LES VIGILANTS

Vigilants - Vigilants Noirs - Vigilant Archery - Licornes Vigilantes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Nevermynd : moments intimes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Delenda

avatar

Nombre de messages : 1412
Age : 43
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Nevermynd : moments intimes   Jeu 14 Aoû - 12:18

Récit hors série, une petite parenthèse érotique dans la vie d'Alice Jackman.
je pose ici l'avertissement , puis je prends rendez vous avec un psy Wink
n'hésitez pas à commenter après. il n'y aura pas de suite.


--------


- Ca m'énerve !
Nevermynd venait de rentrer à la villa, après une sortie avec le puissant groupe de mutants Xgen. Elle avait regagné prestement sa chambre, où Focus pianotait sur un clavier d'ordinateur portable. Seule la lueur de l’écran éclairait la pièce.

- Qu'y a t-il de si énervant?
- Blue qui n'arrête pas de raconter ses aventures et ses exploits sexuels. Et si 'il n'y avait que lui ! Berylia, Ethel, Tornd ... quasiment tout ceux que je croise ne pensent qu'à ça.
- Et c'est ça qui t'énerve? Tu es jalouse d'eux?
- Heu .. pas tout à fait. Ce qui m'énerve c'est qu'à chaque fois que le sujet est évoqué je me sens mal à l'aise. Un sentiment désagréable. Limite coupable. Et ça me met hors de moi.
- Je vois ça.
- Bon je file dans la salle de bain. Une bonne douche me fera du bien.

La chambre de Never disposait bien évidement d'une salle de bain personnelle. Une baignoire à bulle mais également une magnifique douche à l'italienne.
Elle retira sa combinaison. Initialement Never mettait des sous-vêtements, mais elle s'était aperçue que la tenue fabriquée par XT71 était bien plus confortable sans. Le polymère intelligent qui la composait avait de lui-même généré les soutiens au niveau de la poitrine et amélioré le confort du bas ventre.

L'eau de la douche était bien chaude.
Mais Never n'arrivait pas se calmer.

Vis à vis du sexe sa position est bien particulière.
Certes sa vie a souvent tourné autour du sexe. C'est pour avoir influencé favorablement l'esprit de certaines personnes à avoir des relations qu'elle a été envoyée au Zig.
Rétrospectivement, Alice s'était rendu compte qu'elle avait utilisé ses pouvoirs naissants lors de sa jeunesse. Elle influençait ainsi les garçons avec qui elle flirtait.
Ses pouvoirs n'étaient pas très développés, et elle avait besoin de l'amplificateur naturel psychique qu'est le fait d'embrasser.

Mais maintenant ses pouvoirs se sont décuplés. Elle sait parfaitement qu'en faisant l'amour avec quelqu'un, son pouvoir psychique réduirait son partenaire à l'état de légume.

Voila le prix à payer pour ce pouvoir, se dit-elle.

Alice coupa l'eau, sortit de la douche puis attrapa une serviette.
La salle d'eau était particulièrement bien ventilée, et il n'y avait que peu de buée sur le grand miroir.
Alice contempla son reflet puis laissa tomber la serviette.

Alice est une belle femme, à de nombreux points de vue. Un regard troublant, une bouche bien dessinée. Un corps athlétique aux épaules droites, une belle poitrine aux seins fermes et généreux.
Alice prenait soins de son corps. Elle faisait de l'exercice pour rester au top, entre les sorties musclées des X-gen. Cela se voyait au ventre plat où se dessinait délicatement ses abdominaux.
Never avait les hanches larges. Cela lui arracha un sourire lorsqu elle se cambra pour évaluer sa chute de rein. Difficile de passer pour une fillette avec une croupe pareille, mais c'est bien plus appétissant. Ses cuisses galbées procuraient un accent tonique à la silhouette de Never, somme toute bien équilibrée.
Son sexe était imberbe, la nano-combinaison ayant enlevée ces poils qui auraient pu perturber son fonctionnement. Il était charnu, aux lèvres sensuelles.

Alice se remis en face du miroir, et remonta des mains au niveau de la poitrine, soulevant ses seins.
Très rapidement Never sentit le désir monter en elle. Elle ne s'était que rarement laissée aller à des plaisirs solitaires, et pas récemment. La montée en puissance de son activité psychique lorsqu'elle s'y essayait l'effrayait plus qu'elle ne lui procurait de plaisir.
Mais cette fois Never était énervée, et elle avait envie d'aller plus loin.
De sa main gauche elle saisit son sein droit, le pétrissant régulièrement, tandis que sa main droite s'était aventurée dans l'entre jambe. Ses doigts caressèrent ses lèvres, jusqu'à rencontrer le clitoris. Elle titilla celui-ci délicatement, lui arrachant un gémissement.
Excitant son téton entre le pouce et l'index, celui ci s'était durcit. Elle caressa de plus en plus intensément son sexe, le majeur s'étant fait une place de choix entre les lèvres inférieures.
Alors qu'une vague de plaisir commençait à l'emporter, elle perdait également contrôle de son esprit. Celui ci commençait à divaguer, Emettant des ondes psychiques de plus en plus puissantes, jusqu'a ce que l'une 'elle, encore plus intense, paniqua totalement Never.
Elle arrêta immédiatement ses caresses.

Encore une fois elle n'avait su contenir sa psyché. La peur de s'abandonner à celle-ci l'avait contraint à abandonner sa recherche du plaisir.

Regardant à nouveau le miroir, elle s'aperçut qu'elle n'était plus seule.

Dans la chambre Focus avait ressentit les émotions de Never. Et surtout l'immense frustration finale.
Elle s'était alors rendue auprès de celle pour qui elle avait beaucoup de sentiments.

Stan avait donné ce don a ses enfants, celui d'avoir des sentiments. Certes ce ne sont pas les mêmes que ceux qu'éprouvent les humains, mais ils sont en tout point comparables. On ne peut donc pas parler d'amour concernant les liens entre Focus et Never, mais il y a quelque chose qui fait Que Focus se sent mieux lorsque Never est proche d'elle.

Focus avait pris l'apparence de Never. Elle s'approcha, et posa sa main sur l'épaule.
- Tu as besoin d'aide. Je suis là.

Focus commença à caresser la nuque et les épaules de Never. Au début le toucher était semblable a un latex, mais très vite les nano-particules de Focus se modifièrent, et copièrent la texture et le toucher d'une peau humaine.
Ses mains descendirent le long du dos, puis pelotèrent les fesses d'Alice. Elle déposa un baiser dans le cou.

Never se retourna. Elle était chaude de désir, et voyait que sa compagne était elle désireuse de l'accompagner dans cette quête sensuelle.

- Allons dans la chambre.

Nues, elles s'allongèrent sur le lit, et s'embrassèrent.
Lorsque leurs langues s'emmêlèrent, la psyché de Never chercha à nouveau à sortir de ses limites habituelles. Mais cette fois elle avait un terrain de jeu.

Never et Focus avaient déjà fusionné leur esprit lors de l'aventure du cristal rose, se fut comme des retrouvailles.
Corps et esprits emmêlés, elles s'abandonnèrent au plaisir.
Tout ce que l'une ressentait était ressentit par l'autre.
Elles commencèrent par se caresser les seins, puis à les embrasser. Puis simultanément elles frottèrent le sexe, alors qu'elle s'embrassèrent à nouveau à pleine bouche.
Changeant de position elles goûtèrent alors au clitoris l'une de l'autre.
Leurs sens, humains et cybernétiques, étaient à leur paroxysme. De la sueur faisait luire le corps de Never, alors que de petites étincelles électriques parcouraient celui de Focus.
Simultanément, vu qu'il en était impossible autrement, eu lieu le premier orgasme.
Il y en eu d'autres, alors qu'elles avaient croisé leurs jambes, pour que leurs lèvres inférieures se rencontre et s'embrassent dans un mouvement de va et vient, ou encore quand leurs doigts allèrent explorer un vagin rose et humide.

Leurs ébats continuèrent une bonne partie de la nuit, se prolongeant encore en pensée alors que le corps d'Alice s'était endormi.

Au réveil Never n'était plus énervée. Sa tête était posée sur le ventre de Focus, qui avait conservé son apparence humaine.
Elle avait conscience d'avoir passé un cap, mais savait également que d'autres questions se poseraient alors.
Elle avait multiplié les expériences extrasensorielles ces temps-ci. Cela ne resterait pas sans conséquence.
Mais en attendant, elle avait bien l'intention d'en profiter.

Elle roula de coté et elles s'embrasèrent à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poulpe
Poulpe Fiction
avatar

Nombre de messages : 3601
Age : 39
Vigilant : Snow, Tigerwolf, Ogre Noir, Miss Victory et Waka
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Nevermynd : moments intimes   Jeu 14 Aoû - 14:45

Je crois que le pauvre Jack peut se rhabiller Razz.

Une rencontre entre Vanessa/Kinkara et Nevermynd se profile ? Que la mutante se méfie, elle pourrait y laisser des neurones, avec ce qu'il se prépare Smile.

Sinon, c'est très chaud ... Embarassed

_________________
Jeux à terminer :

Cradle
Deponia Doosmday
Divinity Original Sin 2
Rage
The Elders Scroll : Skyrim

Prochaines acquisitions :

Darksiders 3
Ghost of a Tale (si jamais il sort)
South Park, l'Annale du Destin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Nevermynd : moments intimes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ptite photos intimes
» nos meilleurs moments tv
» JE N'OUBLIERAI JAMAIS CES MOMENTS DE BONHEUR!!!!!!!!!!!!
» Bons coins et bons moments .
» confessions intimes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES VIGILANTS :: FORUMS DES VIGILANTS :: CITY OF VILLAINS :: Récits de vilains-
Sauter vers: