LES VIGILANTS

Vigilants - Vigilants Noirs - Vigilant Archery - Licornes Vigilantes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Meteor Noir: sombre relfet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Spinakker

avatar

Nombre de messages : 89
Age : 37
Vigilant : Meteor Girl
Date d'inscription : 30/10/2005

MessageSujet: Meteor Noir: sombre relfet   Sam 5 Nov - 15:48

TOI...

Ta chute sera mon seul plaisir, je te prendrai jusqu'à ta vie, ce qu'il t'a offert pendant qu'il me laissait pourrir dans son labo. OOOH je sais, tu vas me supplier, me dire que tu ne savais rien de ce qu'il m'a fait mais tout est de ta faute, il a fait de toi ce que tu es et pour y parvenir il a fait de moi ce que je suis, ton clone, sujet d'étude, comme tant d'autres déchets.
Tu imagines sans doute que je suis son seul échec? Ne te fait pas d'illusions, tôt ou tard ton passé, SON passé te rattrapera, je serai juste la première à en profiter, à ruiner ta vie, à te regarder trembler à mes pieds. Peut-être même ferais-je de toi un de mes larbins pour t'envoyer le tuer, lorsqu'il verra ton visage pourri, tes yeux morts, il saura d'où vient sa mort, il souffrira dans son âme avant de souffrir dans sa chair.

Je ternirai ton nom, je le prendrai pour te montrer une image troublée de toi-même, pour te pourrir la vie avant de te pourrir la mort. Tu verra en moi ce que tu peux être.


14ans plus tôt

-"C'est un échec professeur, conclut l'assistante."

-"Je le sais Liz, inutile de me le remettre sous le nez, cette mutation n'est pas la bonne, à croire que je n'y arriverai jamais. Clôturez son dossier et descendez son corps à l'incinérateur, nous reprendrons demain, l'expérience SAM-x7 est un échec."

L'assistant poussa le corps inanimé de la fillette dans le long corridor, inconsciente, elle ne se doute pas de ce qui lui arrive. Inconsciente? Non, morte... Et pourtant elle pense, elle entend, elle comprend, son corps n'a pas arrêté de fonctionner, elle ressent cet homme qui pousse le chariot, elle sent son flux sanguin, elle entend son coeur...il vit...elle non.

L'alarme résonne dans tout le batiment, partout des gens courrent, hurlent, certains ont vu du sang, des traces sur les murs. Ces scientifiques perdent leur sang-froid lorsqu'ils ne contrôlent pas la situation, lorsque le sang qui coule n'est pas le fait d'une opération qu'ils font.

Il faut fuir, quitter ce bruit, quitter cet endroit, quitter cette douleur qui me vrille le cerveau. Alors je cours, je fonce droit devant moi et cet assistant qui me suit comme un toutou, je lui dis pourtant de ne pas me suivre, il me fait peur, il ne me regarde même pas et en plus il bave du sang, c'est dégeux. J'aurais peut-être pas du lui trancher la gorge avec son propre scalpel.

Deux vigiles, merde, il faut que quelqu'un libère le passage, il faut m'en débarasser, voilà ce que je pense, voilà ce qui doit être fait.

L'assistant me dépasse, il leur fonce dessus. Les vigiles voyent le sang, ils le prennent pour un blessé mais non, imbéciles, il est mort, il m'écoute, pour la première fois on m'écoute, on m'obéit... il est à mon service.

Un sourire de satisfaction s'affiche sur mon visage, je le sens, ma chair se tend, je sens la rage de l'assistant à satisfaire mes injonctions, alors je pense, je pense très fort, je veux les voir tout les deux à terre, baignant dans leur sang et ses gestes m'obéissent, il plonge sa main dans la poitrine du premier garde qui tombe en se demandant pourquoi il ne ressent rien, l'autre s'écarte de peur, il voit son copain mourir.
Le mort pense toujours, de plus en plus lentement, juste des pensées simples, il a froid, il a peur, alors je lui dis de se lever et d'aider l'assistant à en finir, je n'ai pas de temps à perdre, et il m'écoute...encore... il se relève, appuyant ses mains dans son propre sang pour se mettre debout.

Ils tombent sur le dernier garde, ils le tuent, lui aussi je l'entend, je lui dis de se lever mais il ne m'entend pas, je force mais je perd le contrôle des deux autres, ils se laissent retomber vers la mort.

NON, restez avec moi, dégagez-moi le passage, je veux sortir, je veux être libre. Alors ils courent devant moi, ils poussent les malades, les médecins, les infirmières, les visiteurs, les derniers qui ne croient pas aux alarmes, qui pensent toujours que ce ne sont que des exercices.

L'air libre...ça pue...j'ai horreur de ça...il y a du monde dehors, des ambulanciers foncent sur mes sbires, ils les prennent pour des blessés...bonne idée, il faut jouer le jeu, je leur dis de faire semblant de souffrir de se tenir la jambe ou de ne plus bouger, quoi qu'il en soit, ils soivent me laisser du temps.


Rapport de Patrick Ramsey, ambulancier

J'étais là, j'ai vu les deux gars sortir avec cette fillette, ils étaient livides alors on a foncé avec des collègues, la petite a regardé les deux gars avec un drôle de regard puis elle s'est mise à pleurer. Ma collègue l'a prise dans ses bras pour l'amener à l'ambulance pendant qu'une autre équipe se chargeait des autres. On l'a inspectée à la recherche de coups, on ne sait jamais, dans la bousculade, mais elle allait bien. Mes collègues sont ensuite venus pour me dire que les autres étaient morts, ils sont tombés subitement, sans raisons, comme foudroyés. Celui qui portait une tenue de médecin avait la gorge tranchée et l'autre avait un trou dans le bide à ce qu'il m'a dit. Je ne l'ai pas cru au départ, je pensais qu'il se foutait de moi. Angèle...c'est ma collègue...Angèle a prit le volant pour rejoindre un autre hôpital, cette gamine était en tenue de patient, elle devait surement subir un traitement alors elle voulait la montrer à un vrai médecin. La petite semblait se calmer, elle me regardait, comme si elle m'inspectait, c'était bizarre mais au moins elle était calme.

La fillette

Celui-là me tentait bien mais il est trop con, même pour un mort, par contre la fille, je voulais la voir, qu'elle me parle avant d'en faire une morte en puissance. Il veut que je reste assise mais je ne veux pas, il me maintiens et je n'aime pas ça, mais alors vraiment pas...

L'ambulancier

Elle a tendu son bras vers moi, c'était bizarre, une sorte de fumée noire est sortie de sa main, j'ai cru que j'allais mourir. Je me suis senti tomber, san force, comme...comme un pantin.

La fillette

Je me sens mieux, bizarrement mon coeur est reparti maintenant, je me sens mieux. Ce connard n'avait qu'à pas me faire chier, il est con mais il était pas méchant, fallait pas m'emmerder. La fille n'a rien capté, elle continue de conduire, lui, il est KO par terre.
Je passe devant, elle s'en étonne et se retourne pour voir où est son copain, qu'elle conne. Si elle n'avait pas fait ça, elle serait toujours en vie, pas de chance. Je braque le volant, elle sort de la route en hurlant et PAF ! ! ! L'ambulance avait rendez-vous avec un arbre... moi ça vas, je maîtrise, mais elle, ça vas moins bien je pense... c'est sa tête tordue qui touche son épaule qui me le fait penser. D'ailleurs ses yeux vitreux ouverts vers moi me le confirment. Elle ne me servira même pas, trop amochée, d'ailleurs j'entend ses dernières pensées, elle voudrait revoir son père et son chien...non mais elle est vraiment conne... elle meurt et elle veut revoir un clebs... Dégage connasse... Je sors de l'ambulance.

Témoignage d'une passante

Oh oui m'sieu, je l'ai vue la pauvrette, elle est sortie de la voiture et elle a courru tout droit vers les égouts. J'ai voulu aller vers elle mais vous savez ce que c'est n'est-ce pas? A mon âge on ne fait plus ce qu'on veut. D'ailleurs mon Albert paix à son âme, me le disait encore avant de mourir:
Ma Ginette d'amour, il m'appellait toujours ainsi, Ma Ginette d'amour donc, il ne faut pas courrir après le train, attend plutôt le suivant..
Enfin, que voulez-vous...
Ah oui, la fillette, elle est partie vers les égouts donc mais il y avait la grille et elle ne pouvait pas passer. Elle s'est retournée vers l'ambulance et là, la conductrice est sortie, la pauvre, elle semblait mal en point... Elle est sortie en titubant et elle a courru vers la fillette, moi je pensais qu'elle voulait l'aider mais elle a foncé tête la première vers la grille. Comme je vous le dit, m'sieu l'agent, tête la première, si mon pauvre Henri avait vu ça...
Henri? Ah oui, c'est mon second époux, paix à son âme...
Après ça, la fillette est passée et l'autre a voulu la suivre, elle était toute....euh...pliée...la tête pas droite, le bras gauche à angle droit mais dans le mauvais sens... vraiment mal en point, je vous le dis. Un peu comme mon cher André...
Oui c'est mon troisième mari, paix à...comment? ah oui, pardon.
Et donc elle a suivi la fillette et plus je ne les ai plus vues, ni l'une ni l'autre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spinakker

avatar

Nombre de messages : 89
Age : 37
Vigilant : Meteor Girl
Date d'inscription : 30/10/2005

MessageSujet: Re: Meteor Noir: sombre relfet   Mer 9 Nov - 17:58

Egouts de Paragon City

Encore de la pourriture, voilà ce que je vois à longueur de journée et malgré tout ce qu'on peut en penser, j'adore ça...du moins ça ne me dérange pas trop. Je me sens à l'abri, suffisement pour revenir vers les sorties pour trouver ma nourriture quotidienne, les rats et autres bestioles, j'ai assez donné, ce n'est pas avec ça que j'aurai la force de ressortir de là.

L'autre jour j'ai cru voir une ombre, je l'ai ressentie plusieurs fois par la suite mais je n'ai jamais pu distinguer qui cela pouvait être. On m'espionne et je n'aime pas ça.


plusieurs jours après

J'ai trouvé une envellope marquée du nom du professeur Galant, cet enculé qui a fait de moi ce que je suis. Je l'ai ouverte.

Notes d'examens

Le cadavre a disparu, les corps de mon assistant et de deux gardes ont été retrouvés dans les environs, ainsi que celui d'une jeune femme qui était en cahrge d'une ambulance. Je ne m'explique pas le vol du corps d'une expérience ratée. SAM-x7 était de toute façon perdue pour le projet, un autre rebus à brûler. SAMx-8 et SAM-x9 sembelnt plus prometteuses, leurs résultats sont concluant, dans quelques semaines je pourrai enfin soigner ma fille comme il se doit.



Des photos de moi pendant l'opération, ce trou du cul m'a ouvert le bide plus d'une fois, me gardant endormie pour éviter de devoir me regarder dans les yeux. La dernière photo est bizarre, on dirait moi mais mes cheveux sont blonds, que c'est laid. Les miens sont noirs comme la nuit, je le sais car je les vois voler devant mes yeux quand je cours. Il faudra que je pense à me trouver un miroir un de ces jours.
Je retourne la photo, une note mal écrite, une écriture d'enfant

"Pour mon papa que j'adore"


Son papa? Ce sosie est sa fille? Et moi alors? Moi qui lui ressemble... Je ne suis rien?

Un jour je te crèverai pour tout ça... Moi aussi je suis ta fille, et tu m'as fais du mal ! ! !


Une semaine après

Un autre dossier, plus fin, pas de photos cette fois-ci, dommage, mais ma haine ne redescendra plus jamais après ce que j'y ai lu.

Rapport final

J'ai réussi, je vais pouvoir sauver ma fille de cette mutation qui la détruit, qui fait d'elle cet enfant associale qu'elle est. Les expériences n'auront pas été veines, les clones seront tous détruit lorsque j'aurai fini les dissections. Seul manquera le corps de SAM-x7, dommage mais vu son état à la fin de l'opération, elle n'aurait servi à rien, ce clone était voué à être un échec, je m'en rend compte après SAM-x9 qui aura répondu à toutes mes attentes. J'aurais presque pu la garder mais une fille me suffit. Elle disparaitra comme les autres.


Tu disparaitra avant moi ordure. J'en fais la promesse et ta fille te suivra vu que c'est à cause d'elle que tu t'es prêté à ces expériences.

Je me souviens avoir hurlé cette nuit là, malgré mon jeune âge. Je m'en souviens, ce furent mes dernières larmes, les dernières que mes yeux laissèrent couler. Le snetimentalisme n'est pas pour moi, il ne le sera jamais, je prendrai cette vie qu'on m'a volé, je serai elle un jour et elle sera morte avec les autres victimes de cet apprenti sorcier de Galant.



Loin de là...

-"La fillette est gouvernée par la rage mon Maître."
-"C'est ce qui en fera le plus précieux des agents, du moment qu'elle n'atteigne jamais son but, elle obéira car l'espoir de vengeance la poussera à le faire."
-"Mais elle risque d'y parvenir rapidement, ses pouvoirs sont puissants malgré son âge."
-"Je la guiderai indirectement comme je le fais depuis le début, la vérité qu'elle ignore sera notre prise sur elle, Galant disparaitra pour qu'elle ne le retrouve pas de si tôt mais pas tout de suite, sa fille naturelle est intéressante. Son contrôle sur le feu pourra nous être utile un jour, il suffira de la débaucher plus tard."

Lord Recluse congédia Ghost Widow d'un signe de la main, dans quelques années, cette gamine sera un atout de valeur, il le sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spinakker

avatar

Nombre de messages : 89
Age : 37
Vigilant : Meteor Girl
Date d'inscription : 30/10/2005

MessageSujet: Re: Meteor Noir: sombre relfet   Ven 18 Nov - 12:27

Le temps passe si vite quand on ne voit que rarement la lumière du soleil, cela fait des années que je suis ici, à vivre parmi les rats et la puanteur mais cela vas cesser, aujourd'hui, je sors et quoi qu'il arrive, j'abandonne cette vie pour briller enfin parmi les vivants.


Manchette du Paragon times

Une nouvelle aggression sur Skyway City, une femme a reçu la visite de son fils mort depuis trois mois. Celui-ci tenté de l'étrangler et la victime ne doit la vie sauve qu'à la lenteur de son agresseur. Le médecin légiste qui a pratiqué l'autopsie au moment du décès du jeune homme a confirmé qu'il est impossible que celui-ci soit revenu à la vie.

..."son état était tellement grave que le pauvre n'aurait pas pu survivre, même si les secours étaient arrivé au moment de l'accident"...

C'est la troisème fois en deux semaines que des morts refont surface pour agresser des vivants. Les autorités ne s'expliquent pas ces évènements.




Pauvre fous, mes esclaves me servent et vous ne vous imaginez pas ce qu'il sont capables de faire pour moi. Avec ce que j'ai déjà amassé, j'ai pu m'offrir un appartement, je vis parmi vous, je manges avec vous, cette nourriture est bien plus agréable que le rat faisandé qui constituait mon quotidien. Je peux m'offrir des vêtements digen de moi au leiu de dépouiller mes anciennes victimes. Bientôt que frapperai fort et à ce moment là vous pourrez trembler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spinakker

avatar

Nombre de messages : 89
Age : 37
Vigilant : Meteor Girl
Date d'inscription : 30/10/2005

MessageSujet: Re: Meteor Noir: sombre relfet   Ven 18 Nov - 12:33

J'ai échoué, cette garce volante a déjoué mes plans, elle a brisé mes rêves et mes objectifs. Elle m'a enfermé dans cette prison puante avec quatre murs pour me tenir compagnie et des rats, encore des rats. Ils osent appeller ça une prison, quelle niaiserie, les égouts étaient bien pires que ça, un jour je sortirai de là, je leur ferai comprendre et toi, garce qui se fait nommer Elysian, tu poyera tout autant que les autres, je relèverai ton corps pour me servir, tes pouvoirs seront miens par delà la mort.
Ton nom s'ajoute à la liste des mes cibles, Meteor Girl, le professeur Galant, toi,...

Mon allié m'y aidera, il suffit de patienter... ça je sais faire, mieux que toout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Meteor Noir: sombre relfet   

Revenir en haut Aller en bas
 
Meteor Noir: sombre relfet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ciel de toit
» bulle noir 900 cbr comme origine mais noir sombre
» [ BMW X5 3.0D an 2003 ] problem GPS MK4 16/9 ECRAN NOIR
» leurre noir quand les eaux sont teintés
» Meteor 835 noir 1.0mm contre le même en rouge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES VIGILANTS :: FORUMS DES VIGILANTS :: CITY OF VILLAINS :: Panthéon des Vigilants Noirs-
Sauter vers: