LES VIGILANTS

Vigilants - Vigilants Noirs - Vigilant Archery - Licornes Vigilantes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Lullybelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Poulpe
Poulpe Fiction
avatar

Nombre de messages : 3589
Age : 39
Vigilant : Snow, Tigerwolf, Ogre Noir, Miss Victory et Waka
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Lullybelle   Jeu 19 Mar - 17:21

Andrew MacFlayers avait été convoqué. Toujours impeccable, dans son complet gris clair, en compagnie de son assistante, une ancienne super-héroïne aux bras cybernétisés, Mileen Russ, il assistait à l’interrogatoire d’une jeune fille. On venait de lui faire un rapide résumé de la situation, mais cela ne lui suffisait pas. Son interlocuteur, un agent de l’Arc, Ben Souad, avait revêtu son uniforme rouge et blanc de la milice, pour répondre à son invité. Sitôt que la victime qu’ils ont récupérée, à grands risques, serait libérée, elle viendrait vivre à Paragon, pour surveiller son évolution. Aussi serait-elle soumise à un contrôle, certes pas aussi strict qu’il devrait l’être, mais suffisant pour empêcher tout débordement.

- « Comment s’appelle t’elle ? » questionna MacFlayers.
- « Lullybelle Rainsborough. »
- « Drôle de nom ! » fit remarquer Mileen. « Elle a de la famille ? »
- « D’après son dossier, plus aucune, depuis le décès prématuré de ses parents, lors d’un cambriolage qui a mal tourné. Elle avait huit ans, à l’époque, et ça s’est apparemment passé sous ses yeux. Sa mère n’est pas morte tout de suite, d’après ce que j’ai compris. Les voleurs se sont amusés avec, sans savoir que la gamine observait la scène. »
- « D’où les troubles d’ordre psychologique, je présume ? »
- « Peut-être, oui. Mais ça n’explique pas tout. »
- « Vous n’êtes pas clair. »
- « Bien, je vais vous faire un résumé plus complet que ce que l’on a pu vous dire, jusqu’à présent. » Ben Souad prit une inspiration. « Un délateur anonyme a appris à nos services que Recluse tentait une nouvelle expérience. Il ferait s’affronter entre eux des jeunes à problèmes, sur une île un peu éloignée des Insoumises, les obligeant, par diverses méthodes, à s’éliminer les uns et les autres, jusqu’à ce qu’il n’en reste qu’un. Ensuite, ils devaient passer dans un laboratoire, pour un traitement que je qualifierais d’inhumain, encore que son contenu nous soit formellement inconnu. »
« Nous sommes parvenus, avec beaucoup d’efforts et d’opiniâtreté, à obtenir les noms des survivants, et les avons arrachés à leur environnement malsain. Nous avons placés la plupart de ceux-ci sous la houlette de gens compétents, ceci afin de garder un œil sur leur évolution. Il ne me reste plus qu’elle, et je vous avoue que je ne pense pas vous refiler un cadeau. »
- « Ah, bon ? »
- « En fait, ses troubles neuropsychologiques sont liés au traumatisme de son enfance. Il semblerait que, pour ne pas être consumée par la peur, la colère, la frustration, bref, tous les sentiments négatifs issus de ses cauchemars, elle les ait rassemblés et expulsé de son corps. »
- « Je vous demande pardon ? »
- « Regardez-là. Vous trouvez qu’elle a la tête d’un psychopathe ? »
- « Ca ne veut rien dire. »
- « Je sais, mais dites-vous que cette fille a survécu à un affrontement terrible. Quarante jeunes gens, environ, tous ligués les uns contre les autres, réunis sur une île avec un seul mot d’ordre : un seul survivra. Honnêtement, vous l’auriez donnée gagnante, vous ? »

Mileen Russ observa la jeune fille, dans son uniforme scolaire trop court. Même si elle prenait de l’âge, elle pensa qu’il ne s’agissait ni plus ni moins que de la fillette de huit ans, avant le drame.

- « C’est vrai que … »
- « Et pourtant, elle a survécu. Mais comment ? »
- « Peut-être en faisant preuve de malice, non ? Lorsque l’on n’a pas de force, on fait marcher la boîte à idées. » fit l’assistante d’Andrew.

Ben Souad lui tendit un document, un simple test écrit qu’ils avaient fait passer à la jeune fille. Mileen fit une grimace en lisant les résultats, presque tous faux, gravés dans une écriture maladroite, sale, désorganisée, avec tellement de fautes d’orthographes et de grammaire que les réponses en devenaient inintelligibles.

- « Ce n’est pas avec son cerveau qu’elle a gagné. Du moins, pas le sien. »
- « Dédoublement de la personnalité ? » suggéra MacFlayers.
- « A vrai dire, c’est compliqué. Comme je vous l’ai dit, pour ne pas sombrer dans la démence, il paraîtrait, selon le psy que nous avons consulté, qu’elle ait ôté de son esprit tout sentiment négatif. Ceux-ci se sont alors regroupés dans une entité féerique. »
- « Pardon ? Une fée ? » Mileen regarda vers la salle d’interrogatoire, à travers la vitre fumée. « Je n’en vois pas. »
- « Elle nomme cette créature Faye, et c’est, apparemment, un condensé de méchanceté. Nous pensons, mais rien ne vient étayer cette thèse, que Lullybelle devait être mutante avec des pouvoirs psy, et que ses pouvoirs se sont réveillés lors du drame. Là, pour l’instant, elle est calme. Mais lorsqu’elle s’énerve, la fée peut apparaître. Ce n’est pas systématique, cependant. Et lorsqu’elle apparaît … »
- « Quoi donc ? »
- « L’apparition de cette Faye engendre une crise de colère, chez Lullybelle. En fait, c’est comme un indicateur de son tempérament. Si elle apparaît, ça veut dire que … Enfin, je ne vais pas vous ennuyer avec ces détails. »
- « Continuez. » ordonna le représentant de la Police.
- « Si elle surgit, ça veut dire que c’est Faye qui contrôle le corps de la jeune fille. Et dans ce cas-là … » Ben Souad fit le signe de trancher la gorge. « Lully est très gentille, quoiqu’un peu bébête. Mais l’autre, c’est une vraie horreur. Nous pensons que Lully a craqué, sur l’île. Probablement que sa vie a été menacée, et que Faye a pris le dessus, pour survivre. »
- « Et cette expérience d’Arachnos, en quoi consistait-elle ? »
- « Fournir des pouvoirs à des individus jeunes, plus facilement malléables, pour créer l’Elu que Recluse attend pour son empire. Un Elu Artificiel, nous a dit l’informateur anonyme. »
- « Par quel biais peuvent-ils fournir des pouvoirs à quelqu’un ? »
- « Bonne question. Les analyses sanguines n’ont rien révélé, nous attendons encore les résultats des tests ADN. »
- « Et que devons-nous faire d’elle, hormis la surveiller ? »
- « L’inscrire à l’université, mais je m’en suis déjà occupé. Il ne faudrait pas qu’elle prenne trop de retard … enfin, encore plus de retard. Ensuite, la forcer à participer à l’Heroes Academy, une sorte d’école destinée à former les jeunes issus de ce projet dingue. Nous espérons en faire des gens de bien, en dépit de l’endroit d’où ils viennent. Nous lui avons déniché une chambre universitaire, pas très loin de l’établissement de Steel Canyon. »
- « Nous n’avons plus grand-chose à faire, quoi. »
- « Plus que vous ne le croyez, mademoiselle. Exiger d’elle des rapports nombreux et fréquents, sur ses sorties, les gens qu’elle fréquente, ce genre de chose. Nos supérieurs craignent qu’elle ne soit un espion. Personnellement … »

Il se tourna vers la vitre donnant sur la salle d’interrogatoire, où Lullybelle s’était levée et s’amusait avec, semble t’il, une araignée qui rampait au sol.

- « … je ne crois pas que cette neuneu ait quelque chose de nocif. Je crois que Faye est bien plus à craindre. »

_________________
Jeux à terminer :

Cradle
Deponia Doosmday
Divinity Original Sin
Rage
The Elders Scroll : Skyrim

Prochaines acquisitions :

Darksiders 3
Divinity Original Sin 2
Ghost of a Tale (si jamais il sort)
South Park, l'Annale du Destin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Lullybelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES VIGILANTS :: FORUMS DES VIGILANTS :: CITY OF HEROES :: Panthéon des Vigilants-
Sauter vers: