LES VIGILANTS

Vigilants - Vigilants Noirs - Vigilant Archery - Licornes Vigilantes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Enfer et damnation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La bestiole
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1088
Vigilant : Bête Humaine, Maître du feu, Raage, Morizio ACCATENANGO
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Enfer et damnation   Lun 28 Nov - 15:54

Il fait noir.
Il fait froid.

Je suis là, recroquevillée, flottant au milieu du néant.

Mon esprit est engourdit, comme au sortir d’un long sommeil. Je n’ai pourtant pas sombré dans l’inconscience … Jamais. Pas une fois depuis … ?

Depuis combien de temps ?

10 000 ans ? 20 000 ?

Je ne sais plus.

Qui le sait, d’ailleurs ?

Si, l’ange de lumière, lui, le sait. Certainement m’aura-t-il oublié.

Il m’aura tellement oubliée qu’il ne doit même plus savoir que je suis.

Fumier. Il m’aura bien roulée quant même !

Quelque chose a drainé ma puissance dernièrement, mais cela s’est arrêté apparemment. Heureusement d’ailleurs, sans quoi il ne me resterait plus rien.

Je … suis perdue !

Non ! Il faut que je me ressaisisse. Ma volonté ne doit pas faiblir. C’est tout ce qu’il me reste, ma volonté et ma mémoire. Comme si cela pouvait encore avoir la moindre valeur depuis le temps …

Quelque chose change. Je vois !

Je vois pour la première fois depuis des éons ! Ma prison craquelle. Le néant peut-il partir en morceaux ?

Je ne comprends pas ce qui se passe. Une seule chose est sûre, c’est la fin de mon calvaire.

La lumière m’attire, je vais vers elle, de plus en plus vite, je … non, hé, ça ne va pas du tout là ! Je ne vais pas vers elle, je … je tombe. Je tombe !!! Merde, je ne contrôle rien du tout, je … haaaaaaaa !!!!

Splatch !

La douleur. Voilà qui est nouveau pour moi. En tout cas, je sais très exactement où je suis : dans le monde matériel.

Si j’ai atterri ici, c’est que le peuple élu de Dieu est encore de ce monde. Si le peule Juif existe, c’est que Dieu n’est pas encore fait menteur et que Satan n’a pas encore sauvé sa peau. Parfait. Ma vengeance pourra donc être.

La connaissance afflue dans mon esprit. Cela a ses avantages d’être une créature divine. Langue, histoire, géographie …

Oui, effectivement, ma vengeance pourra être.

Je me redresse. Enfin, j’essaye.

Celui qui m’a libéré se tient devant moi.

Un démon mineur. Son nom me vient immédiatement : Antineos. Un ancien humain. Un … Un Romains ?

Un peuple disparu depuis cinq siècles. Hier quoi … Tien, on dirait qu’il veut me parler … Non mais regardez-le, quelle arrogance. Il est sûr de lui, là, camper sur ses jambes, croisant les bras et me toisant de haut !

- Je t’ai libéré !
- Oui, merci, je vois.
- Bien, ne l’oublie pas, tu me devras un service !

Et il me laisse là, abasourdit par ce que je viens d’entendre. Comment ose-t-il ? Comment un petit démon peut-il m’adresser la parole sur ce ton ?

Sait-il au moins qui je suis ? Dans ma rage, je me lève et lui court après afin de lui montrer ce qu’il en coûte de s’adresser ainsi à Enfer et damnation !

Malheureusement, je suis encore trop faible. Trop de puissance m’a été dérobée. Je m’écroule une nouvelle fois au sol avant même d’avoir pu atteindre le seuil de cette pièce. Bon … Très bien, je vais rester là et attendre de reprendre mes forces.

Je ferme les yeux et m’apprête à m’endormir quand je sens la présence d’un mortel. Une, pour être exact.

Je fais semblant de dormir et la laisse s’approcher. Quand elle se penche sur moi, certainement pour me venir en aide, je l’attrape et absorbe immédiatement toute son énergie vitale, envoyant son âme directement en enfer. Miam, ça va mieux.

Antineos est hors de portée de mes sens. Pas grave, il n’est qu’un pion sur l’échiquier. Et s’il croit vraiment que je vais me soucier d’une quelconque dette, c’est qu’il ne me connaît pas.

Que croit-il ? Ne suis-je pas Enfer et damnation, la plus puissante des succubes ? Celle-là même ayant la capacité de distribuer la vie comme la mort ?

Bien, j’ai repris un peu de force. Juste un peu, mais largement de quoi être en mesure de fouler le sol de ce monde. L’enfer est à vos portes, mortels. Un petit saccage bien administré me permettra de fêter dignement ma liberté.

Le lendemain, dans la cathédrale de Lord Recluse.

Gost Widows vient faire son rapport.
- Maître, comme vous me l’avez demandé, j’ai fourni l’artefact ayant servit à créer le BH Killer aux Krânes, puis j’ai lancé Antineos sur leur traces.
- Sait-il que nous l’avons manipulé ?
- Non mon seigneur, je suis passé par le client de l’un de ses contacts. Je viens de l’éliminer afin de m’assurer qu’Antineos ne puisse jamais remonter jusqu’à nous.
- Bien. A-t-il réussit à détruire l’artefact ?
- Oui. Il a libéré une succube.
- Fort bien. Voici qui grossira mes rangs. Excellent.
- Elle me semble bien faible. Elle a tué une enfant puis est sortie dans la rue et s’est livré à un saccage en règle. Les hommes de l’arc ont suffit à la contenir et l’ont immédiatement transférée au Zig.
- Oui, je le sais. Je me suis arrangé pour qu’une de leurs équipes passe par là.
- Mais, elle est si faible. Comment pourrait-elle nous servir ?
- Ne t’y trompe pas. J’ai fait étudier cet artefact par plusieurs de mes mages et démons. Tous ont été unanime, il s’agit là d’un démon majeur momentanément affaiblit, certainement par les expériences de cet imbécile de savant ayant créé le BH Killer, mais rien d’irréparable avec le temps. Son passage au Zig est obligatoire, cela lui montrera l’étendue de sa faiblesse. Elle aura besoin d’alliés puissant et c’est là que je me présenterais à elle. Nous allons organiser son évasion dans les plus brefs délais.
- Maître. Le BH Killer est lui aussi au Zig. Cela ne risque-t-il pas de poser problème si les deux se croisent ?
- Je ne pense pas, non. Comment le BH Killer est-il arrivé là ?
- Selon les informations dont je dispose, il a kidnappé une famille dans les environs de King Rows et a demandé à ce que la Bête Humaine vienne en personne.
- Cela a-t-il eu un effet sur la psyché du BH Killer ?
- Apparemment, cela l’a rendu plus haineux encore.
- Que s’est-il passé exactement ?
- La Bête Humaine a pu être contacté. Il s’en est suivi un combat de courte durée. Il faut dire que ce super héro est actuellement au trente-septième niveau de sécurité. Depuis, le BH Killer est en prison pour l’attente de son procès pour le kidnapping de sept personnes et l’assassina de deux d’entre-elles.
- L'imbécile. Sa rage l'aveugle ... Bien. Profitons-en pour organiser son évasion à lui aussi. Je pense qu’il pourra nous être utile ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La bestiole
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1088
Vigilant : Bête Humaine, Maître du feu, Raage, Morizio ACCATENANGO
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Enfer et damnation   Jeu 1 Déc - 12:42

Un petit truc rapide du boulot bounce

Enfer et damnation accusait le coup. Elle avait perdu plus de pouvoirs qu’elle ne l’avait cru de prime abord. Une patrouille de l’ARC, réputée pour n’être constitué que de mutants faiblards était parvenue à la mettre aux arrêts et à l’enfermer dans ce bâtiment carcéral.

En fin de compte, cela n’était pas plus mal car en arrivant, elle avait trouvé la trace de celui qui lui avait volé sa puissance. Le Zig, nom de cette bâtisse, était certes étendu, elle savait qu’elle le croiserait tôt ou tard. Le sort de ce stupide mortel était d’hors et déjà scellé.

Le BH Killer, lui, se remettait enfin de son combat avec la Bête humaine. Suite à son combat avec ce maudit super héro, il s’était retrouvé scotché sur un lit d’hôpital. Depuis ces deux derniers jours, toutefois, il s’était senti beaucoup mieux. Dès le début de son rétablissement, le BH Killer ressentait une présence hostile et se sentait constamment épié. Il prit cela pour un début de claustrophobie. Cela avait un peu tendance à le rendre encore plus enragé que d’habitude, ce qui n’était pas peu dire.

Cela dura ainsi quelques jours jusqu’à ce que Lord Recluse organise une évasion de masse.

Dès que le courant fut coupé, Enfer et damnation et BH Killer s’attaquèrent aux portes, qui, sans les protections magnétiques, cédèrent presqu’immédiatement.

BH Killer ne pensait qu’à une seule chose : recouvrer la liberté et monter en puissance en attendant d’être en mesure d’éliminer la Bête humaine.

Enfer et damnation, grâce à ses dons, se dirigeait droit vers lui dans l’intention de l’éliminer sans coup férir. Quand elle le trouva enfin, le BH Killer était en train de se livrer à un saccage affolant : un groupe de gardiens avait tenté de l’empêcher de partir. Sa rage était telle qu’il tuait et détruisait tout ce qui se trouvait à sa portée. Plus il détruisait, plus il était puissant. Pire encore, lorsqu’Enfer et damnation se rapprochait, le pouvoir du BH Killer augmentait d’autant. Enfer et damnation sentait qu’il en était de même pour elle. Elle décida donc de s’allier avec cette chose qui ressemblait plus à un démon qu’à un humain (le trouvant par là-même des plus attirant). Autant joindre l’utile à l’agréable.

Le premier contact fut assez … spécial. Le BH Killer, perdu dans sa rage ne fit pas trop attention au fait qu’Enfer et damnation ne désirait que lui parler et continua à distribuer des baffes. Cet accueil fut réellement parfait pour les goûts de la succube qui allaient volontiers vers le sadomasochisme. Au fur et à mesure que le BH Killer frappait, Enfer et damnation se soignait grâce à son aura de chaleur. L’excitation de la succube allait grandissante et elle multipliait les pauses lascives et autres petites caresses sur la brute. La suite s’est passée à huit clos dans une cellule refermée pour l’occasion. Quelques heures plus tard, les deux êtres maléfiques étaient liés l’un à l’autre et eurent tout juste le temps de quitter le ZIG avant que les renforts n’arrivent pour la reprise en main de la prison.

Bon, moi, j'y retourne, paske ça urge là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Enfer et damnation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» enfer canadien tire
» La brid'enfer 2010, 11è édition
» Résultat : L'Enfer du Mergelland (1.4)
» 17 JUILLET A 18HR ENFER RADIO NRJ
» L'enfer entre ciel et terre ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES VIGILANTS :: FORUMS DES VIGILANTS :: CITY OF VILLAINS :: Panthéon des Vigilants Noirs-
Sauter vers: