elle t’a entendu …
- QUOI ???? » Bad Cat eut un mouvement de recul, horrifiées, Magdaleena lui ayant envoyé une image d’elle se faisant dévorer par tout un tas de larves gluantes.
- Oups, suis-je sotte … On m’a toujours dit que je parlais de trop. Mais ne t’inquiètes pas, on ne commencera pas par toi Bad.»

Déstabilisée, et se rendant compte que tout cela n’était qu’une blague de mauvais goût, Bad Cat décida de battre en retraite … Pour l’instant du moins, sous les rires moqueurs des deux aliens.

Hacaga s’approche alors de Foedelis :
- Pas gentils lézards.
- Non, effectivement, mais elle non plus après tout. » Foedelis adorait les enfants et se montrait, en général, très doux et patients avec eux.
- Quoi faire ?
- Nous ?
- Oui.
- Nous allons emménager un peu mieux cet endroit. C’était une base militaire avant et ce n’est pas vraiment prévu pour être confortable.
- Et là ? » Désignant le coin vers lequel Magdaleena avait détecté la grotte souterraine.
- Ca sera notre chambre … Il y a de bonnes vibrations par ici. » Foedelis se redressa pour regarder son épouse, visiblement embarrassé.
- Aider ?
- Oui … si tu veux. »

Hacaga resta plusieurs heures avec le couple, qu’elle appelait lézards.

Elle fini par être un peu moins sauvage avec Magdaleena et réciproquement. La journée se fini avec un cours d’apprentissage de la langue, donné par l’enfant, régulièrement reprise par Foedelis.

Au bout de quelques jours, la petite ne venait plus qu’en fin de journée afin d’aider Magdaleena à comprendre et à parler sa langue. Ce qui laissa tout le temps nécessaire à Foedelis de finir de percer le mur pour atteindre la grotte.

Celle-ci s’avéra parfaite : complètement close et très humide. Il y avait même une rivière souterraine.

Ils pouvaient donc passer à la seconde phase de leur plan : construire un sas afin de bloquer le passage entre la base et ce lieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La bestiole
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1088
Vigilant : Bête Humaine, Maître du feu, Raage, Morizio ACCATENANGO
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Foedelis   Jeu 17 Aoû - 17:14

Le professeur SANDLERS entre sans prendre le temps de frapper dans bureau du Général HAMOND.

- (PS) Mon général, nous devons immédiatement retrouver les deux aliens nommés Magdaleena et Foedelis.
- (GH) Pardon ?
- (PS) Nous pensons qu’ils peuvent transporter des armes bactériologiques monsieur.
- (GH) Et vous vous basez sur quoi pour étayer cela ?
- (PS, sortant des documents d’une chemise plastique) Et bien voilà. Cette image a été tirée du film tourné lors de notre seconde visite sur leur monde originel. Cette matière que vous voyez là est une sorte de corail qui semble recouvrir, au bas mot, des pans entiers de leur planète. Cette seconde photo à été prise quelques dizaines de secondes plus tard. Nous avons fait une extrapolation depuis ces données et la courbe de croissance est tout bonnement effroyable !
- (GH) Et vous pensez qu’ils pourraient égrener ce genre de coraux sur notre monde ?
- (PS, sortant d’autres photos) Oui. Nous les avons entièrement scannés. Nous avons trouvé quatre sortes de compartiments dans leur ceinture.
- (GH, écarquillant les yeux) Ca ne m’a pas l’air bien grand comme compartiments … Les dommages que cela pourrait causer ne devrait pas être énormes …
- (PS) Détrompez-vous. Des êtres unicellulaires peuvent changer la face du monde en quelques siècles !
- (GH) Comment ça ?
- (PS) Et bien, par exemple, la première ère glacière de notre monde est due à des bactéries. Maintenant si les coraux sont aussi rapide que ce nous croyons, ils pourraient recouvrir nos cotes en l’espace de quelques mois. Il en irait de même des fonds marins et de là, ils se répandraient dans le monde entier en seulement quelques dizaines d’années. Or ils semblent produire ces nuages toxiques dans leur monde d’origine, ce qui signifierait la mort à court terme pour toutes formes de vie sur cette planète !
- (GH) Tout cela me semble un peu tiré par les cheveux … A part les vestiges de vaisseaux Riktis, nous n’avons pas trouvé trace d’une civilisation avancée. Il est donc peu probable qu’ils aient la possibilité d’utiliser une arme bactériologique de cette ampleur …
- (PS) Non, tout ce que nous savons, c’est qu’il n’y a pas de technologie semblable à la notre et présente sur une superficie d’à peine deux ou trois cents kilomètres carrés ! Nous n’avons aucune idée de ce qu’il y a en sous-sol ou au-delà de la limite de nos scans. Ajoutez à cela que la facture de leurs habits n’est pas le moins du monde primitive et le doute est plus que permis !
- (GH, semblant réfléchir) … Je ne comprends pas. Lorsque je lui ai parlé, au Zig, Foedelis me semblait tout juste pressé de rentrer chez lui et …
- (PS) … Et nous savons qu’ils sont télépathes ! Il vous a peut-être manipulé.
- (GH) Pourquoi l’aurait-il fait ?
- (PS) Toutes les hypothèses sont possibles, à commencer par le fait qu’il a peut-être besoin de sa femelle pour lancer une attaque.
- (GH) Dites moi, ça fait combien de temps que vous n’avez pas dormi ?
- (PS) … Heu … pas loin de 36 heures …
- (GH) …
- (PS) Mais ça ne change rien à mes conclusions !
- (GH) Ecoutez, lancer une attaque telle que vous la décrivez signifierait, selon vos propres termes, la mort de toute vie sur notre monde. Or je sais qu’il s’est lié d’amitié avec des êtres humains. Nous avons retardé son retour chez lui à cause de cela. Je ne pense pas que ce soit le genre à commettre un génocide.
- (PS) Nous ne pouvons pas nous permettre de prendre ce genre de risques. Ils sont au Zig, renvoyez-les immédiatement chez eux !
- (GH) Non, le problème, c’est qu’ils n’y sont plus. Ils se sont échappés le mois dernier. Nous pensons qu’ils sont retournés aux Insoumises.
- (PS) Alors si j’ai raison, nous sommes perdus !
- (GH) Je vais lancer un avis de recherche. Dès que nous les rattraperons, nous les renverront chez eux. En attendant, veuillez considérer que votre mission immédiate est de trouver une solution pour contrer le problème s’il se présente.
- (PS) Très bien mon Général, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Foedelis   

Revenir en haut Aller en bas
 
Foedelis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES VIGILANTS :: FORUMS DES VIGILANTS :: CITY OF VILLAINS :: Panthéon des Vigilants Noirs-
Sauter vers: