LES VIGILANTS

Vigilants - Vigilants Noirs - Vigilant Archery - Licornes Vigilantes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Anne, Fabienne et ... Jack

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La bestiole
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1088
Vigilant : Bête Humaine, Maître du feu, Raage, Morizio ACCATENANGO
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Anne, Fabienne et ... Jack   Jeu 15 Mai - 13:04

Je ne sais pas trop où mettre cette histoire.

Pas dans la partie inhérente aux GELLUCK, ni dans celle de Blue howler ...

Donc, je crée ce topic.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La bestiole
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1088
Vigilant : Bête Humaine, Maître du feu, Raage, Morizio ACCATENANGO
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Anne, Fabienne et ... Jack   Jeu 15 Mai - 13:05

La vie est complètement dingue.

Non seulement je suis le genre de type à chercher les emmerdes en courant le jupon comme un malade, mais, en plus, il faut aussi que les emmerdes me cherchent !

Anne GELLUCK.

Une bombe sexuelle cette nana. Je pensais avoir atteint des sommets avec Bad Cat et, franchement, je ne pensais pas en trouver une autre qui puisse l’égaler et là, boum, je décroche la timbale avec Anne. La seule femme avec qui j’y suis allé avec autant de force qu’avec Bad et c’est pas peu dire.

Et c’est là que les emmerdes ont vraiment commencées.

La petite dame a apprécié ma prestation. A tel point que, comme je l’ai déjà dit, elle y est revenue. Et plus d’une fois.

Je ne sais pas comment on a fait pour ne pas se faire attraper.

Un jour où nous avons vraiment joué avec le feu, j’ai annoncé à Anne que ce serait la dernière fois.

Depuis, je ne l’ai plus revue. Ca va faire une semaine.

Bon, il faut dire qu’elle a eu l’air de vraiment mal le prendre aussi.

Quelque part, tant mieux, je suis trop jeune pour mourir.

Dommage d’ailleurs. Ce soir, Bad n’est pas dans le coin, ça aurait pu être une bonne occasion. Au lieu de ça, il va falloir que je me contente de ce que j’ai trouvé ce soir. Elle est pas mal, mais on voit de suite qu’elle ne vaudra ni Anne, ni Bad.

Enfin, je ferais mieux demain, qui sait.

Nous voilà dans ma loge. Sans attendre, je commence à l’embrasser tout en la déshabillant et … Et c’est quoi ce bourdonnement.

… Ma lampe ? Tiens, j’avais pas remarqué qu’elle avait été changée. C’est quoi ce truc qui clignote ? Hé, mais … On dirait une caméra ce truc là …

Flash lumineux.

Je me retrouve dans une chambre d’hôtel.

Merde. C’est LA chambre d’hôtel, celle où je me suis amusé pour la première fois avec Anne.

Seul le lit a changé, quelqu’un y a installé une sorte de baldaquin avec des lumières rouges.

Du bruit derrière moi. Je me retourne et … Ha, la vache !!!

Anne GELLUCK, en petite nuisette. Grosse bosse dans le pantalon, de suite.

Non. Non, Jack, reprend toi mon gars. Cette nana est une bombe à retardement, si tu continu comme ça, tôt ou tard, ça va mal finir. Allé, prend ton courage à deux mains et envoi là bouler.

Rho, merde, comment qu’elle m’aguiche la s…
- « Anne, stop. Je t’ai déjà dit qu’il faut qu’on arrête nos conneries. Alors là, tu vois, je vais m’en aller. »

Allé, maintenant, tiens bon jusqu’à la porte, soit un homme, merde !

Ouais, ben, justement, je SUIS un homme et laisser tomber une femme comme Anne, il faut vraiment être cintré.

Allé, plus qu’un pas et je suis sortie d’affaire et de cette chambre.
- « Dommage, Jack. On se serait bien amusé tous les trois. Enfin, qu’est-ce que tu veux … Je me contenterais de ma copine … »

Et là … Comment dire … Il a fallu que je me retourne. Je vous l’ai dit, je ne suis qu’un homme.

Anne avait invité une vieille connaissance : la Viuda Negra. On a été un paquet à fantasmer sur elle à la XGen, ça, je peux vous le dire. Et les voir là, toute les deux, en train de m’attendre sur le lit. Enfin, quand je dis en train de m’attendre, ça n’étais pas trop le cas.

Je vous le dit, je ne suis qu’un homme …

Et cette nuit a été mémorable.

Rien que la présence d’Anne promettait bien du plaisir.

Et Fabienne est toute aussi enflammée qu’Anne.

Nous nous sommes amusés toute la nuit et atteint de sommets. Vraiment.

J’ai cru plusieurs fois que je ne pourrais pas faire plus. Force est de constater que je me suis sous-estimé, ou plutôt, que j’ai sous-estimé leur savoir faire.

C’est bien simple, ces deux nanas là seraient capables de vous réveiller un mort !

Je me suis endormi en bonne compagnie. En fait, je ne sais pas si je me suis endormi ou si je suis tombé dans les pommes.

Au réveil, j’étais tout seul. Mon Dieu, j’espère sincèrement que Bad n’a pas essayé de venir chez moi cette nuit.

***

Anne et Fabienne, de retour dans le complexe créé par Stan vont directement à la cuve.

Anne branche les ‘lampes rouges’ à la cuve et y récupère quantité d’informations. Fabienne la regarde faire.
- « Tu avais raison. Il est génial ce type. Si je l’avais su plus tôt …
- C’est clair. Bon, voyons voir ça.
- C’est quoi la suite du plan ?
- C’est simple : je regarde comment il fonctionne et j’en équipe Robert dès cet après-midi.
- … Tu crois que ça va être possible ?
- Oui, regarde. Jack est un mutant, donc, y a rien de magique. ». La VN regarde l’écran d’un peu plus près. Les images IRM ne lui parlent pas trop.
- « Ha … Ouais. Je ne suis même pas capable de te dire si la disposition des organes est bonne ou pas …
- Non, elle ne l’est pas. D’où l’intérêt d’en équiper Robert. D’autant plus que je n’ai pas tout le temps Jack sous la main.
- Yep. Ca va être pareil pour moi … Dis ?
- Quoi ?
- Tu pourras me prêter Robert ?
- Pardon ?
- Ben oui, comme tu le dis, on n’a pas tout le temps Jack sous la main … Tu m’invites la prochaine fois, OK ?
- Ma parole, mais tu les veux tous !
- Pourquoi, pas toi ?
- Si … ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La bestiole
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1088
Vigilant : Bête Humaine, Maître du feu, Raage, Morizio ACCATENANGO
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Anne, Fabienne et ... Jack   Jeu 15 Mai - 13:05

Poum poum poum.

Un petit tour de chant sous la lumière des projecteurs, il n’y a vraiment rien de tel pour accrocher le regard d’une petite minette.

Un sourire charmeur, un petit numéro de Don Juan et hop, une nymphette de plus qui s’apprête à se laisser aller entre mes mains expertes.

Pas de Bad Cat à l’horizon. Les deux folles du sexe n’ont pas redonné signe de vie depuis notre fameuse soirée. Dommage, d’ailleurs, on remet le couvert quand elles veulent !

Enfin, c’est pas tout ça mais concentrons-nous sur le moment présent. Petite blonde à petits seins droit devant !

Faire venir toutes ces jeunes femmes dans ma loge est vraiment le point le plus difficile. Après, en général, tout va comme sur des roulettes, si je puis dire.

Lààààà, voilà, ça y est, elle est fin prête.

Toc toc toc.

Merde.
- « Qui est-ce ? ». Une voix masculine que Blue ne reconnaît pas de suite, occupé qu’il est.
- « Il faut qu’on parle, Jack …
- Dégagez, je suis fatigué ! »

Jack recommence à s’occuper de sa petite blonde quand le verrou de la porte s’anime, seul.

Stanley entre dans la pièce.
- « Hé, la pouffe, tu dégages. »

Et voilà une blonde qui s’en va sans demander son reste.

Jack s’apprête à hurler sur le Mastermind quand flora entre, elle aussi, dans la pièce.
- « Salut petit frère. Tu t’assois et tu te tais. »

Le mutant s’exécute sans discuter.

Stanley, lui, referme la porte et vient s’installer en face de Jack. Flora s’installe derrière son jeune frère et croise les bras. Stanley mène la danse.
- « Je te préviens tout de suite : c’est la dernière fois que je te sauve ton petit cul bleu.
- Quoi ?
- Quoi, quoi ? Il a fallu que tu te tape Anne GELLUCK. C’est plus fort que toi, hein ? Dès qu’un cul se pointe, il faut que tu te le tape !
- Hé, ho ! C’est pas parce que tu te tape ma sœur que tu peux te permettre de me parler comme ça !
- Je t’ai dit de la fermer Jack ! ». Ces simples mots de la part de sa sœur lui font froid dans le dos. Apparemment, si Stanley n’est pas content, Flora non plus.
- « Ecoute … Anne et Robert ont un certain mode de fonctionnement qui fait que … Anne se fait sauter dans tous les sens et Robert s’amuse à écourter la vie de ces personnes là. Ou, tout au moins, à leur pourrir l’existence.
- Ha. J’ai pas peur de lui, si c’est ce qui t’inquiète …
- Peut-être pas. Par contre, tu as bien failli recevoir la visite d’un de ses potes. HR. Et lui, t’encastrer la tête dans un mur, ça ne lui donnera pas de cas de conscience, pigé ?
- …
- Sans compter que le fameux Robert connaît aussi Bad Cat. Tu veux que je te fasse un dessin ? »

Jack transpire à grosses gouttes. Là, c’est sûr maintenant, il les a trouvé, les emmerdes.
- « Bon … Ecoute. J’ai réussi à calmer le jeu. Mais pour cette fois uniquement. Robert passe l’éponge, mais tu ne t’approche plus d’Anne, OK ?
- Vous me faites chier, tous. Je ne vais pas … ». Flora lui pose la main sur l’épaule.
- « Jack ! Si tu continu tes conneries, ça ne sera pas HR ou Bad qui s’occupera de ton cas.
- Ha oui ? Qui d’autre ? Robert ? Là, ça va, il ne m’inquiète pas.
- Non. Ce sera moi. Stan, HR, Robert et Anne ont un projet à mener à bien. Je ne te laisserais pas venir y semer ton grain de sel.
- OK. D’accord. Je ne m’approche plus de cette femme. Je laisse tomber. Ca vous va ?
- Oui. ».

Flora et Stan quittent alors la loge laissant Jack tremblant tant de peur que de rage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La bestiole
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1088
Vigilant : Bête Humaine, Maître du feu, Raage, Morizio ACCATENANGO
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Anne, Fabienne et ... Jack   Jeu 15 Mai - 13:06

Quelques jours plus tard, je suis à nouveau dans ma loge, seul.

Cela n’aura pas été une très bonne soirée, preuve en est de ma solitude.

Allé, enlevons ce maquillage de scène et rentrons à la maison. Bad Cat viendra peut-être et ... Tiens, ce bourdonnement …

La lampe.

Flash lumineux.

Encore une fois, je me retrouve dans cette même chambre d’hôtel.

Anne et Fabienne sont sur le lit.
- « Ha non. Non, non, non. Y a pas moyen. ». Anne me regarde, interrogative.
- « Pardon ?
- J’ai déjà faillit me faire aplatir par HR. Ma sœur elle-même m’a menacé. Je n’ai plus le droit de m’occuper de toi Anne. Fabienne, par contre, ça sera avec plaisir. Et il va falloir arrêter de me téléporter comme ça !
- Tu t’en es pas plain la dernière fois.
- C’était différent, madame. ».

Anne se lève et vient se placer devant moi.
- « Ecoute … Jack. Mon mari a découvert le pot-aux-roses parce que j’ai essayé de le rendre aussi … vibrant que toi.
- Ha ?
- Oui. Le résultat n’est pas génial. Enfin, disons que physiologiquement, ça ne vibre pas aussi fort que toi. Du coup … Il faut reconnaître que c’est un peu moins bien .... ». Fabienne vient rejoindre Anne.
- « Il a d’autres qualités.
- Tout juste. Mais, ni Fabienne ni moi n’avons l’intention de renoncer à l’un ou l’autre de nos meilleurs coups.
- C’est clair. »

Je recul de quelques pas. Ces femmes sont dangereuses. Vraiment dangereuses.
- « Attendez … Vous vous tapez toutes les deux Robert et moi ?
- Ben … Oui. Au final, pourquoi se gêner ?
- Vous êtes graves, vous le savez, ça ?
- Oui. Enfin, bref. Maintenant que j’ai équipé Robert du mieux que j’ai pu, il ne cherchera plus à savoir d’où m’est venue l’idée.
- Ha, parce que c’est toi qui lui a dit ?
- Je ne mens jamais à mon époux.
- Merci, vraiment.
- Enfin, bref. Tu es un très bon coup. Et en plus, maintenant, tu as le goût de l’interdit. A tel point que la prochaine fois qu’il cherche à savoir si je t’ai revu, je me contenterais de dire : non.
- Bonne idée. Bon, moi, je me casse.
- OK. Mais réfléchit bien, mon petit bonhomme.
- A quoi ?
- Si tu t’en vas, il se pourrait que je dise qu’il y a eu un truc à mon cher et tendre époux. Et là, adieu, Jack.
- Je pourrais aussi vous éliminer toutes les deux.
- C’est à peu près ce que je te demande.
- Pardon ?
- Ben, oui. Un combat acharné, tous les trois, juste là, dans le lit. »

… Je vous ai déjà dit que je n’étais qu’un homme ?

Comment voulez-vous résister à ça ?

Je ne l’aurais pas cru possible, mais nous avons encore repoussé les limites atteintes la fois d’avant.

Quand, vraiment, je n’ai plus rien pu faire, les deux mantes religieuses se sont levées. Anne a activé ce que j’avais pris pour une bête montre et une armure est venue, d’on ne sait où, recouvrir tout son bras.
- « Bon … On ne tirera plus rien de lui ce soir.
- Tu crois que Robert est en forme ?
- En forme ou pas, je te garantie qu’il le sera dans cinq minutes ! »

Elles ont disparut dans un flash lumineux et un ricanement des plus bestial.

Et m’en voilà réduit à l’état de simple esclave sexuel par ces deux furies.

Le pire de tout dans tout ça ?

Vivement la prochaine fois !

Bon, rentrons à la maison … Quoi que, non. Dormons ici. Si Bad Cat y va et qu’elle voit dans quel état je suis, je serais mal …

Quelle vie, mais quelle vie !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Anne, Fabienne et ... Jack   

Revenir en haut Aller en bas
 
Anne, Fabienne et ... Jack
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'eurycoma longifolia jack
» les début de jack en saut...
» Cherche un Apex Jack...
» Jack a un grain en ce moment !!!!!
» Islande

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES VIGILANTS :: FORUMS DES VIGILANTS :: CITY OF VILLAINS :: Panthéon des Vigilants Noirs-
Sauter vers: