LES VIGILANTS

Vigilants - Vigilants Noirs - Vigilant Archery - Licornes Vigilantes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Helenia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Poulpe
Poulpe Fiction
avatar

Nombre de messages : 3602
Age : 39
Vigilant : Snow, Tigerwolf, Ogre Noir, Miss Victory et Waka
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Helenia   Mar 22 Aoû - 17:52

Note de l'auteur : ce petit Blaster constituera une exception sur Union ... je ne fais pas les paliers de 5 levels, je ne cherche pas à pexer à mort, je ne cherche même pas à la faire progresser. C'est juste un défouloir. Mais bon, pour faire une petite rime :
Même un petit défouloir
A droit à sa petite histoire. Wink


C'est une matinée bien ordinaire pour Helen Jungle, assistante juridique dans un cabinet d'avocats. Elle vient de déposer ses trois enfants de six, quatre et trois ans à l'école primaire, et s'apprête à aller à son travail. La voiture roule tranquillement, car Helen n'a jamais été une folle du volant. La route défile sous ses pneus, et elle s'arrête devant une maison de banlieue commune. Elle descend alors de sa voiture.

Sur la boîte aux lettres à la peinture verte écaillée se lit un nom, Angus Rasmunsen. Helen ouvre alors la boîte, regarde les courriers qu'elle y trouve, cherchant si une lettre ne s'est pas glissée dans les publicités. Quand le tri est fait, elle jette les publicités dans la poubelle, conduit celle-ci à côté de la boîte aux lettres pour que les éboueurs la ramassent demain matin.

Ceci fait, elle se rend à la porte, glisse une clé dans la serrure et ouvre l'entrée. Dans le vestibule flotte une légère odeur de renfermé, et une mince couche de poussière couvre les meubles d'un autre âge. Helen pose son parapluie décoré d'un tartan écossais dans le casier prévu à cet effet, et se rend à la cuisine.

Dans l'évier, la vaisselle s'entasse, négligée, tandis que les portes des armoires sont grandes ouvertes sur des placards désespérément vides. Helen soupire en pensant que cela ressemble à son appartement d'étudiante, quand elle étudiait à l'Université. Elle referme les placards, avant d'entendre un ronflement sonore venant de la pièce à côté. Elle soupire de nouveau avant d'élever la voix.

- "Papa, tu t'es encore endormi devant la télé !"

Elle entre dans le salon, qui sent un mélange de jasmin et d'encens. Assis dans un fauteuil un peu miteux, la tête en arrière penchant sur la gauche, un vieil homme dort, soufflant dans sa moustache, de la même couleur que ses cheveux poivre et sel. Toujours habillé, tenant un magazine dans ses bras reposés sur son abdomen, l'homme semble un peu décharné, et n'a pas encore pris conscience de la présence de la femme.

Helen s'avance vers son père et lui fait une bise sur le front. Les ronflements cessent aussitôt, remplacés par un murmure.

- "C'est toi, Paula ?" Helen étouffe un maigre sourire. Sa mère est morte depuis huit ans, déjà.
- "Papa, debout. Tu t'es encore endormi dans le fauteuil !"
- "Grmmm, hmmmm." ronchonne le vieil homme, se réveillant en s'étirant. "Ah, c'est toi, Helen. Tu as les mêmes manies que ta mère, d'embrasser sur le front."
- "Navrée de lui ressembler autant !" dit-elle, sur un ton excédé.

Cela l'exaspère de voir tous ces gens qui ont connu sa mère lui dire qu'elle est son portrait craché. Et pourtant, elle sait qu'ils ont raison. Elle attend que son père se lève et voit tout son attirail posé sur la table. Des jeux de cartes, des mouchoirs de toutes les couleurs, des fleurs artificielles, des fausses manchettes de costume.

- "Tu as encore passé ton week-end à faire des animations de magie, Papa ! A ton âge, tu devrais te ménager !"
- "Ho, Helen, je t'en prie, tu ne vas pas recommencer ? Je n'ai que cinquante huit ans ! En pleine force de l'âge."
- "C'est pour cela que je te retrouve en train de dormir tout habillé dans ton fauteuil un Lundi matin ! Tu vas être en retard !"

Angus travaille comme consultant pour le MAGI. Ses hautes connaissances du monde de la magie lui ont valu ce poste, voilà maintenant trente ans et depuis, il continuait à agir dans l'ombre pour le bien de tous.

- "Que puis-je pour toi, hormis me faire réprimander par ma propre fille ?"
- "Je suis juste venu te dire bonjour, Papa. Je dois aller bosser, moi aussi."
- "C'est gentil. Quand à moi, il faut que je prépare mon matériel avant d'y aller."
- "Et peut-être prendre une douche, aussi ?"
- "Maintenant que tu en parles ..."
- "Tu continues de pratiquer les arcanes ?" lui demande t'elle, en reniflant l'air.
- "Tu sais que j'aime parler à ta mère, parfois."
- "Invocation d'esprit des morts ... je m'en doutais à l'odeur de jasmin et d'encens."
- "J'aime bien avoir son avis, de temps en temps. Et toi, tu pratiques encore ?"
- "Avec l'accord de Donald, seulement." Donald Jungle, architecte, était le mari d'Helen.
- "Ah oui, le canard." Les deux hommes n'avaient jamais sympatisé.
- "Papa ! Avant d'être un personnage de dessin animé, Donald est avant tout un prénom !"
- "Les avocats du cabinet Retsgold seraient probablement surpris d'apprendre qu'une de leur salariée est en fait une experte en magie, pas vrai, Helen ?"
- "Ils ne le savent pas, et ils n'ont pas besoin de le savoir."
- "Et pourquoi tu n'as pas pris cette place au MAGI ? Ils t'en ont proposé une, non ?"
- "Je ne les ai jamais aimé, tu le sais bien. Cette manière oppressante qu'ils ont de te harceler quand ils veulent quelque chose ! Il n'y a rien de pire pour me faire sortir de mes gonds !"

Coupant court à toute réponse, sachant qu'Angus aurait aimé travailler avec sa fille, Helen prétexta d'être suffisamment en retard, fit la bise à son père, avant de passer la porte et de reprendre le volant. Elle conduisit calmement, à son habitude, et arriva sans peine sur son lieu de travail. Elle s'assit à sa place, sortit le dossier sur lequel elle planchait avant de partir en week-end, et sa journée se déroula comme une journée presque normale.

Presque.

Sur la fin de l'après-midi, un coup de téléphone la dérangea, ce qui était assez inhabituel, puisqu'Helen ne recevait que rarement des appels de l'extérieur. De temps en temps, son mari l'appellait, pour lui demander conseil. Parfois son père, pour obtenir un renseignement juridique. Mais il s'agissait de rares occasions.

- "Helen Jungle, qui est à l'appareil ?" questionna t'elle.
- "Bonjour, Madame Jungle. Je m'appelle Rozario Posacci, je suis ..."
- "Le supérieur hiérarchique de mon père, Angus Rasmunsen. Je me souviens de vous, Monsieur." C'était l'homme qui avait lourdement insisté pour qu'elle rejoigne le MAGI.
- "Vous vous souvenez de moi, ça me fait plaisir. Savez-vous où est Angus ?"
- "Vous ne l'avez pas vu ?"
- "Ce matin uniquement. Cet après-midi, il n'est pas venu. J'ai pensé qu'il avait peut-être été déjeuner avec vous, et qu'il vous aurait dit ..."
- "Pardonnez-moi de vous couper, mais je l'ai vu ce matin, avant qu'il n'aille travailler. Il ne m'a rien dit de particulier. Je ne l'ai pas vu à midi."
- "Je vous prie de m'excuser pour ce dérangement. Mais comme ça, au moins, vous êtes prévenue."
- "Merci."

Elle raccrocha et composa ensuite le numéro de son père. Elle tomba sur le répondeur, laissa un message, dans l'espoir que celui-ci, qui ne répondait jamais, saurait que c'est elle, et qu'il décrocherait. Mais ce ne fut pas le cas. Hors, Angus n'aurait jamais laissé sa fille finir sa phrase. Elle quitta son travail, inquiète, puis téléphona à son mari.

- "Donald ?"
- "Helen ? Qu'est-ce qu'il se passe ?"
- "Papa a disparu."
- "Le vieux bouc ?"
- "Donald !"
- "Pardon. Que vas-tu faire ?"
- "Je vais aller jusque chez lui, voir si il y est, ou si je trouve quelque chose."
- "Tu ne vas tout de même pas ..."
- "Si je ne peux pas faire autrement, si !"

Elle éteint alors son portable et se rendit à la même maison banlieusarde que ce matin. De nouveau elle ouvrit la porte, mais la maison était pareille à ce qu'elle avait laissé derrière elle en repartant. Seuls les colifichets de magie pour enfants avaient disparus, probablement rangés par leur propriétaire. Helen fouilla dans les papiers de son père, ce qu'elle ne faisait jamais. Mais elle semblait avoir des raisons d'être inquiète. Angus Rasmunsen n'avait jamais raté une journée de travail de toute sa vie, bien qu'il pouvait lui arriver d'être en retard. Dans un vieil album, Helen trouva une page de journal récente, sur laquelle un article sur Outbreak était cerclé de rouge.

Elle s'y rendit, mais finit vite par se dire que personne ne prendrait au sérieux une jeune femme vêtue d'une jupe et d'un tailleur gris, les cheveux bruns coupés au carré, qui semblait tout droit sortie d'un bureau administratif, comme cela était le cas. Elle s'isola alors derrière des haies, prit son téléphone, et appella son mari.

- "Donald, c'est moi. Je suis à Outbreak."
- "Comment ? Mais qu'est-ce que tu vas faire ?"
- "Pas trop le choix. Je vais la rappeller."
- "Bon dieu, bon dieu, bon dieu ..."
- "Tu t'occupes des enfants, s'il te plait ?"
- "Tu rentreras tard ?"
- "J'essayerais de faire en sorte que non ..."
- "Fais attention à toi."
- "Oui, c'est promis."

Elle raccrocha, glissa son portable dans son sac à main, et regarda autour d'elle. De l'endroit où elle était, personne ne pouvait la voir. Elle tapa alors trois fois dans ses mains, en murmurant "Bon sang, ça fait plus de dix ans !", puis ouvrit les bras en grand en criant "Helenia !".

Un éclair de lumière violette explosa, aveuglant les alentours, tandis qu'à la place d'Helen Jungle se tenait une jeune fille d'environ seize ans, les cheveux blonds coupés à la mode des années cinquante, le corps couvert d'une combinaison moulante bleue, chaussée de talons aiguilles, les mains gantées, le visage juvénile légèrement maquillé de rouge.

- "Ouahou ! Première sortie en dix ans ! C'est pire que la prison !"

La jeune fille produisit des étincelles de sa main gauche, tandis que de l'énergie s'amassait sur son poing droit.

- "La mission du jour, sauvez Angus Rasmunsen ! C'est parti !" s'écria t'elle en courant vers l'Officier Flint.

Notes de l'auteur :

C'est quoi l'idée de départ ? J'ai imaginé une magical girl qui ressort du placard après dix ans d'inactivité, pendant que son alter ego humain a continué à grandir.

Et les Pouvoirs ? J'ai repris le mix initial de Bloody Kris, à savoir Electricité/Energie, étant donné que j'ai été obligé de changer pour Kris, compte tenu de l'absence de la ligne Electrique chez les Domi ...

Va t'elle progresser ? Elle va commencer à chasser les individus d'origine 'magique' pour savoir qui a enlevé Angus. En fait, je verrais bien comment ça évoluera.

Est-ce que ça durera ? J'en sais rien. Je ne suis que level 3 pour l'instant. Je verrais ce que ça donnera passé level 10.

_________________
Jeux à terminer :

Cradle
Deponia Doosmday
Divinity Original Sin 2
Rage
The Elders Scroll : Skyrim

Prochaines acquisitions :

Darksiders 3
Ghost of a Tale (si jamais il sort)
South Park, l'Annale du Destin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poulpe
Poulpe Fiction
avatar

Nombre de messages : 3602
Age : 39
Vigilant : Snow, Tigerwolf, Ogre Noir, Miss Victory et Waka
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Helenia   Mar 10 Oct - 15:28

Bah, finalement, le perso perdure un peu, et a même vu profusion d'alliées se profiler à l'horizon. Et profusion d'ennemis aussi depuis Dimanche. On va commencer avec les alliées ...

Par la vitre la séparant de la rue, Helen voit arriver plusieurs autres femmes. Chacune est différente, et bien peu pourrait croire que ces personnes eurent jamais eu un lien entre elles. Elles en ont pourtant eu un, en la personne d'Unia. D'ailleurs celle-ci tarde à venir. Elle a toujours eu un train de retard, pense Helen.

La vue des quatre autres femmes qui se dirigent séparément vers le café où Helen Jungle attend fait replonger celle-ci dans son passé.

Il y'a bien des années de ça, l'elfe Unia était venue sur Terre, et avait proposé à cinq jeunes filles d'acquérir des pouvoirs.

Helen Rasmunsen avait été la première à être choisie, puis elle avait conseillé une amie à Unia. Natacha Reel est donc venue se joindre à la fine équipe. Quand aux trois autres, c'est Unia qui les a choisi. Chacune a eu droit à un élément et une qualité. Mais Unia n'avait pas précisé que leurs comportements en seraient alterés à chaque fois qu'elles s'en serviraient.

Helen avait toujours été une jeune fille timide, un peu repliée. Héritant de l'élément Foudre (Unia a toujours considéré la Foudre comme un élément à part) et de la qualité Energie, elle devenait, à chaque transformation, une jeune fille inconséquente, fonçant tête baissée dans les pièges, mais au potentiel destructeur formidable.

Elle ignorait pourquoi Natacha Reel et elle était devenue amie, puisque Nat, comme elle l'appelle, était, quand elle ne se servait pas de ses pouvoirs, une Helenia en devenir. Unia lui donna alors l'élément Feu et la qualité de l'Essence. Alors, elle devenait la jeune fille sage et stratégique du groupe, et d'aucun n'aurait mis en cause ses conseils.

Les trois autres, choisies par Unia, Nat et Helen ne les connaissaient que de vue.

Erica Smith, qui, d'ordinaire, était une élève volubile et impatiente, avait reçu l'élément Air, et la qualité Son. Elle devenait alors Erikia, patiente et silencieuse, surveillant de près ses alliées pour prodiguer soin et les protéger.

Xing Li, elle, n'a pas eu trop à souffrir de changement de comportement lors de ses tranformations. Est-ce par son origine asiatique qu'elle avait appris à se contrôler, ou par sa maitrise des arts martiaux ? Toujours est-il qu'elle hérita de l'élément Terre, et de la qualité Tranchante. C'était une jeune fille qui préférait, et préfère toujours, régler ses problèmes seules.

Nommée à la tête du groupe, Tina Curtis se révéla être une bonne meneuse, une fois transformée. Sinon, elle était souvent méfiante, égoïste et se souciant peu des autres. L'usage de l'élément Eau et de la qualité Force modifient singulièrement son comportement.

Tout cela autour d'une femme elfe, Unia, venue d'un monde alternatif. Plus tard, bien plus tard, Helen comprit que les pouvoirs de Lumière d'Unia venait en fait de sa fusion avec un Kheldien. Mais à l'époque où les jeunes filles acquérirent leurs pouvoirs, le terme ne signifiait pas grand chose à leurs oreilles.

Revenant dans le présent, Helen vit ses quatres alliées s'asseoirent à la même table qu'elle, entamant la discussion. Ce fut Tina qui parla la première, et elle commençait de la même façon qu'il y'a maintenant plus de dix ans.

- "Alors, quel est le problème, aujourd'hui ?"
- "Mon père a disparu. Il a été enlevé."
- "Tu devrais mettre la Freedom Corps sur le coup. Nous, c'est un peu tard pour reprendre ce genre d'activité." répondit Xing-Li, avec sagesse.
- "Je crains fort que ce kidnapping ne soit l'oeuvre de ... quelques anciens ennemis, si vous suivez ma pensée."
- "Non, tu me charries, là ?" s'étonna Nat.
- "J'ai eu des doutes. J'ai pensé au Cercle des Epines et au Panthéon des Bannis, mais rien. Pas de nouvelles de ce côté."
- "Nous les avions pourtant bannis, non ?" questionna Erica.
- "Agamoth a de puissants pouvoirs. Ca ne m'étonnerait pas qu'il ..."

La porte s'ouvrit, faisant sonner la cloche signalant l'arrivée d'une nouvelle personne.

- "Mes chéries !"

La femme qui venait de rentrer ressemblait à une humaine, hormis sont teint un peu hâlé et ses oreilles taillées en pointe. Elle était vêtue d'une tenue moulante blanche, fort déshabillée, et le tenancier du bar ne la quittait pas des yeux, abasourdi qu'il était par cette apparition.

- "Viens t'asseoir !" lui intima Helen, d'une voix sourde mais cependant menaçante. "Et plus vite que ça !"
- "Que tu es impatiente !"
- "Qu'est-ce que c'est que ces manières ?"
- "On reforme le groupe, non ?" s'étonna Unia. "Personnellement, j'en ai assez de travailler avec Helio. Ce gars-là manque d'humour et ..."
- "On ne reforme rien du tout ! Je faisais juste part de mes inquiètudes."
- "De quel ordre ?"
- "Agamoth est de retour." Le visage d'Unia se décomposa.
- "Tu plaisantes, là ?"
- "Hélas, non ! J'ai de bonnes raisons de croire qu'il est de retour !"
- "Et Daliana ?"
- "Tu sais bien qu'elle le suivra."
- "Flûte, flûte, flûte, flûte !" tempêta Unia en tapant du pied, pendant qu'Erica tentait de la calmer.
- "Arrêtes ! Tu nous fais remarquer !"
- "J'ai toujours du mal à croire que tu es bicentenaire !" remarqua Nat. "Tu te conduis toujours comme une gamine."
- "Tiens, Tina, tu as un anneau ?" Unia détourna la conversation. Tina Curtis cacha sa main annelée avec l'autre. "Mariée ?"
- "En cours de divorce ..." fit-elle en glissant le doigt sur le métal.
- "Nous ne sommes pas là pour parler mondanités." fit Helen. "Nous avons un problème plus important !"
- "Nous relançons donc les Elemental Girls ?"
- "Pas vraiment le choix ..."
- "Youpi !" s'exclama Unia.
- "Tais-toi !" lui intimèrent les cinq autres.

_________________
Jeux à terminer :

Cradle
Deponia Doosmday
Divinity Original Sin 2
Rage
The Elders Scroll : Skyrim

Prochaines acquisitions :

Darksiders 3
Ghost of a Tale (si jamais il sort)
South Park, l'Annale du Destin


Dernière édition par le Mar 10 Oct - 17:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gojira
Admin
avatar

Nombre de messages : 1207
Vigilant : Elysian, Gore, Tyah, Lench
Date d'inscription : 21/10/2005

MessageSujet: Re: Helenia   Mar 10 Oct - 15:38

Tu as oublié un allié :b
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poulpe
Poulpe Fiction
avatar

Nombre de messages : 3602
Age : 39
Vigilant : Snow, Tigerwolf, Ogre Noir, Miss Victory et Waka
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Helenia   Mar 10 Oct - 17:57

Gojira a écrit:
Tu as oublié un allié :b

Je voudrais bien ... mais je n'en sais pas assez sur Ok'Baar. Wink

Petit résumé des AT et pouvoirs :

Helenia (Foudre et Energie) : Blaster Electricité/Energie
Natachia (Feu et Essence) : Contrôleur Feu/Cinétique
Erikia (Air et Son) : Défenseur Tempête/Attaques Soniques
Xing-Lia (Terre et Tranchant) : Ravageur Katana/Invulnérabilité
Tinia (Eau et Force) : Tank Glace/Force Surhumaine

et Unia (Lumière) : Pacificateur

_________________
Jeux à terminer :

Cradle
Deponia Doosmday
Divinity Original Sin 2
Rage
The Elders Scroll : Skyrim

Prochaines acquisitions :

Darksiders 3
Ghost of a Tale (si jamais il sort)
South Park, l'Annale du Destin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poulpe
Poulpe Fiction
avatar

Nombre de messages : 3602
Age : 39
Vigilant : Snow, Tigerwolf, Ogre Noir, Miss Victory et Waka
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Helenia   Lun 16 Oct - 16:15

Quelques semaines avant qu'Helen Jungle ne redevienne Helenia ...

Le ciel se noircit de nuages, voilant la lumière du soleil et plongeant notre monde dans une nuit sans précédent. L'Archipel des Nerva est un lieu où s'exerce de nombreuses forces maléfiques, et ce genre de phénomènes est courant, surtout quand le Cercle se réunit pour d'obscures invocations. Mais, pour une fois, ils ne sont pas responsables de ça.

Bien au contraire, ils semblent s'inquièter de cette manifestation, et l'un d'eux, parti quelques instants auparavant, revient avec un Mage de Mort. Ce dernier lève ses yeux immatériels vers le plafond nuageux, à un endroit où les volutes semblent se fissurer, comme si une porte s'ouvrait. Le Mage se tourne vers ses acolytes, paraissant les interroger du regard, avant de tourner de nouveau les yeux vers le ciel. Tout ça ne lui dit rien qui vaille.

Un premier éclair les aveugle, bien avant que le roulement qui l'accompagne ne se fasse entendre. S'ensuit la chute d'une boule de feu, creusant un cartère dans le sol. Une nouvelle détonation, et cette fois c'est une boule de glace qui atterrit, à quelques distances. Deux autres explosions aériennes suivront, l'une recrachant une sphère d'énergie, l'autre laissant tomber un bloc de ténèbres pures.

Les quatre boules, de la taille de ballons de football, grossirent jusqu'à arriver à une hauteur de deux mètres environ, avant d'exploser dans un bruit de baudruches que l'on perfore. Les flammes d'abord, suivi de la glace, de l'énergie et des ténèbres pour finir, se dispersent, dévoilant successivement aux yeux des membres du Cercle quatre individus.

Issu de la sphère de feu surgit une forme humaine, vêtue d'une armure grise et carmin, frappée du symbole des flammes. L'être se dirige vers la sphère de ténèbres et s'agenouille devant elle, dans la posture du chevalier devant son roi. Quelque chose choque Coriolis, le Mage de Mort, qui finit par se demander si il y'avait vraiment quelqu'un dans l'armure.

Quand la glace fut fondue, une femme apparut aux yeux des membres du Cercle. Etrange femme, de fait, au crâne rasé, à l'exception d'une grande mèche de cheveux sur le sommet de celui-ci. Elle tourna son visage vers eux et les contempla. Enfin, si tant est que l'on puisse le faire, quand on a les yeux et la bouche fermés par des fils. Mais Coriolis est persuadé qu'elle les voit très bien.

L'énergie s'envola ensuite, délivrant son occupant qui laissa s'échapper des jurons d'une autre époque. Bandeau sur l'oeil, vêtu de cuir, le tout complété par des jambières et des bracelets aux formes étranges, il se redressa sur ses jambes, massant son postérieur, et, sans cérémonie, se dirigea, en même temps que la femme, vers la sphère de ténèbres.

L'intensité de celle-ci allait en diminuant, et, quand l'homme au bandeau et la femme aux paupières et lèvres attachées se fichèrent devant, elle avit disparu, dévoilant un homme vêtu d'un costume gris, le visage blafard dissimulé par une capuche.

- "Monseigneur." fit l'homme en armure, d'une voix grave et métallique.
- "Monseigneur." dit l'homme au bandeau. La femme, elle, ne dit rien. Elle aurait eu du mal, de toute façon, puisque sa bouche était close.
- "Hellforge, Negon, Daliana. Il me semble que nous ayons de la visite." La voix de l'homme en gris était sèche et revêche, légèrement cassée.

Les membres du Cercle des Epines s'étaient approchés, armes en main, se préparant à toute possibilité. Mais Coriolis se précipita devant eux.

- "Vous devez être ... " l'homme vêtu de gris regarda Coriolis avec un intérêt poli "... si je ne m'abuse ..." il souriait, maintenant "... le Seigneur Agamoth. Voilà bien longtemps que nous n'avions plus de vos nouvelles."
- "Un exil temporaire, Sorcier."
- "Que beaucoup aurait préféré définitif."
- "Voyons, voyons. Mes amis du Cercle des Epines songeraient-ils à me trahir ?"
- "Comprenez que les circonstances ont changées. Vous n'êtes plus le bienvenu ici."

Agamoth cessa de sourire, leva la main, et, aussitôt, toute la zone se trouva plongée dans les ténèbres. On entendit les cris de panique des membres du Cercle, et des bruits de pas précipités. Agamoth et ses acolytes sortirent de la zone d'obscurité, et quittèrent l'endroit.

- "Monseigneur, il me semble que nos anciens alliés nous ont trahis." fit remarquer l'homme en armure.
- "Sir Hellforge, il apparait que vous venez juste de comprendre la situation, et qu'il n'était nullement nécessaire de me faire un rapport. Je l'avais aussi bien compris que vous."
- "Milles excuses, Seigneur."
- "Nous sommes dans de beaux draps !" fit l'homme au bandeau.
- "Pas vraiment, Negon. Je n'avais aucune intention de rejoindre le Cercle. Leurs petites manigances manquent de panache. Ils nous faut désormais voir plus grand." Pendant qu'ils discutaient, la petite troupe arriva au bord de l'eau. "Daliana, pourrais-tu ..." Avant même qu'Agamoth ne finisse sa phrase, la femme elfe aux yeux et bouche clôs posa ses mains sur la surface liquide, et un pont de glace se forma jusqu'à l'île suivante. "Parfait."
- "Monseigneur, si nous devons retrouver Unia, Jurgen nous manquera à l'appel."
- "Nous le remplacerons, Sir Hellforge."
- "Tant qu'à le remplacer, " fit Negon, "autant prendre un combattant avec plus de cervelle !"
- "Nous trouverons bien. Je suis confiant !" répondit Agamoth.

Il leva la main pour réclamer le silence, et ils se mirent en file indienne et avancèrent sur le mince pont de glace dont la largeur ne leur permettait pas de marcher de front, Agamoth en tête. Arrivés de l'autre côté, il fut le premier à prendre parole, comme si les autres respectaient son ordre de silence jusqu'au bout.

- "Ces terres me semblent propices à nos activités, mes servants. Allons, séparons-nous et cherchons des informations sur celle qui a rompu le pacte !"

_________________
Jeux à terminer :

Cradle
Deponia Doosmday
Divinity Original Sin 2
Rage
The Elders Scroll : Skyrim

Prochaines acquisitions :

Darksiders 3
Ghost of a Tale (si jamais il sort)
South Park, l'Annale du Destin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poulpe
Poulpe Fiction
avatar

Nombre de messages : 3602
Age : 39
Vigilant : Snow, Tigerwolf, Ogre Noir, Miss Victory et Waka
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Helenia   Jeu 26 Oct - 14:37

- "Alors ?" questionna Helen.
- "Alors, quoi ?" demanda innocemment Unia.
- "Tu nous racontes ton histoire !" s'énerva Natacha.
- "Quoi ? Mais ..."
- "Quand on est jeunes, on s'intéresse moins à la vérité. Maintenant, nous voulons savoir pourquoi nous nous battons !" insista Xing Li.
- "..." Unia prit un air triste, hésita quelques secondes et reprit la parole. "D'accord, comme vous voulez !"

_________________
Jeux à terminer :

Cradle
Deponia Doosmday
Divinity Original Sin 2
Rage
The Elders Scroll : Skyrim

Prochaines acquisitions :

Darksiders 3
Ghost of a Tale (si jamais il sort)
South Park, l'Annale du Destin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poulpe
Poulpe Fiction
avatar

Nombre de messages : 3602
Age : 39
Vigilant : Snow, Tigerwolf, Ogre Noir, Miss Victory et Waka
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Helenia   Jeu 26 Oct - 15:25

Chapitre un : Deux elfes en ville

La vaste de cité de Canaan étalait ses hautes murailles, comme un défi à quiconque de s'en emparer. Capitale du royaume de Zachus, elle en était la plus grande ville, et affichait sans crainte ses ambitions marchandes et la dominance de la magie dans son rythme de vie. Placée judicieusement, acollée à une immense falaise, vestige de la guerre des Dieux, juste en dessous d'une gigantesque cascade, la cité semblait imprenable, telle une forteresse inexpugnable.

Le royaume de Zachus, héritage du peuple des elfes, est conforme à l'idée que Tolkien nous a donné d'un monde médiéval-fantastique. Certes, les humains y sont en grand nombre, mais ils partagent le monde avec d'autres races intelligentes, parmi lesquelles nains et elfes tiennent des places prédominantes. Voyant en l'endroit où la cascade chutait un lieu magnifique pour bâtir une ville, les elfes conçurent ce qui fut les fondations de Canaan. On peut d'ailleurs admirer, en regardant la cité du haut de la falaise, les grands murs formant une figure géomètrique complexe. Ils restent la seule trace de l'ancien passé elfique de la cité.

La cascade se divise en deux, formant un cercle protecteur autour de la ville. Le seul moyen d'entrer est donc de passer par le pont-levis, qui reste constamment gardé, et qui est relevé tous les soirs, une fois passé l'heure du couvre-feu. Si le royaume voisin de Shamazio n'a pas encore déclaré la guerre, les diplomates circulant entre les deux contrées laissent entrevoir de possibles complications quand à l'avenir. Sur les conseils de ses ministres, le roi Polus IV a alors décidé de convenir d'une heure de fermeture, et ordonna la mise en place d'un contrôle des visiteurs.

Il ne peut cependant pas empêcher les gens de venir. Après tout, la cité s'enorgueille d'être un point de ralliement pour tout les magiciens. La grande tour de Zeirk, véritable flambeau d'ivoire, surplombant même le palais royal, recrute chaque année nombre de nouveaux élèves, de gré ou de force, si tant est qu'ils aient un peu de prédisposition dans les matières enseignées, quelque soit leur origine. De même, de nombreux sorciers viennent chaque année rendre compte de leurs découvertes ou compulser les grimoires de la Grande Bibliothèque, et un recensement précis des pratiquants des arcanes y est tenu, pour savoir vers qui se tourner si une guerre éclatait.

Autre point que le roi ne peut négliger est le passage fréquent, bien que plus occasionnel maintenant, d'elfes, venus en pélerinage sur les tombeaux de leur ancêtres, enterrés dans les catacombes enfouies sous la cité. Cependant, la dernière visite laissait entendre que les elfes se désintéressait de plus en plus de Canaan, occupés qu'ils étaient à parfaire leur magie et leurs chants. C'est pourtant sur ce point que commence notre histoire, par l'arrivée en ville de deux elfes, de sexe féminin.

La plus petite des deux elfes avait de courts cheveux blond platine. Dans sa tenue verte et noire, endossant une cape mélangeant savamment les deux couleurs, elle courrait d'une boutique à l'autre, s'émerveillant de chaque artefact vu sur les présentoirs. Dans l'allée principale menant aux catacombes, nombreux sont les boutiquiers qui proposent des articles liés à la magie. Très souvent espacés par quelques demeures à la structure résolument elfique, les magasins offraient souvent au regard un achalandage conçu pour attirer la clientèle.

Restant au milieu de la route, l'autre elfe semblait un peu plus âgée, et somme toute beaucoup moins agitée. Dans sa tenue de cuir, le dos orné d'un carquois rempli et d'un arc composite, ses longs cheveux d'argent retombant sur ses hanches, elle regardait d'un air exaspéré la jeune elfe qui l'accompagnait.

- "Unia, Unia, cesse de courir partout. Tu vas être épuisée avant même que nous ayons pu aller nous recueillir sur la tombe de grand-père !"
- "Mais, grande soeur, regarde ! Ils vendent un grimoire de Galdren pour 25 Crions (1) seulement !"
- "Je te rappelle que la magie mentale n'est plus tolérée en ces contrées (2)."
- "Oui, et je me demande bien pourquoi !"
- "Peut-être certains craignent-ils que leurs secrets ne soient dévoilés." répondit avec sagesse sa soeur.
- "Mais, Daliana ..."
- "Suffit. Nous devons aller aux catacombes, et ensuite, il nous faudra trouver une auberge pour la nuit. Demain, si tu veux, nous reviendrons."

Unia rabattit la capuche de sa cape sur sa tête, ce qui était pour elle la manière de montrer à sa soeur qu'elle était déçue, mais ne fit aucun commentaire et se rangea à sa droite. Elles avancèrent côte à côte, jusqu'à parvenir devant une épaisse grille, bloquant l'accès à un large escalier qui s'enfonçait dans les ténèbres. Seul un vieillard barbu gardait l'entrée, somnolant sur sa chaise, tenant dans ses maigres mains la clé qui ouvrait les catacombes des elfes. Daliana se pencha vers lui, et le secoua gentiment par l'épaule.

- "Messire, messire ? Nous aimerions entrer !"


Les petites notes :

(1) Les Crions sont de petites pièces d'étain, frappé d'un sceau représentant un cheval au galop. C'est la base de la monnaie dans le royaume de Zachus. Il faut 100 Crions pour faire une Mire, pièce de cuivre marquée au symbole du roi. Et il faut 10 Mire pour faire un Antar, une grosse pièce de platine qui représente le sceau de la tour de Zeirk, ce qui montre bien que les magiciens sont au-dessus du roi.

(2) Interdite il y'a 58 ans, par le roi Polus III, la magie mentale concerne tous ce qui est propice à perturber les esprits. Sorts de Confusion, de Contrôle Mental, et, dans une moindre mesure, l'Illusionnisme. Beaucoup disent que le roi Polus III, pratiquant des arcanes, s'en était servi pour causer la perte de son propre père, et que, craignant que cela ne lui arrive, s'était efforcé d'effacer son passé de magicien, empêcha son fils de rejoindre l'école des Sorciers, et interdit à tout jamais la pratique de cette branche de la magie dans son royaume. Nul ne sait pourquoi la tour de Zeirk lui aurait obéi, mais il semble certain que les impôts eurent beaucoup augmenté, après cet édit, de sorte qu'on eut pu croire que les caisses du royaume étaient vides.

_________________
Jeux à terminer :

Cradle
Deponia Doosmday
Divinity Original Sin 2
Rage
The Elders Scroll : Skyrim

Prochaines acquisitions :

Darksiders 3
Ghost of a Tale (si jamais il sort)
South Park, l'Annale du Destin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Helenia   

Revenir en haut Aller en bas
 
Helenia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES VIGILANTS :: FORUMS DES VIGILANTS :: CITY OF HEROES :: Panthéon des Vigilants-
Sauter vers: