LES VIGILANTS

Vigilants - Vigilants Noirs - Vigilant Archery - Licornes Vigilantes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les GELLUC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La bestiole
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1088
Vigilant : Bête Humaine, Maître du feu, Raage, Morizio ACCATENANGO
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Les GELLUC   Mar 1 Aoû - 12:43

Robert GELLUC, la trentaine sportive rentre chez lui après une longue journée de travail.

Son épouse, Anne, est déjà là, buvant un verre de scotch. C’est une adepte du sport, elle aussi, ainsi qu’à diverses opérations de chirurgie esthétique, ce qui en a fait une pin-up.

A eux deux, ils sont à l’origine de nombreuses études de matériels Riktis et d’autant de mise en application pour le compte de Crey’s Industries. L’un comme l’autre demandent une promotion, bien méritée, tout du moins à leurs yeux, au vu de leur travail pour le moins couronné de réussites.

Ne voyant rien venir, ils ont décidé de prendre les choses en main et de détourner certaines de leurs découvertes à leur profit.

Anne est une spécialiste de l’énergie, cela va de la génération à l’armement.

Robert, de son coté est un as pour tout ce qui touche à l’informatique comportementale et la mécanique (il s’est tout particulièrement spécialisé sur les exosquelettes et les drones Riktis).

Sans prendre la peine de saluer son épouse :
- (RG) Tu as pu trouver un front bas dans l’équipe de sécurité ?
- (AG) Bonjour mon amour, moi ça va, et toi ?
- (RG) Oui, bon, excuses moi ma chérie. Bonjour (accompagné du bisou qui va bien). Ca va, merci. Bon, alors, ce front bas ?
- (AG) Oui, oui, j’en ai un beau et bien stupide. Pourquoi ?
- (RG) J’ai appris que nous allons recevoir une cuve Rikti en état de fonctionner en début de semaine prochaine.
- (AG) Et c’est bien ça ?
- (RG) Ho oui. Ces cuves peuvent créer n’importe quoi grâce à des nano-machines du tonnerre ! C’est tout ce que nous attendions pour fermer la porte à Crey’s et nous enrichir.
- (AG, tout à coup extrêmement intéressée) Quand tu dis tout, c’est vraiment tout ?
- (RG) Absolument tout. Il suffit juste d’entrer les plans et de fournir la matière première. Tu es sûre de ton débile ?
- (AG, reprenant une position plus nonchalante sur le canapé) Oui, ne t’inquiète pas pour ça. Il est raide dingue amoureux de moi. Tu sais, avec le mythe de la pauvre petite pin-up maltraitée par son mari, n’importe quel débile profond aux gros bras serait tombé dans mes filets. Et je dois dire qu’il ne se débrouille pas trop mal dans un lit. Mais ce n’est pas encore à ton niveau mon amour.
- (RG, furax) C’est peut-être un mal nécessaire, mais je m’occuperais de le remercier celui-là. Je me renseigne sur le déroulement du transfert du matériel par l’armée. Nous verrons comment organiser tout ça.
- (AG, exposant un sourire quelque peu carnassier) OK. Je vais commencer à expliquer à mon débile qu’en volant cet appareil, nous gagnerions assez d’argent pour vivre heureux jusqu’à la fin de nos jours. Et une semaine ne risque pas d’être de trop pour qu’il comprenne ce que j’attends de lui …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La bestiole
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1088
Vigilant : Bête Humaine, Maître du feu, Raage, Morizio ACCATENANGO
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Les GELLUC   Mar 1 Aoû - 14:52

Base militaire de Cold Moutain (oui, je sais, encore … Mais c’est pas de ma faute s’ils font plein de trucs intéressants, non ?). L’avant d’un camion de Crey’s Industries dépasse d’un entrepôt. Quatre voitures de cette société sont un peu à l’écart, leurs moteurs tournent.

Le chauffeur du poids lourd signe des documents, monte dans la cabine, laisse deux voitures passer devant puis leur emboite le pas.

*******
Le matin même, Anne s’essuyant les lèvres pendant que Tom, membre du service de sécurité de Crey reboutonne son pantalon.

- (AG) Bon, tu es prêt ?
- (Tom) Oui.
- (AG) On fait une dernière répétition ?
- (Tom) OK. On récupère le matos à la base militaire. Sur le chemin du retour, j’appui sur la boucle de cette ceinture, ça mettra hors service les voitures qui nous accompagneront. Ensuite, j’active le boitier que tu m’as fait mettre sous le siège passager du camion pour brouiller tous les mouchards et la radio. Je me débarrasse du chauffeur et j’emmène le camion sur le quai numéro deux du port désaffecté à l'est de Parangon en évitant les grosses routes et de passer par la ville. Tu me rejoindras là-bas. J’ai tout bon ?
- (AG) Oui, sauf qu’il ne faut pas que tu perdes patiente une fois sur place, je devrais rester ici pour m’assurer que le dispositif de positionnement du camion leur fasse croire que tu vas plein sud. Ne laisse pas le camion sur le quai, tu le mets directement dans un petit ferry. Il a l’air miteux mais devrait être assez grand pour recevoir le camion. Nerveux ?
- (Tom) Un peu.
- (AG, plus aguichante que jamais) Ca en vaut la peine. Après ça, plus rien ne m’empêchera de quitter mon mari. Et nous serons enfin libres.
- (Tom) Oui, c’est sûr, mais … se débarrasser des quatre voitures, ça va suffire ? Et l’armée ? Et …
- (AG) Ne t’inquiète donc pas comme ça. Le matériel en question est pour le laboratoire de mon époux. Il fait parti de la commission en charge du transport. C’est sûr et certain : il y aura une escorte minimum pour ne pas attirer l’attention. Il n’y aura que ces quatre véhicules, pas plus, pas moins.

*******

Au bout de quelques kilomètres, n’ayant vu aucun signe de l’armée, Tom appui sur son ceinturon. Immédiatement, des charges explosives (mises en place le matin même par Robert grâce à la technologie de la téléportation Rikti) placées sous le moteur de chaque voiture explosent.

Faisant semblant de sursauté, Tom lance un « t’arrêtes pas, ils veulent le chargement, accélères !! » pendant qu’il active le boitier et prends son arme, regardant de toute part afin de voir d’où pourrait venir cette attaque.

Après avoir parcouru une centaine de mètres, Tom vide son chargeur sur le chauffeur, stop le camion, fait tomber le cadavre et reprend la route jusqu’au point de rendez-vous.

Une fois arrivé sur place, il met une bâche sur la remorque et attend.

Le personnel marin, un ramassis de vieux blasés, ne lui prête que peu d’importance. Ils n’en sont apparemment pas à leur coup d’essais.

Deux heures plus tard, une voiture de location s’arrête sur le quai. Anne en descend, prend une valise et monte à bord. Elle va directement à l’avant du camion, accompagnée de Tom, pose ses affaires dans la cabine puis embrasse son héro aussi goulument que longuement.

Une fois les retrouvailles terminée, Anne fais signe au capitaine de quitter le port.

- (Tom) On va où ?
- (AG) Aux Insoumises.
- (Tom) Et après ?
- (AG) Chaque chose en son temps. Allons voir la machine. Nous avons quelques mouchards à désactiver.


Dernière édition par le Mar 1 Aoû - 21:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La bestiole
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1088
Vigilant : Bête Humaine, Maître du feu, Raage, Morizio ACCATENANGO
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Les GELLUC   Mar 1 Aoû - 16:41

Une fois le ferry arrivé aux Insoumises, Anne donne un enveloppe assez volumineuse au capitaine et monte dans le camion, aux cotés de Tom.

- (AG) Prend la route à droite au bout du quai.

Tom prend la route sans rien demander de plus. Apparemment, tout avait été organisé dans les moindres détails.

Arrivés sur place, le rez-de-chaussée semblait à l’abandon, mais une trappe donnant sur le sous-sol révélait une base souterraine.

Tom plaça la machine dans cette base grâce à un palan.

Anne et lui allèrent ensuite vendre le camion à la moitié de sa valeur à un véritable voleur qui aurait moins pleuré s’il s’était saigné aux quatre veines.

De retour à cette fameuse base, Tom y découvre un homme en train de brancher la machine Rikti à un ordinateur.

Et, ho surprise pour Tom, cet homme en question n’est autre que Robert GELLUC qui, en voyant son épouse et son amant arriver sort une sorte de tube de sa poche.

- (Tom) Mais qu’est-ce que … ?
- (AG, allant rejoindre son époux) Et bien, quelle aventure mon cœur !
- (RG) Moui. Quoi que plus inconfortable pour moi que pour toi.
- (Tom, de plus en plus surpris) Mais que … ?
- (RG) Quoi ? Tu ne pensais tout de même pas que mon épouse allait me laisser tomber pour un minable dans ton genre, non ?
- (Tom) Quoi ?
- (AG) Hé, si tu t’étais un peu plus intéressé à mon cerveau qu’à mon cul, tu aurais su que l’électronique et autre joyeusetés du genre ne sont pas mon truc. Ta ceinture, c’est de mon époux, comme le boitier de brouillage et les bombes dans les voitures …
- (RG, appuyant sur le tube) … Ou la petite bombe dans ta ceinture 

BOUM

Tom s’effondre au sol, une douleur effroyable dans le bas du dos. Robert l’attrape par les bras, ce qui arrache quelques cris de douleurs de la part de notre pauvre Tom et le traine dans un compartiment à l’arrière de la machine.

- (RG) Ne t’inquiète pas pauvre con, je ne vais pas te tuer. Tu t’es tapé ma femme. La mort serait une vengeance trop douce. Tu vas vivre, mais tu ne marcheras plus.
- (AG, s’approchant de son époux) Tu fais quoi là ?
- (RG) Ce compartiment récupère les objets créés. C’est un téléporteur qui permet aux Riktis d’envoyer le matériel directement sur le champ de batail. Je vais m’en servir pour envoyer ton amant dans un hôpital des Insoumises. Avec un peu de chance, il servira même de cobaye à un savant fou.
- (AG, un peu inquiète) Tu tiens tant que ça à te venger ?
- (RG, tout souriant) Oui, j’y mets un point d’honneur, pourquoi ? Ca te gêne ?
- (AG) Non, pas tant que ça, mais il faudra qu’on retrouve son chef dans ce cas …
- (RG, mettant le téléporteur en fonction) Pourquoi ça ?
- (AG) Comment tu crois que je me suis assurée que ce soit bien Tom qui soit dans le camion ??
- (RG) … Il y en a encore beaucoup comme ça ?
- (AG, presque hilare) Houla, non. Ces deux minables m’auront déjà suffit …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La bestiole
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1088
Vigilant : Bête Humaine, Maître du feu, Raage, Morizio ACCATENANGO
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Les GELLUC   Mar 1 Aoû - 22:33

Le soir même, les GELLUC sont en train de manger sur une vieille table.

- (RG, s’acharnant sur une cuisse de poulet grillée) Il ne nous reste plus beaucoup d’argent …
- (AG, faisant de même) Non, notre échappée belle nous aura coûté un maximum … Et tu comptes faire quoi pour arranger nos finances ?
- (RG) Construire des armures pour des supers vilains … Des armes … Ce genre de chose quoi …
- (AG, s’énervant passablement) Nous avons quitté Crey’s pour devenir des marchands ???
- (RG) Non, bien sûr que non. Il faut faire entrer de l’argent, ça me semble un bon début. Il nous faut de la matière première aussi. C’est un bon moyen pour commencer. Ensuite, pour passer à la suite de mon plan, il faut que je sache quelle quantité d’énergie tu es capable de produire et avec quelle place nécessaire.
- (AG, quitte la pièce, revient avec sa valise et en sort un appareil ressemblant à une sphère grosse comme le point sur laquelle est fixé un cylindre d’une dizaine de centimètres) Il y a ceci. Je pense que ce sera bien suffisant.
- (RG) Qu’est-ce que c’est ?
- (AG, contente de son effet, reprenant sa place à table) Tu connais le projet TOKAMAK ? Ou, plus récemment, ITHER ?
- (RG, fronçant les sourcils) ITHER ? Ce n’est pas cette histoire de réacteur nucléaire fonctionnant sur la base de la fusion. (AG acquiesce et lui fait signe d’approfondir) Le problème c’est qu’il fallait une énergie incroyable pour le démarrer. Il fallait récupérer quelque chose comme 80% de l’énergie produite pour maintenir le réacteur en activité. Par contre, les 20% restant étaient énormes et produisaient assez d’énergie pour alimenter une ville de deux million d’habitants pendant quelque chose comme dix ans alors qu’il n’a même pas fonctionné pendant une seconde complète. C’est bien ça ?
- (AG, souriante) Tout à fait, sauf que ça, c’est le résultat du projet TOKAMAK. Ceci est la même chose, sauf que ça fonctionne indéfiniment. Merci chers extraterrestres.
- (RG, intéressé) ET celui-ci, il peut produire quelle quantité d’énergie ?
- (AG) Il est plus petit, mais a un rendement de 50% au lieu de 20 … A titre de comparaison, les exosquelettes sont alimentés avec des générateurs trois fois plus petits et ils suffisent amplement.
- (RG) il fonctionne celui là ?
- (AG) Oui, bien sûr. Tu croyais tout de même pas que j’allais en prendre un en panne. Au fait, ta machine fonctionne avec un réacteur de ce type, sauf qu’il fait près de deux mètre de haut. Tu devrais pouvoir alimenter tout un quartier de Parangon City sans souci.
- (RG) Mais c’est parfait tout ça. Et pour les armes ?
- (AG) Lasers et autres joyeusetés du genre. Boucliers énergétiques pour la protection. Et toi, tu penses faire quoi comme armures ? Je te verrais bien en train de dévaliser une banque avec un exosquelette amélioré.
- (RG) Houla, non. Etre en première ligne n’est pas mon genre, tu le sais bien. Non, je nous voyais plutôt commander des robots et les envoyer faire le sale travail. Ca te dit ?
- (AG) Tu veux que je devienne une super vilaine ? Mouais, pourquoi pas, ça pourrait être marrant …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La bestiole
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1088
Vigilant : Bête Humaine, Maître du feu, Raage, Morizio ACCATENANGO
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Les GELLUC   Mer 2 Aoû - 11:25

- (RG, devant la cuve Rikti) Chérie ? Tu peux venir voir s’il te plait ?
- (AG, en peignoir, sortant de la chambre, et n’étant pas encore totalement réveillée) Oui ? Quoi ?
- (RG, peu inspiré) La machine me demande à boire apparemment …
- (AG) … Pardon ?
- (RG) Ca me dit qu’il faut de l’eau dans le générateur …
- (AG) Ha, oui, effectivement, c’est le carburant qu’utilise le générateur. Bon, je retourne me coucher moi …
- (RG) Pardon ?
- (AG, un peu agacée) Bon, petite explication rapide. Le générateur y en a fonctionniser avec de l’eau pour produire de l’énergie. Toi y en a comprendre ?
- (RG) Tu m’explique un peu plus ?
- (AG) Groumpf … Le cœur du générateur est une sorte d’accélérateur à particule. On y place de l’eau que l’on fait tourner en suspension dans un tore. L’eau est ensuite chauffée à plus de 6 000 degrés Celsius afin de la transformer en plasma. Après ça, tant que le plasma tourne et n’entre pas en contact avec les parois du générateur, la température reste stable. Le problème liés au projet TOKAMAK venait du fait que les échangeurs thermiques étaient passif alors qu’ils sont actifs dans la technologie Rikti. Au final, presque toute la chaleur récupérée au niveau de la paroi du tore est transformée en électricité, ce qui lui permet de ne pas chauffée à plus d’une centaine de degrés.
- (RG) WOW. Bon, donc, il faut donner à boire au générateur une fois de temps en temps.
- (AG) Oui, en gros, tu peux retenir ça … Bon, je retourne me coucher moi …
- (RG, s’adressant à lui-même) Quand je pense qu’on va se balader avec des trucs qui peuvent chauffer a plusieurs milliers de degrés dans les armures, ça me fait un peu froid dans le dos tout ça …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La bestiole
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1088
Vigilant : Bête Humaine, Maître du feu, Raage, Morizio ACCATENANGO
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Les GELLUC   Mer 2 Aoû - 14:26

Robert GELLUC tapote sur le clavier de son PC quand Anne entre dans la pièce.

Elle a vraiment l’air de s’ennuyer ferme …

- (AG) Bon, chéri, ça fait deux mois que nous sommes ici … Je m’ennuis … On n’a absolument rien à faire et en plus, je ne peux même plus aller faire les boutiques, on n’a plus un rond !
- (RG) Et bien ça tombe bien, j’ai fini les armures et j’étais en train de fignoler les programmes informatiques des robots.
- (AG) Ha ? Voilà qui pourrait être intéressant … Une petite démo ?
- (RG, se lève, appuie sur le cadran de ce qu’Anne avait pris pour une nouvelle montre et une armure recouvre immédiatement le corps de son mari) Voilà à quoi ça ressemble.
- (AG, dubitative) Et ça tient entièrement dans ta montre tout ça ?
- (RG) Très drôle … L’armure est directement téléportée sur moi par l’appareil Rikti et …
- (AG) … Et franchement, tu aurais mieux fait de me demander de te dessiner les armures … Tu as un style minable, permets moi de te le dire !
- (RG, enlevant le casque) Ben quoi, je la trouve très bien cette armure moi, tu lui reproche quoi ?
- (AG) Non, rien, juste d’être moche …
- (RG) Tu as la même qui t’attend je te signale. Bon, on passe aux explications où on va parlé stylisme toute la journée ?
- (AG) OK, montres moi comment fonctionne ton horreur …
- (RG) Enfin bref. Bon, j’ai réduit l’interface au maximum. Tout d’abord, j’ai adapté ton arme sur les gants. Ca nous permet donc de lancer une bulle d’énergie sur une cible. Ca ne lui fera certainement pas bien mal, mais ça la projettera presque systématiquement.
- (AG) OK. Ensuite ?
- (RG, remet son casque, s’approche de son épouse et lui montre une interface compose de quelques boutons sur le bras gauche) Ce premier bouton permet de demander la téléportation d’un drone de combat de mon invention.

Joignant le geste à la parole, un conteneur apparaît un peu au-dessus du sol puis tombe dans un fracas épouvantable. Le conteneur s’ouvre pour laisser sortir un robot de forme vaguement humanoïde de 1.20 mètre environ. Ha la surprise d’Anne, le conteneur semble se dissoudre presque immédiatement.

- (AG) Il est passé où le conteneur ???
- (RG) Et bien, j’ai ma petite théorie là-dessus, mais c’est un peu tiré par les cheveux et hautement hypothétique …
- (AG) Vas-y explique, je verrais bien …
- (RG) Ca tient certainement de la physique quantique.
- (AG ouvre des yeux tout rond) … ??
- (RG) Je pense que les conteneurs sont composés de nano-machines. Mais elles s’inactivent immédiatement si elles sortent de la cuve normalement. Comment expliquer ça … En fait, pour s’assurer de la présence d’un atome, par exemple, nous pouvons le faire soit physiquement, soit en mesurant les ondes électromagnétiques qu’il produit, d’accord ?
- (AG) Jusque là, oui …
- (RG) Bon, ça, c’est sans interférence avec aucune source d’énergie extérieure. Certains essais ont démontrés que si nous soumettons un atome à une source d’énergie électromagnétique externe, cela pouvait, selon certaines conditions, décaler les ondes électromagnétiques émises par notre atome. Ce faisant, nous détecteront donc un même atome à deux endroits différents selon que nous détecterons sa présence soit par contact, soit par mesure des ondes qu’il dégage.
- (AG) Oui, mais je l’ai bien vu là, et j’ai bien senti le choc quand il a touché le sol, ton conteneur !
- (RG) Et bien en fait, non, pas vraiment. Ce que tu as vu, c’est le résultat du décalage, via l’utilisation de la théorie quantique, des ondes électromagnétiques des nano-machines de la cuve. La lumière et même le contact de ce que tu touche n’est que le reflet d’ondes électromagnétiques. Deux atomes ne peuvent réellement entrés en contact sans déclencher une réaction atomique.
- (AG) Oui, mais jusque là, je n’ai jamais entendu parler d’une théorie quantique touchant le macrocosme. Les théories quantiques ne sont exactes qu’au niveau atomique, je me trompe ?
- (RG) Non. Mais les nano-machines sont à peine au-dessus du niveau atomique, donc la théorie tient toujours.
- (AG) Et pourquoi le conteneur semble se dissoudre au lieu de disparaître d’un coup ?
- (RG) Energie résiduelle, certainement.
- (AG) Moui … Tu aimes bien te faire des nœuds au cerveau toi … Et donc, comment tu commandes ton drone ?
- (RG, reprenant ses explications) Facile. Tu as quatre boutons pour ca : le premier valide la cible que tu regardes (l’acquisition de cette cible est faite par le casque en détectant le point précis que tu regardes). Le second bouton indique au drone qu’il faut attaquer la cible que tu auras sélectionnée. Le troisième lui demandera d’attaquer une cible proche que le drone choisira seul, la plus proche de lui ou celle qui l’attaque en fait. Le troisième bouton le mettra en mode passif. Dans ce cas là, on pourra lui faire subir ce qu’on veut, il ne bronchera pas. Ensuite, tu as ce volet de boutons qui te permettront de lui indiqué que tu veux qu’il reste sur place ou qu’il se rende à un point précis ou d’être re-téléporté dans le conteneur. Par défaut, il fera en sorte de rester près de toi. Des questions ?
- (AG) Oui. C’est possible de redessiner les armures ? Elles sont vraiment trop moches là.
- (RG complètement dépité) … Mais quoi, je les trouves très bien moi ces armures …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La bestiole
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1088
Vigilant : Bête Humaine, Maître du feu, Raage, Morizio ACCATENANGO
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Les GELLUC   Mer 2 Aoû - 17:07

- (AG, feuilletant le magasine People aux Insoumises) Rahhwouhahou !!!
- (RG, venant de la salle de bain) Quoi donc ?
- (AG) Hein ? Ha, heu, non, rien, juste une photo d’un super-vilain qui vient de s’échapper du Zig … Très prometteur à ce qu’il parait …
- (RG) Qui c’est ?
- (AG, lui montrant la photo sur le magazine) Un certain Hulk Return. Une énoooooooorme montagne de muscle. Je suis tout à fait prête à donner de ma personne si on a besoin de lui un jour …
- (RG) Mouais, bof. Je ne vois pas trop ce qui te fait fantasmer … Tu sais ce qu’on dit des gros bras … Gros muscles, petit cerveau.
- (AG) …
- (RG) C’est comme les femmes, plus elles sont belles, plus elles sont connes et salopes

BAF

- (AG) Petit con va.
- (RG, se tenant la joue) Dis, tu crois que j’y serais un jour dans ce magazine moi ?
- (AG) Vue la tronche de tes armures, ça ne risque pas … Faut un minimum de goût vestimentaire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poulpe
Poulpe Fiction
avatar

Nombre de messages : 3602
Age : 39
Vigilant : Snow, Tigerwolf, Ogre Noir, Miss Victory et Waka
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Les GELLUC   Mer 2 Aoû - 17:50

Mister Zane feuillette le même journal que Anne Gelluc, puis il tombe sur la page où apparait la photo de Hulk Return. Il émet un ricanement dédaigneux en regardant le cliché, puis parle à voix haute pour lui-même.

- "Quel fainéant ! Il aura mis le temps à sortir de là-dedans, celui-là !"

(Navré, c'était trop tentant Razz)

_________________
Jeux à terminer :

Cradle
Deponia Doosmday
Divinity Original Sin 2
Rage
The Elders Scroll : Skyrim

Prochaines acquisitions :

Darksiders 3
Ghost of a Tale (si jamais il sort)
South Park, l'Annale du Destin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La bestiole
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1088
Vigilant : Bête Humaine, Maître du feu, Raage, Morizio ACCATENANGO
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Les GELLUC   Mer 2 Aoû - 17:56

(tant que c'est en RP, c'est pas grave Razz )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La bestiole
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1088
Vigilant : Bête Humaine, Maître du feu, Raage, Morizio ACCATENANGO
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Les GELLUC   Jeu 3 Aoû - 12:30

Mister Zane ressortait d’une banque (un peu de liquidité ne fait jamais de mal) lorsqu’il remarqua un homme approchant de lui à pas un peu hésitant :

- (RG) Bonjour monsieur. Etes-vous le dénommé Mister Zane ?
- (Zane, immédiatement sur ses gardes, regarde autour s’il ne voit aucune menace) C’est moi. Que voulez-vous ?
- (RG) Je suis Robert GELLUC. Je voudrais m’entretenir avec vous. Si vous n’y voyez aucun inconvénient, bien entendu.
- (Zane) Au sujet de quoi ?
- (RG, regardant que personne ne soit assez près pour entendre leur conversation) Ho, heu, je suis un scientifique, je suis à l’origine de l’armure de base des exosquelettes Crey’s par exemple.
- (Zane, tout à coup un peu plus détendu) Ha, oui, pourquoi pas.

Le début de leur conversation s’est faite dans un vieux bar du coin, puis, voyant que cela trainait en longueur, Robert proposa de finir cette conversation chez lui, autour d’un bon repas. L’ambiance ayant jusque là été bonne (et ayant appris que ce fameux Robert était, ainsi que son épouse, un MM robot/champ de force), Zane accepta de bon cœur.

L’appartement en question était situé dans les plus beaux quartiers des Insoumises. Mais Zane reçu un véritable choc en entrant dans la demeure des GELLUC. Une femme, sculpturale, habillée en soubrette, se tenait dans l’entrée, l’air un peu mécontent.

- (RG, plus amusé par la situation qu’autre chose) Bonsoir mon cœur, je te présente Mister Zane, Un MM … Je l’avais invité à diner …
- (Zane, le regard allant du large décolté, laissant entrevoir une monstrueuse paire de seins, à la jupe plus que mini) Bonjour madame. Enchanté. Plus qu’enchanté même, ravi !
- (AG, regardant Zane de bas en haut, l’air dédaigneux) Mouais, salut. Chéri, si tu veux manger, il va falloir passer commande … J’avais prévu … Autre chose en début de soirée … Tu aurais pu prévenir.
- (RG) Oui, excuses moi. Nous discutions dans un bar et …
- (AG) Ha ? Et à son âge il buvait quoi ? Un verre de lait ? Bon, je vais me changer.
- (RG, un peu gêné) Veuillez l’excuser Zane. Elle peut être assez irascible parfois.
- (Zane se tordant le coup un maximum pour profiter un peu plus du spectacle et n’écoutant que d’une oreille) C’est pas grave, c’est pas grave.
- (AG, de la chambre) Chinois, ça vous dit ?
- (RG, accompagnant Zane au salon) Ce sera parfait ma chérie.

Robert servit à boire pour tout le monde en attendant le retour de sa femme.

Lorsque celle-ci revint, Zane manqua de s’étouffer en voyant Anne revenir, vêtue d’un déshabillé relativement transparant.

- (RG, qui lance un regard noir à son épouse) Tiens, au fait, Zane connaît Hulk Return.
- (AG, regarde Zane) Et alors, il est sympathique ?
- (Zane qui a le plus grand mal à la regarder dans les yeux) Bof. Hulk Return est la caricature même de la brute épaisse … Des bras énormes et un pois chiche dans la tête.
- (AG) Et alors ? Mise à part pour certains cannibales, c’est pas la cervelle qu’on suce …

Le reste du repas aura laissé un agréable souvenir, entre Robert, très sympa, qui passait son temps à rattraper les bêtises de son épouse et Anne, qui aimait être regardé et désirée, mais ne semblait le moins du monde à tromper son mari. S’ils étaient, apparemment de (très) bons vivants, il ne valait, toutefois, mieux pas les entrainer sur un sujet technique, leur niveau (aussi bien pour Robert que pour Anne, au grand étonnement de Zane) dépassant très rapidement celui de n’importe qui.

Une fois que Zane eut pris congés :
- (RG) Et bé, tu n’y es pas allé mollo avec notre jeune ami ma chérie.
- (AG) Oui. Mais c’est facile, à cet âge là, ils sont encore bien soumis à leurs hormones.
- (RG) J’espère que tu ne commettras pas de bêtises avec lui, je n’aimerais pas avoir à me venger …
- (AG) Non, ne t’inquiète pas pour ça. C’est le genre de personne à qui il faut promettre la carotte mais sans la lui donner. C’est moins drôle après … Et j’adore le faire courir lui. Et puis je pense que tu aurais un peu de mal à le maltraité celui là … Vous ne jouez pas vraiment dans la même catégorie …
- (RG) Parce que tu ne m’aiderais pas ?
- (AG) Si, bien sûr que si mon cœur. Exactement comme pour les quatre autres.
- (RG, irrité) Cinq.
- (AG) Quatre, j’ai rien fait avec le numéro cinq.
- (RG, allant dans la chambre) Ha oui ? Alors pourquoi tu m’as aidé à lui pourrir la vie à celui là ?
- (AG, lui emboitant le pas) Parce qu’il m’énervait à tout le temps me courir après …
- (RG) Faut dire que l’avais bien allumé aussi.
- (AG) C’est pas une raison, je ne suis pas un Marie-couches-toi-là moi.
- (RG) Non, bien sûr … Chérie ?
- (AG) Oui ?
- (RG) Tu veux bien remettre ta tenue de soubrette ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La bestiole
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1088
Vigilant : Bête Humaine, Maître du feu, Raage, Morizio ACCATENANGO
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Les GELLUC   Jeu 3 Aoû - 17:40

- (AG) Dis mon cœur, on va rester avec un seul robot ou on risque de se retrouver avec plusieurs un jour ?
- (RG) Je ne sais pas. Je n’y ai pas trop réfléchi en fait … Je suppose que le nombre augmentera à un moment donner puisque vue la taille, les améliorations que je pourrais y apporter seront limitées. Pareil pour de nouvelles fonctionnalités … Pourquoi ça ?
- (AG) Ben puisque tu m’en parles, il faut bien avouer que ton interface est merdique …
- (RG) Je te demande pardon ?
- (AG) Ben regarde : on a 36 boutons pour un seul robot, alors si tu en rajoute, ça ne va pas être gérable …
- (RG) Oui. J’avais bien pensé à mettre une interface neurale, ça nous permettrait de les diriger par la pensée.
- (AG) Cool, bonne idée ça. Et on l’installe comment l’interface neurale gros malin ? Tu t’es découvert des dons en chirurgie ?
- (RG) Tu oublie la cuve.
- (AG) Comment ça la cuve ?
- (RG) une interface neurale s’installe en utilisant des nano-machines.
- (AG) Hors de question que je me fasse charcuter par ton engin ! Je ne suis pas un bout de ferraille monsieur !
- (RG) Ne t’inquiète pas, je testerais ça sur un SDF avant de voir ce que ça donne sur nous …
- (AG) Bonne nouvelle tout ça. Si ça marche bien, il serait possible d’arranger quelques petites choses ? J’ai remarqué que ma rotule gauche est un peu plus basse que la droite – pas de beaucoup, mais quand on le sait, ça attire vraiment l’œil - , hein ? Dis ? Ca serait possible ?
- (RG) C’est pas vraiment prévu pour, tu sais …
- (AG) C’est pas grave, on aura ton clodo pour essayer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La bestiole
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1088
Vigilant : Bête Humaine, Maître du feu, Raage, Morizio ACCATENANGO
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Les GELLUC   Ven 4 Aoû - 13:29

Comme a son habitude, Robert GELLUC est dans son laboratoire, en train de faire fonctionner sa machine.

Attirée par une odeur bizarre, Anne le rejoint.
- (AG) Mais qu’est-ce qui pue par ici ? On dirait que ça sent le vin bon marché …
- (RG) J’ai trouvé notre clochard. Il est complètement saoul.
- (AG) Chouette. Tu fais quoi là ?
- (RG) J’ai lancé une phase d’étude. Cette machine étudie ses fonctions cérébrales et les compares aux mouvements du corps.
- (AG) Il étudie le cortex cérébral afin de savoir où implanter l’interface neurale quoi.
- (RG) … Oui …
- (AG) Ben voilà, c’est plus clair comme ça. Il y en a pour combien de temps ?
- (RG) La phase est presque terminée. Dès que l’implantation sera faite, je ferais deux bras rudimentaires afin de tester tout ça. Après nous pourrons nous débarrasser du clochard.
- (AG) Non, pas tout de suite, j’ai quelques petits tests à faire aussi.
- (RG) Pour ton genou ?
- (AG) Entre autre …
- (RG) Tu es irrécupérable ma chérie …

Une fois l’interface installée, Robert sort un vieillard de la machine, lui fixe un morceau d’armure sur le dos et l’enferme dans une petite pièce. Il revient ensuite à la machine pour créer les bras.

Anne, elle, s’est mise sur son ordinateur pour travailler sur ses projets d’armes ou de champs de force.

Robert la regarde travailler et se souvient du début de leur histoire. Ils avaient tout les deux été embauchés par Cre’y à peu près à la même époque. Leur façon de travailler était totalement différente. Robert avait besoin de travailler de longues heures sans être déranger. Il avait besoin de silence. Anne, elle, parvenait à se concentrer presque instantanément et pouvait travailler à une vitesse hallucinante. Par contre, il lui fallait une coupure au bout de vingt minutes.

Deux façons de travailler diamétralement opposées qui avait donné lieu à de nombreux clashs entre ces deux fortes personnalités. Excédé, leur chef les avait envoyés en séminaire le temps d’un week end en leur conseillant de se trouver un terrain d’entente.

A leur retour, ils sortaient ensemble. Si avant le projet piétinait à cause d’un mauvaise ambiance, là, il régressait purement et simplement … En effet, nos deux tourtereaux avaient des occupations pas très professionnelles sur leur lieu de travail et à une fréquence incroyable. C’est là qu’il fut pris la décision de les séparer définitivement.

Souriant à ces souvenirs, Robert s’approche de son épouse, commence à lui masser la nuque comme lui seul sait le faire :
- (RG) Chérie, ça te dirait une petite pause ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La bestiole
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1088
Vigilant : Bête Humaine, Maître du feu, Raage, Morizio ACCATENANGO
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Les GELLUC   Ven 4 Aoû - 14:30

Deux jours plus tard, les tests s’étaient révélés concluants.

Robert avait donc installé une connection neurale sur lui-même afin de vérifier si tout fonctionnait correctement pour commander le robot. Après quelques petits réglages, le système fut pleinement opérationnel.

Anne fut donc équipée dans la foulée.

La connection était assez poussée pour prendre pleinement le contrôle du robot, mais cela leur demandait de ne se concentrer que sur cette tache et d’être présents, le robot ne faisant aucun retour.

Robert se réveil. Sa première réaction est de se tourner vers son épouse pour la réveiller en douceur, mais il ne trouve que le vide. Il se lève immédiatement. Sa femme dort toujours plus que lui, c’est donc qu’il y a un souci.

Il passe sa robe de chambre et se rend dans toutes les pièces de la maison. Il ne trouve qu’un mot dans la cuisine : « Mon chéri, je suis au laboratoire, j’ai quelques tests à faire avec le clochard avant de le renvoyer dans sa poubelle. Je t’aime. Bisous. ».

Anne est assurément quelqu’un de très bien, en général, mais elle avait énormément de mal à se fixer des limites … Inquiet pour ce pauvre gars qui n’avait rien demandé à personne, Robert s’habille en vitesse et file le plus rapidement possible à leur base.

Arrivé sur place, il voit Anne qui se tient devant le pupitre de commande pendant que le drone de combat sort violement un clochard beuglant comme un damné de la cuve.

- (RG) Doucement chérie, c’est assez difficile de doser la force du robot …
- (AG) Et alors, tu ne voudrais pas que je touche ce clodo moi-même, non ?
- (RG) Pourquoi ça ?
- (AG) Il ne s’est pas lavé depuis qu’il est ici. Et de toutes façons, vue l’odeur, ça fait même bien plus longtemps que ç qu’il ne l’a pas fait ; C’est juste un coup à attraper une sale maladie …
- (RG) N’importe quoi. (se tournant vers le clochard pour voir les dégâts) Mais qu’est-ce que tu lui as fait ???
- (AG, regardant le pauvre type) Ben … Oui, d’accord, je me suis un peu laissée aller là …
- (RG) C’est le moins que l’on puisse dire ! Tu peux m’expliquer ce que tu voulais faire ?
- (AG) Et bien d’abord, je voulais tester la remontée de la rotule. Devant le bon résultat de la modification, je me suis dit que ce serait dommage de voir si cette machine ne pourrait pas m’être utile pour autre chose … Je lui ai donc augmenté le volume des lèvres
- (RG) Tu appelles ça des lèvres toi ?
- (AG) Oui, bon, ça va, j’ai fait ça vite fait, je ne pouvais pas fignoler les détails …
- (RG) Et les seins ?
- (AG) Pure délire de ma part, je l’avoue. (mettant sa poitrine sous les yeux de son mari) Je n’ai rien à envier de ce coté là, non ?
- (RG) Non, c’est sûr. Et … Mais qu’est-ce qu’elle a sa main ?
- (AG, un peu embêtée) Ha ? Ca ? Et bien, tous mes tests précédents avaient été fait sur des tissus mous, ligaments, muscles … Je voulais donc savoir jusqu’où pouvaient aller les nano-machines dans le transfert et la réorganisation des tissus durs. Donc j’ai transformé sa main droite pour voir ce que ça donnait.Embarassed
- (RG) J’en reviens pas … Elle lui a fait deux mains gauches … Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La bestiole
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1088
Vigilant : Bête Humaine, Maître du feu, Raage, Morizio ACCATENANGO
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Les GELLUC   Ven 4 Aoû - 17:35

Anne et Robert sont dans leur laboratoire, devant leurs armures.
- (AG) Alors ça y est, tu as fini ?
- (RG) Oui.
- (AG) Pas de vérification supplémentaire ? Pas de modification de dernière minute ?
- (RG) Non. On y est.
- (AG) Tu me fais un petit tour d’horizon ?
- (RG) OK. Donc ces armures fonctionnent avec les générateurs à fusion. Le plus gros se trouve sur la poitrine. Il y en a un autre dans le casque, un dans chaque gant et un dans la ceinture. Toutes les parties sont interconnectées afin de faire circuler cette énergie.
- (AG) Cool. Ensuite ?
- (RG) J’ai intégré ton arme qui lance un mini champ de force. Comme je te l’ai déjà dit, elle est intéressante grâce à la projection qui s’en suit.
- (AG) Héhé, c’est qui la meilleure ?
- (RG) Enfin bref, passons … La commande de cette arme se fait via la connection neurale. Ensuite, il y a le drone de combat, lui aussi commandé via la connection neurale. Seule la demande de téléportation se fait par le clavier placé sur le bras gauche.
- (AG) Pourquoi ne pas la commander via la connection neurale ?
- (RG) Parce que c’est plus simple.
- (AG) Feignasse vas.
- (RG) Bon, sinon, pour finir, il y a un écran LCD intégré dans la visière du casque. En haut à droite, tu as une barre bleue. Ca représente la quantité d’énergie disponible. Si elle tombe à zéro, il faudra attendre que les générateurs à fusion rechargent les accumulateurs. Des questions ?
- (AG) Non. Elles sont un peu plus belles en noir.
- (RG) Merci.
- (AG) Oui, enfin, je te rassure, ce n’est pas encore la panacée, mais il y a du mieux … Alors ? On s’y met quand ?
- (RG) Arachnos organise assez régulièrement des évasions de la prison du Zig. Nous profiterons de la prochaine arrivée de nouveaux sur l’île Clémence pour aller voir nos premiers contacts.
- (AG) Pourquoi ne pas y aller franchement ?
- (RG) Arachnos préfère choisir ceux avec qui ils travaillent. En profitant de la cohue, nous aurons le temps de faire nos preuves avant qu’ils aient le temps de se rendre compte que nous ne sommes pas sur la liste de bienvenue.
- (AG) Et bé, bonjour la confiance …
- (RG) Heuuu, nous allons un peu être dans un milieu d’hors la loi qui passent leur temps à se tirer dans les pattes, alors la confiance …
- (AG) Et si nous ne faisons pas l’affaire ?
- (RG) Tu doutes de tes capacités ?
- (AG) Non, c’est juste pour savoir.
- (RG) Et bien je pense qu’il ne vaut mieux pas le savoir. Arachnos ne doit pas s’embarrasser d’incapables.
- (AG) Bon, et bien on dirait qu’il n’y a plus qu’à attendre. Chouette, moi qui adore ça …
- (RG) J’ai fabriqué des armes quantiques qui nous ont rapporté pas mal d’argent, tu pourras faire les boutiques.
- (AG) Tu sais que je t’aime, toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La bestiole
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1088
Vigilant : Bête Humaine, Maître du feu, Raage, Morizio ACCATENANGO
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Les GELLUC   Dim 6 Aoû - 14:04

Les GELLUC travaillent de concert pour les prochaines améliorations à apporter aux armures quand ils entendent deux voix provenant d’un autre point de la base.

Ils revêtent immédiatement leurs armures, activent leurs drones et vont fouiller la base pour tomber nez à nez avec Hulk Return et Miss Mytho.

- (RG et HR, ensemble) Mais qu’est-ce que vous faites chez moi ??
- (HR) Hey, ici, c’est MA base, dégagez !
- (AG, se déhanchant quelque peu et passant très suggestivement sa main sur la hanche) Rhooo, du calme Hulk, je pense que nous pourrions peut-être trouver un terrain d’entente ?
- (MM) Mais qu’elle veut la grognasse ?
- (RG) Chérie, pas de ça !
- (HR, s’adressant à MM) Hé ! On n’est pas mariés
- (AG) Quoi, nous n’allons tout de même pas nous faire mettre dehors, non ?
- (RG) Pas de ça j’ai dit, obéi, femme !
- (AG s’en va vers le laboratoire) Alors débrouilles toi !
- (MM, mettant un coup de pied dans le tibia d’HR) Et alors ? On est ensemble, oui ou non gros con ??? (elle se fait mal et s’en va en boitillant dans la direction qu’a prise AG) Hé la pouf, j’en n’ai pas fini avec toi ! Reviens ici.
- (RG fait mine de les suivre, mais HR le retient) Un instant bonhomme, il faut qu’on parle …
- (RG, s’arrêtant net) Ecoutez Hulk, nous pensions que cette base était inoccupée. Je suis navré de la situation, mais nous avons entreposé du matériel qui ne sera que difficilement transportable …
- (HR) Et bien on dirait que nous avons un petit souci … Comment avez-vous fait pour passer les sécurités ?
- (RG) Bof, elles n’étaient pas si sophistiquées que ça vous savez. … Et apparemment, j’ai oublié de désactiver les anciens codes …
- (HR) Oui, et c’est tant mieux, j’aurais pas aimé être obligé de tout casser.
- (RG) Il faudrait que nous nous trouvions quelques intérêts communs si nous sommes obligés d’utiliser cette base tous ensemble …
- (HR) Pardon ?
- (RG) Et bien, je me doute bien que j’aurais un peu de mal à vous mettre dehors et comme je vous l’ai dit, nous ne pourrons partir que très difficilement donc la cohabitation me semble une excellente idée, non ?
- (HR) Mouais, ça pourrait se faire tant que tu ne me déranges pas …
- (RG) Et nous pourrions même nous entraider si besoin. Par contre, il y a juste une règle à respecter, s’il te plaît.
- (HR) Je ne touche pas à ta femme ?
- (RG) Exactement.
- (HR) Ben ça tombe bien, apparemment, la mienne ne veut pas non plus …
- (RG) Bon, on va leur annoncer la bonne nouvelle ?
- (HR) Je te suis. Au fait, il faudra vraiment améliorer la sécurité et désactiver les anciens codes.
- (RG) Pourquoi ça ? Ce n’est pas votre base ?
- (HR) Non, quand je l’ai trouvé, elle était à l’abandon. J’ai forcé les sécurités et ça me servait de planque avant mon petit retour en prison …

Entrant dans le laboratoire, Robert et Hulk Return trouvent leurs femmes en train de se battre. Anne ne semble avoir le dessus, mais que d’une courte distance grâce à l’aide de son drone.

HR et Robert se regardent un court instant et se jettent dans la mêlée afin de séparer ces deux furies.

- (HR, soulève Miss Mytho aussi facilement qu’une plume) C’est bon ma chérie, on se calme. Je ne toucherais pas à cette nana …
- (RG retient tant bien que mal AG, pendant que son drone en fait autant avec celui d’AG) Du calme mon cœur. Ce sont nos nouveaux locataires. Alors il va falloir être gentille et arrêter d’allumer Hulk, d’accord ?
- (MM) C’est bon le gros, tu peux me reposer. Mais il va falloir que l’on ait une petite conversation. Et tant que le message ne sera pas passé, hors de question que tu me touches, compris ??
- (AG) Comment ça cohabiter ? C’est hors de question, c’est chez nous ici, elle a qu’à se casser cette greluche !
- (RG) Nous n’avons pas le choix, nous sommes chez eux. Heu, non, en fait, nous ne savons pas vraiment chez qui on est réellement, mais bon, nous nous sommes mis d’accord pour cohabiter. Et cela demandera quelques petits efforts.
- (AG) Comme quoi par exemple ?
- (RG) Ne pas allumer le gros, par exemple.
- (HR) Hé le nain, fais gaffe à ce que tu dis, sinon, je relâche ma furie et je te laisse te démerder avec.
- (MM, tirant HR par la ceinture) Hé le gros, viens par là il faut qu’on parle maintenant. J’ai pas envie de faire abstinence trop longtemps moi …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La bestiole
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1088
Vigilant : Bête Humaine, Maître du feu, Raage, Morizio ACCATENANGO
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Les GELLUC   Lun 7 Aoû - 10:48

Les GELLUC côtoient maintenant Miss Mytho et Hulk Return depuis quelques semaines déjà. Au vu des différentes personnalités, il me parait plus clair d’expliquer leurs différents traits de caractères et la façon dont ils acceptent les autres.

Hulk Return (Brute force surhumaine/invulnérabilité) :

Si c’était quelqu’un d’intelligent et à l’esprit vif, les expériences qu’il a subit ont grandement réduits ses capacités cognitives. Seul problème, il n’en a pas conscience. De plus, il a développé un complexe de supériorité et un rejet total de toute règle. Pour finir, il entretient une relation à peu près stable avec Miss Mytho mais, même s’il l’aime réellement, il s’accorde quelques petits écarts une fois de temps en temps, ce qui laisse parfois lieu à de violentes explications.

Il est le chef incontesté du groupe mais parvient à accepter les conseils de Miss Mytho ou de Robert (Anne étant constamment maintenue à distance respectable).

Son but ultime est le pouvoir. Son désir le plus grand serait de prendre la place de Lord Recluse et d’orienter Arachnos à fond dans le coté réligieux (et surtout sectaire en fait) afin de l’exporter partout dans le monde. Passer un temps, il voulait aussi en profiter pour se faire un harem, mais il a décidé, dernièrement de se contenter de concubines ( ???).

Miss Mytho (Corrupteur feu / feu) :

Ancienne aide chimiste pour le compte de Crey’s Industries. Elle a participé au projet Effrit et a pleinement profité du résultat. Un petit souci technique a couté la vie à toute son équipe. Sa chef avait prévu de récupérer les résultats de ce projet pour son propre intérêt. Malheureusement, un incendie (provoqué accidentellement par MM) a couté la vie à son équipe. Après une courte enquête, la société Crey’s à découvert un projet de détournement de la peau synthétique. Miss Mytho étant la seule survivante, Crey’s Industrie s’est retourné contre Miss Mytho et lui a tout mit sur le dos, d’où son arrivée au Zig. Au final, elle a rencontré Hulk Return puis, inconsciente de son pouvoir, elle s’est offerte à lui afin qu’il l’aide à sortir de cette prison.

Son rôle dans le groupe est de tempérer Hulk Return, ce qui n’est vraiment pas une mince affaire quand une nana vient remuer du croupion dans le coin …

Miss Mytho suit l’adage « sois proche de tes amis et plus encore de tes ennemis » en ce qui concerne Anne GELLUC. De plus, cela a quelques avantages (boutiques, salles de sport, sorties en boite) sur lesquels Miss Mytho ne crache pas.

Robert GELLUC (Mastermind robot / champ de force) :

C’est un homme de l’ombre. Il préfère, et de loin, ne pas être exposer. Il recherche, lui aussi, la puissance, mais pour deux raisons bien précises : l’argent, et le fait que cela tiendra certainement son épouse en laisse. Le projet d’Hulk Return lui semble réalisable, mais pas sans de bons conseils. De plus, n’étant pas exposé directement, si ça tourne mal, il pourra toujours prendre la poudre d’escampette.

Il conseil, lui aussi, Hulk Return, et cela prend pas mal de son temps au final. Au final, le véritable dirigeant du groupe, c’est lui.

Il est constamment en contact avec Miss Mytho pour orienter HR ou surveiller son épouse. Au final, et c’est là que le bas blesse, ils risquent de se rapprocher un peu trop et de faire quelques petites bêtises.

Anne GELLUC (Mastermind robot / champ de force) :

C’est la BIMBO du groupe, même si Miss Mytho n’a pas grand-chose à lui envier. Elle est maintenue éloignée d’Hulk Return. Et oui, c’est comme ça, on ne peut pas lui faire confiance en ce qui concerne les hommes … Son époux pense qu’elle l’a trompé quatre ou cinq fois, mais il est, en fait, bien loin du compte, Anne ne comptant pas les coups d’un soir.

Son rôle dans le groupe ? Bonne question, merci de l’avoir posée … Pour résumer, elle n’en a aucun, elle se contente d’améliorer ses armes et de faire amie-amie avec Miss Mytho.

Son but ? Et bien c’est simplement de profiter de la vie et d’emmener un peu de bonne ambiance dans ce groupe (HR est un râleur et son époux beaucoup trop travailleur). Seule MM semble enclin à s’amuser autant qu’elle. Pour finir, c’est vrai qu’elle aimerait bien essayer un petit encas avec Hulk Return, juste une fois, comme ça, pour voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La bestiole
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1088
Vigilant : Bête Humaine, Maître du feu, Raage, Morizio ACCATENANGO
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Les GELLUC   Lun 21 Aoû - 15:34

Pffff ….Ma femme a de ces idées des fois …
Je me suis bien fait avoir tien !
Allé chéri, stepléééééé, juste une petite soirée sympa avec MM et HR, histoire de faire connaissance quoi !
Et moi, comme un con qui accepte …
Je ne sais pas pourquoi, mais ça va tourner à la catastrophe. Où que nous allions, ce crétin d’HR va nous mettre une ambiance du tonnerre …


Robert se tenait devant le miroir, finissant de se coiffer. Il avait opté pour un costume de facture moyenne, passe partout, ne sachant pas où son épouse allait le trainer.

Celle-ci s’était habillé comme à son habitude, à savoir décolté plongeant, mini-jupe et cuissarde.

Les choses trainaient un peu quand (enfin !!) MM et HR daignèrent arriver.

Anne se jeta sur la porte avec impatience :
- « Salut Dawn. Tu es magnifique dis donc.
- (MM, tirant sur la jupe qu’Anne lui avait fait choisir pendant une journée de shopping) Salut Anne. Coucou Robert. Merci, mais c’est un peu court, non ?
- (AG) Tu es splendide ma chérie, les hommes seront comme des dingues !
- (HR) Ben ils ont intérêt à être dingues de loin …
- (RG, regardant HR de haut en bas) Des baskets avec un costume … Pourquoi pas, ça fait un genre …
- (HR) Groumpf, j’ai po trouvé autre chose à ma taille …
- (AG) Bon, on y va ? »


Anne les emmena tout droit vers une discothèque, où la musique battait son plein :
- (RG) Chérie, j’ose espérer que tu plaisante là …
- (AG) Pourquoi ça ? On va bien s’amuser, ne t’inquiète donc pas.
- (RG, enlevant sa cravate et défaisant le haut de sa chemise) C’est justement CA qui m’inquiète …

Arrivés devant la boite, le visagiste laisse entrer Anne, MM et Robert sans problème puis se place devant HR :
- (Videur) Désolé monsieur, mais nous n’acceptons pas les baskets
- (HR) Oui, d’accord, mais t’as laissé entrer mes potes et ma nana là ...
- (Videur) Je comprends bien monsieur, mais le règl …

BAF.

Le coup d’HR fait s’envoler notre pauvre videur jusqu’en bas des escaliers. Celui ne semble pas vraiment en mesure de se relever de suite.

L’un de ses collègues avance vers un HR souriant et remontant déjà ses manches.
- (Second videur, apparemment vert de trouille) Bonsoir monsieur, entrez je vous prie.
- (HR, rebaissant ses manches) Ha, ça fait plaisir de trouver quelqu’un de compatissant …
- (RG) Je sens que ça va partir en cacahuète cette soirée moi …
- (AG) Comment ?
- (RG) Non, rien chérie … Rien du tout …

Quelques heures plus tard, Robert s’était troué une place à une table et ne semblait pas vouloir aller danser. Anne et MM, elles, s’amusaient comme des folles dans les cages tandis qu’HR, qui était maintenant torse-nu, dansait au milieu d’un attroupement de filles, de drag-queens et de gays (du moins en avaient-ils l’air).

Au bout d’un moment, Anne et MM sortir de leur cage, obligeant Robert à se lever pour ne pas les perdre de vue.

Sur la piste de danse, Anne et MM semblaient danser en parlant (hurlant serait plus juste).
- (MM) Il ne va pas danser ton homme ?
- (AG) Non, il a horreur de ça. En plus les lumières clignotantes lui donnent mal au crâne.
- (MM) Sans vouloir te vexée, vous êtes vraiment différents l’un de l’autre.
- (AG) Qu’est-ce que tu veux, les opposés s’attirent ?
- (MM) Vous vous êtes rencontrés comment ?
- (AG) Au boulot.
- (MM) Ca m’étonne pas …
- (AG) Hein ?
- (MM) Je disais : CA M’ETONNE PAS !
- (AG) Oui, t’es pas la première à me le dire. Mais bon, je l’aime, qu’est-ce que tu veux y faire ?
- (MM) Rien, mais pourquoi tu vas voir ailleurs alors ?
- (AG, se lovant entre deux hommes) Parce que tu t’imagines que je vais renoncer à tout ça ?

Les deux hommes commencent alors à danser avec Anne. Cela dura quelques minutes jusqu’à ce qu’un Robert, furieux de voir autant de laisser aller et de mains baladeuses vienne y mettre un terme, repoussant violement l’un des deux hommes.
- (RG) Bon ça suffit maintenant !
- (H1) Hé kes tu veux mec ?
- (RG) C’est mon épouse, vous lui foutez la paix !
- (H2, poussant RG) Casses-toi du con, elle a pas l’air contre !
- (RG, revenant à la charge) Je t’ai dit de …

PAF

La personne que Robert avait poussée était revenue à la charge et lui venait de lui mettre un coup de point droit dans la mâchoire.
Robert était là, se tenant le bas du visage à deux mains, un filait de sang commençant à poindre.
MM s’approchait de lui pour le soutenir quand Anne furieuse attrapa le type et lui mit un violent coup de genou dans le bas ventre.
L’autre homme attrapa Anne par les cheveux pour la tirer en arrière quand Dawn décida que tout cela suffisait. Elle lança donc son aura de soin pour remettre Robert sur pied et calmer les esprits.

La dernière image clair que Robert gardera de cette soirée est un HR, hilare, projetant à tout va et criant « BASTOOOOOOON !!!! »

Le lendemain matin, Robert regardait, complètement dépité, la première page du journal.

Ils avaient été pris en photo à leur sortie de la boite de nuit (après l’arrivée d’HR, Robert et Anne avaient revêtus leurs armures).

Le gros titre était « La discothèque La Dernière Tentation détruite par des super-vilains », sous-titré « Le patron est toujours en garde à vue ».

Ces lumières de la police avaient conclus que les super-vilains n’étaient certainement pas venus par hasard et avaient décidés de procéder à l’arrestation pour interrogatoire.

Anne, elle, était prenait son petit déjeuner, la mine encore endormie.
- (RG, reposant son journal et se parlant à lui-même) Je savais bien que ça partirait en cacahuète …
- (AG) Comment ?
- (RG) Non, rien chérie … Rien du tout …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La bestiole
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1088
Vigilant : Bête Humaine, Maître du feu, Raage, Morizio ACCATENANGO
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Les GELLUC   Mer 22 Nov - 18:13

Robert rejoint son épouse dans leur laboratoire.



Apparemment, celle-ci est en train de travailler sur l’amélioration des armures.



- « Tu nous fais quoi de beau mon cœur ?

- J’améliore nos défenses.

- … On a déjà deux bulles de protection différentes … C’est bien assez chiant de les recharger régulièrement.

- Oui mais non, cette option-là n’est pas une bulle à recharger. En fait, tant que le système est actif, toutes les cibles entrées dans le processus sont un peu mieux protégées.

- Un peu ?

- Oui. Le bon coté des choses, c’est que le système de ton armure va s’ajouté aux effets de la mienne. Le résultat est prometteur je pense.

- Hé bé, tu n’as pas chômé sur ce coup-là ! Et coté alimentation, ça donne quoi ?

- … Ca demande à être un peu amélioré …

- Tu entends quoi par là ?

- J’entends consommation énorme monsieur.

- Ha.

- Et toi, tu as amélioré tes débiles de robots ?

- Moui. Un peu. Mais ce n’est pas le plus intéressant …

- … Et ?

- Et maintenant, nous aurons deux drones de combat chacun. Sans compter une petite surprise pour dans pas longtemps.

- Du genre ?

- Une amélioration au niveau des armes. Je vais y intégrer le prototype dont tu m’avais parlé.

- (AG, avec un sourire carnassier) Voilà qui est intéressant.

- Moui. Mais d’autres surprises t’attendent.

- Du genre ?

- Du genre, tu verras bien. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La bestiole
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1088
Vigilant : Bête Humaine, Maître du feu, Raage, Morizio ACCATENANGO
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Les GELLUC   Lun 5 Nov - 14:56

Anne et Robert sont tout deux au laboratoire en train d’implémenter leurs dernières inventions.

Anne est la première à terminer. Elle se tourne vers son époux, toute contente.
- « Terminé. Alors mon chéri, toujours à trainailler ?
- Je ne traine pas, je peaufine. Ca m’évite des erreurs du genre : oups, j’ai tout monté à l’envers …
- Oui, bon, ben ça va hein, ça peut arriver à tout le monde ce genre de bourdes !
- Oui. C’est juste un peu dommage de s’en apercevoir alors que nous sommes en plein combat et que nos drones se retrouvent incapables de lancer la moindre attaque avec leurs lasers …
- Bref. J’ai amélioré les capacités des champs de forces mais ils gardent une efficacité de deux minutes. J’ai pas mal amélioré les armes aussi, mais ça tu le sais …
- Oui. Voilà, il n’y a plus qu’à lancer les modifications apportées aux schémas et aux programmes dans la cuve, j’ai terminé moi aussi. Bon, suite à ton problème avec l’armement …
- Quel problème ? Je les ai amélioré, c’est tout de même assez intéressant, non ?
- Oui. Laisse-moi terminer s’il te plait … Bon, une fois équipés, ils pourront tirer des salves de laser. Par contre, effectivement, si le matériau n’est pas utilisé et qu’il refroidit trop, il ne sera plus utilisable, il faudra donc rééquiper les robots à ce moment là, la cuve Riktie est paramétrée pour recréer ce composant à la demande.
- Cool. Bon, sinon, tu as amélioré ces cons de robots ?
- Oui, attends un peu, je vais y venir. Nous avons trois robots sous nos ordres maintenant.
- Hein ?
- Deux drones de combat et un protector. Il est capable de réparer les autres robots et de mettre un champ de force temporaire sur tout le monde. Il a aussi un armement laser. Les commandes sont les mêmes que pour les drones.
- Sympa ça.
- Moui … Tu pourrais tout de même choisir leur nom un peu mieux. Plaisir, Passion … Ce sera quoi pour le troisième ? Luxure ?
- Hey, bonne idée ça ! OK, je l’appellerais Luxure !
- Non mais tu plaisantes ???
- Quoi ? C’est toujours mieux que ‘0’ et ‘1’. Ca va être quoi le nom de celui-là ? ‘2’ ?
- Non, ‘3’, je compte nous faire un autre drone chacun …
- Ha oui, chapeau bas pour l’imagination.
- Bon, ce n’est pas tout ça mais oui, j’ai quelque peu amélioré le système de gestion des robots.
- Tu peux m’en dire plus ? ». A ces mots, Robert regarde son épouse, pas très sûr de la façon dont présenter les choses.
- J’ai … J’ai repris un programme d’intelligence artificiel qui a fait ses preuves et je l’ai adapté à nos besoins. Nos robots seront donc capables d’améliorer leur façon de se déplacer et de combattre. Dès que l’un deux aura fait une étude statistique probante, il mettra tous les autres à jour automatiquement.
- Ca existait déjà, ça ?
- Oui. Elle avait été inventée spécifiquement par Peter MOLNIEUX et son équipe pour son projet ‘Black & White’ ?
- ‘B&W’ … Ce n’était pas un jeu ça ?
- Heu … Si . Mais l’IA a fait ses preuves et a même été récupéré par un laboratoire de recherche de ce secteur, donc ça nous servira bien. ».

Anne regarde son mari, pas tout à fait convaincue. Elle regarde sa montre.
- « Bon, il faut que j’aille prendre une douche avant d’aller faire du lèche vitrine avec Dawn. Mais je te préviens, si tes jouets lance un ‘game over’ ou une autre débilité du genre si l’un de nous se fait téléporter à l’hôpital, tu passeras un mauvais quart d’heure !
- Ne me prends pas pour un de ces programmeurs boutonneux, s’il te plaît, je mets un minimum de sérieux dans mon travail mon cœur !
- Mouais. ».

Anne embrasse son homme puis s’en va du coté de la salle de bain.

Dès qu’elle est sortie, Robert se jette sur son PC :
- « Vite, enlever cette fonction, viiiiiiite !! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les GELLUC   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les GELLUC
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES VIGILANTS :: FORUMS DES VIGILANTS :: CITY OF VILLAINS :: Panthéon des Vigilants Noirs-
Sauter vers: